[Expression libre] Ne laissez pas la ZAD du Testet mourrir Agissez !!!

Envoyez vos textes sur la tentative d’expulsion programmée par le CG81, en pleine campagne électorale pour les élections départementales.

[26 février 2015]

NE LAISSEZ PAS LA ZAD DU TESTET MOURIR
AGISSEZ !!!

 La ZAD du Testet, plus vivante, belle et rageuse que jamais, est déjà recondamnée à mort par tous les pouvoirs (local, régional, centra) qui ont tous déclaré qu’il fallait « éliminer » cette occupation illicite de la vallée de Sivens par une bande de « peluts », »d’arnacho-terroristes »,de « djihadistes-verts », »d’étrangers à la région »,de « drogués-assistés », »manipulés par des militants professionnels expérimentés,venus semer le désordre chez nous » etc,etc..Les qualificatifs dont nos ennemis nous affublent n’en finissent pas et sont extrêmement variés…
Comme toujours, la justice a ordonné le 10 février,à la demande du Conseil Général, l’expulsion des parcelles occupées et lundi 16 février a ordonné l’expulsion de la fameuse et délicieuse Métairie Neuve, pour la troisième fois…
La balle et la grenade ! seront alors, dans le camp du Préfet (qui reçoit ses ordres de Matignon). Lui, seul, peut déclencher l’envoi de la force publique et l’état de guerre qui en découlerait sur la ZAD … et ailleurs, lors de l’expulsion…
Lors de notre première rencontre avec lui, le 15 février dernier à la Mairie de Marssac,où la douzaine de Zadistes présents ont pu s’exprimer et poser toutes les questions possibles,dans une assez bonne ambiance, le Préfet  s’est engagé à respecter le calendrier décidé par la Ministre de l’Écologie,à savoir qu’il n’y aurait pas d’expulsion avant la décision finale sur le dossier du barrage, que doit prendre le Conseil Général du Tarn le 6 mars prochain à Albi.
La trêve que l’État a bien été obligé de nous accorder après avoir tué de façon horrible, notre frère,Rémi Fraisse,jeune amoureux et défenseur de Pachamama,tombé pour Elle, à 21 ans, le 26 octobre dernier, lors de la grande manif d’automne,est donc prolongée d’un  petit mois supplémentaire, mais cela ne nous laisse guère d’illusion. Notre élimination est toujours programmée. La vie qu’il a prise à Rémi d’une façon abominable, ne l’a pas fait trembler et n’a modifié en rien sa politique toute aussi abominable!!!
Après avoir fait disparaître une superbe forêt humide avec leurs machines de mort et sous les grenades lacrymo, les coups de matraques et les tirs de flash-ball, après avoir blessé de nombreux frères et sœurs jusqu’à tuer l’un d’entre eux, l’État s’apprête à détruire le village alternatif que nous avons construit avec rage, ardeur et enthousiasme pendant tout l’automne et le début de l’hiver !!!
Un gouvernement d’extrême-droite ne ferait pas autre chose…
Le sort de la ZAD du Testet est entre nos mains. Face à ce futur coup de force de l’Etat, digne d’un régime fasciste,nous devons absolument nous rassembler le plus nombreux possible pour défendre et sauver ce petit mais symbolique territoire libéré !!!
Chacun sera très important car seul notre nombre peut les faire reculer et renoncer.

Venez dans la Vallée de Sivens, dès maintenant, ou au plus tard le 7 mars, lendemain de la décision du Conseil Général du Tarn !!!
Tandis que l’écocide généralisé de notre pauvre Planète ne cesse de s’intensifier sous la folie de la religion de la Croissance, tandis que les régimes politiques autoritaires ne cessent de s’accentuer dans la plupart des pays de la vieille et opulente Europe décadente, il serait grave d’abandonner la ZAD du Testet et de laisser l’État éteindre par la force et la répression les très belles étincelles de lutte, d’amour et de liberté qui brillent dans la Vallée de Sivens depuis plus d’un an maintenant !!!
Ce serait une défaite cruelle après de longs et douloureux combats et une sinistre victoire de leur vieux monde qui n’en finit pas faire du mal tout en se décomposant…
Et par contre si nous nous mobilisons vraiment, si nous sommes nombreux à décider de rentrer en résistance,comme les Zapatistes du Chiapas ou les Zadistes de Notre Dame des Landes, nous pouvons tout à fait arracher une splendide victoire qui nous remonterait sérieusement le moral en ce triste et très inquiétant début d’année 2015 !!!
Puisque nous avons été des millions à descendre dans la rue les 10 et 11 janvier pour défendre la Liberté d’expression et de pensée, nous devons être des milliers à venir sur la ZAD du Testet pour la défendre ! Elle va être attaquée par ceux là même qui ont initié cette marche républicaine et qui ont défilé au premier rang avec tous les Chefs d’État , à Paris…….
Pétof, Zadiste de Sivens, et désireux le rester très longtemps (comme beaucoup de ses frères et sœurs)

[26 février 2015]

Après 17 mois de vie alternative dans ces lieux, après tous ces événements qui sont survenus dans le contexte où les riverains exploitants éleveurs voulaient vendre leurs terres pour trois fois le prix à la CACG et au CG81 afin qu’ils y fassent un barrage, après que notre résistance ait été sanctionnée par un mort, des blessé-e-s, des condamné-e-s, des emprisonné-e-s, il ne vient à personne l’idée de leur redonner ces terres ainsi, comme si rien ne s’était passé.

Nous savons que le CG81, qui « possède » la métairie neuve dans cet état-de-droit-pas-pour-tout-le-monde, a fait des tractations secrètes avec un riverain pour la lui vendre à bas prix « en compensation ». Nous n’apprécions pas être ainsi spectateurs de décisions destructurantes concernant des lieux qui sont les symbôles de la résistance au projet de barrage de Sivens, une résistance soutenue majoritairement en France. Ce riverain ne mérite pas de largesses supplémentaires à nos yeux, d’autant plus qu’un autre riverain a perdu 7 hectares aussi, sans compensantion, mais lui il était contre le barrage. Le CG81 n’est qu’une bande de rapaces qui accaparent les ressources pour leur intérêts de classe.

Parmi nous, certain-e-s ont formulé le projet de rester et nous avons entendu des projets comme celui de ferme pédagogique. Il nous apparaît donc difficile d’accepter un simple départ tandis que par derrière, les mêmes personnages s’arrangent entre pour se partager les richesses de ces terres qu’ils voulaient pourtant noyer.

Nous avons résisté au barrage, nous résistons toujours au barrage parce qu’il n’est pas abandonné, nous résisterons à la tentative d’enfouir notre résistance dans l’oubli. Plus on est vivant, plus on les emmerde !  – Yankee loosé, copain de yankee choulante.

Bouilles Hebdo du 23 au 30 février

Cette semaine, deux moments pour soutenir les copains et copines qui passent en justice: mardi 24 à 14h au tribunal d’Albi pour soutenir A. et le jeudi 26 même lieu, même heure pour le procès de Catherine et Manon  coupables de calinades en pleine manif…Alors on remet tous cela ce jeudi : attaque de calins sur Albi ! Le lien internet est ici…

dessinmanoncouleurarzD’actualité aussi, le dialogue que l’on essaie de renouer avec nos voisins  « anti-zadistes ». Ils se laissent désirer alors que l’on souhaite les rencontrer. On vous en a déjà parlé( voir par exemple ici), voici le dernier épisode en date… Dans le même ordre d’idée, un texte qu’un copain de retour des Chambarans nous a fait parvenir : « Retour des Chambarans, quelle guerre voulons nous ? »

A noter le dernier post du blog « Les eaux glacées du calcul égoïste », sur Sivens avec une analyse globale et politique intéressante comme toujours. Vous y trouverez le lien vers le courrier adressé tout récemment par le collectif Testet aux conseillers généraux du tarn.

 

Ag des Bouilles !

Ag des Bouilles !

[Samedi 28]

  • FNSEA et consorts préparent un blocus de la ZAD pour la semaine prochaine, histoire de faire monter la pression sur le Conseil Général qui doit se prononcer vendredi prochain sur le devenir du projet.
  • Sur le lobbying forcené de ces mêmes forces et les concessions du pouvoir en place, lire : L’archaïque Monsieur Valls, très bon.
  • Le site de copains et copines zicos qui nous soutiennent et qui présentent un projet de tournée alternative en juillet dans les ZAD de France et autres lieux alternatifs afin de financer leur voyage et concert en Roumanie, à Rozia Montana du 13 au 16 août 2015 contre une mine d’or qui menace de détruire purement et simplement 7 massifs montagneux au coeur des Carpate: http://alternatour-music.jimdo.com/

[Jeudi 26]

[Mardi 24]

  •  Nous préparons l’appel du compagnon clown Charlie qui a lieu le 11 mars de cette année. Il est accusé entre autres de violence avec arme (cailloux) et outrage sur des personnes dépositaires de la force publique. Quatre policiers (de la BAC) témoignent. Nous cherchons des personnes qui étaient présentes le 1er Novembre 2014 lors de la manifestation à Toulouse et qui ont des vidéos. Ceux qui ont vu Charlie se faire arrêter lors d’une charge de la BAC, place Wilson (à Toulouse), sont des témoins très précieux. Notre but est de montrer que le contexte agressif était posé par la police. Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez aller sur www.libertederire.net (Charlie y est en photo). Contact : charlie.lambda (at) gmail.com
  • « C’est vraiment dernière minute, mais je vous informe que ce mardi 24 février vous pourrez écouter une émission à 12h30 sur les ondes de Radio Zinzine. Il est aussi possible de l’écouter en direct sur le site http://www.radiozinzine.org
    Il s’agit de « E.On – F.Off »Rebecca Rosen est une jeune Canadienne qui a vécu une année à St-Etienne les Orgues dans les Alpes de Haute-Provence où elle a aimé se promener dans les forêts de la Montagne de Lure. Ayant appris que le bois d’une récente coupe dans cette forêt a été vendu à l’entreprise E.On pour sa mégacentrale à biomasse à Gardanne, elle a décidé de réagir. Dessinatrice, elle a d’abord réalisé un BD, ensuite elle a fait une manifestation à elle toute seule devant le siège d’E.On à Dusseldorf avec une pancarte  »E.On, F.Off ».
    Prochaine étape: un RV de plus de trois heures avec quatre responsables de la centrale à Gardanne, y compris un tour de l’usine. Ce n’est que le début de ce qui risque de devenir une longue lutte contre la déforestation en Provence… et au Canada. »
  • On reçoit des nouvelles de Bordères sur l’Echez près de Tarbes où la construction d’un  centre TMB (Tri Mécano-Biologique) de traitement des déchets est envisagée. On en avait déjà parlé, voici des nouvelles fraiches…

[Lundi 23]

Bouilles Hebdo du 16 au 22 février

Appel à GRAND CHANTIER PARTICIPATIF ce Dimanche 22 février dès 11h sur la Zad du Testet !!!

Pic-nic sur la zone et CONSTRUCTIONS de nouveaux lieux de vie.

Dès maintenant, appel à apporter tout au long de la semaine à la Zad le matériel que vous pouvez offrir (et bien entendu Dimanche 22) Besoin de nombreux matériels, (liste ci-dessous*), de vos savoirs-faire en construction d’habitats durables ou légers tels que cabanes, flex-yourtes. Charpentiers et autres artisans bienvenus, ainsi que vous tous-tes !

Appel général à toute votre bonne volonté, bonne humeur et enthousiasme pour réussir ensemble ce chantier de construction.

S’ils ont massacré la forêt, la zone humide est bien vivante, que la vie pousse dessus !

Dates à venir :

Samedi 21 février 14h Square Ch. De Gaulle (derrière le Capitole) Toulouse Tous-toutes à Toulouse pour manifester notre soutien aux Zads !  Appel à cette manif dans la Lettre des habitants.es de la Zad du Testet et du collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles : https://tantquilyauradesbouilles.files.wordpress.com/2015/02/appel_manif21fev.pdf

Dimanche 22 février Dès 11h et toute la journée Grand chantier de construction sur la Zad du Testet !!!!

Et aussi les prochains RVs : « Legal » et autres sur l’Agenda

à noter sur vos tablettes : Vendredi 6 mars – Grand rassemblement devant le Conseil Général d’Albi . Jour de décision potentielle par le  CG 81 concernant les solutions alternatives proposées par le rapport d’expertise mandaté par S.Royal, soit choisir entre 2 solutions qui n’en sont pas !! (voir communiqué des Bouilles                                  Soyons nombreuses et nombreux à résister à leur lobby pro-fric, productiviste qui va dans le mur et à défendre encore et toujours la zone humide du Testet !

Bienvenue à Sivens

* Matériel de construction et outillage

Matériaux proscrits sur site : OSB, contreplaqués, agglomérés et autres bois contenant des colles, mousse polyuréthane, polystyrène, et tous matériaux plastifiés

sacs de chaux (NHL)/ véhicules avec chauffeur pour transports de matériel / Bois de construction en
tout genre (palettes, chevrons, poutres…)/ Matériaux isolants/ (paille,…)/ Bâches / Palettes / Paille
/ Cordes en tous genres / Masse / Grosse ficelle / Filets / Baudriers /Mousquetons et descendeurs
et tout matériel de grimpe / Câbles en acier / Chaînes / Vis / Clous et Pointes de 70,90, 110 140 et 160 m
Gros  scotch gaffeur / Tôles / Vieilles chambres à air / Tuyaux de poêle /Peinture / Pinceaux / Bidons / Fils de fer / 
Ficelles / Perches en tout genre / Manches pour outils / Tronçonneuse

Outillage pelle / pioche / marteau /tenaille / gants / masses / massettes / haches / hachettes / tamis / scies / manches outils / visseries / clouterie / tronçonneuse /seaux / coin (fendre bûche) / pince monseigneur / brouette / échelle / escabeau /sangles a cliquets / fourches pelle beche/ fourche /poste a souder /caisse a outils /agrapheuse / visseuse devisseuse / meches metal bois pierre / palans / poulies / chaînes /grapins / arrosoirs / binettes

Cette liste n’est pas exhaustive, si vous avez d’autres matériaux utiles, bienvenue !

[Vendredi 20 février]

[Mercredi 18 février]

[Mardi 17 février]

[Lundi 16 février]

[Dimanche 15 février]

Beau dimanche à Sivens entre les gouttes…Joli convoi depuis Gaillac et donc du monde pour donner un coup de main de-ci, de-là. Des lieux de vie sont déplacés, d’autres meurent, d’autres apparaissent. Nous avons à nouveau besoin de matériel de construction !

Cette semaine, la manif de samedi est en ligne de mire. Deux rendez-vous importants et intéressants en Aveyron d’ici là : page Agenda

 

« La poésie détruit la mauvaise haleine des machines »

« Ris un bon coup quand tu entends dire que les poètes sont
 des marginaux, des terroristes potentiels ou un danger
 pour leur pays. »

     Lawrence Ferlinghetti, Poésie : Art de l’insurrection.

 

 

ZAD du TESTET : la zone humide s’enflamme (VIDÉO automédia)

Vidéo

DIFFUSONS LARGEMENT CES VIDEOS DANS LES VAISSEAUX DU GRAND NAIN TERNET !

A NOS AMI-E-S OU DES GENS QUI DOUTENT

POUR RAPPELER POURQUOI NOUS SOMMES LA, ENCORE!
POUR RAPPELER CE QUE NOUS DEFENDONS
POUR RAPPELER QUEL MONDE NOUS CREEONS
POUR RAPPELER QUE CE N EST PAS FINI !

FACE A LA PROPAGANDE ET AUX PROVOCATIONS DES MILICES FASCISANTES MOITIE PROTEGEE PAR LES FARCES DE L ORDRE QUI SE DISENT « PROS BARRAGE » MAIS QUI AGISSENT PLUS COMME DES « ANTI ZADISTES »

FACE A LA PROPAGANDE
DIFFUSONS LA VERITE ENCORE PLUS LOIN !

SOYONS ENSEMBLE UNE COMMUNICATION PLUS EFFICACE QUE LES MENSONGES BIEN COMMUNIQUES !

MERCI A VOUS

Bouilles Hebdo du 9 au 15 février 2015

BESOINS de toute urgence de compétences en mécanique sur la ZAD ! Transmettre son savoir-faire en partage de connaissances, rémunération envisageable.

 

  • Dimanche prochain :

liberte-pour-testet

Pique-nique à Sivens  « pour lui dire je t’aime ! »

Depuis deux week-ends, la zone de Sivens est isolée

par miliciens et gendarmes qui empêchent toute circulation. 

Pour dire non à cette stupide escalade,

pour continuer à nous rencontrer à Sivens,

pour réaffirmer ensemble que nous avons raison de nous opposer à ce projet de barrage,

soyons nombreux au rendez-vous de co-voiturage

dans la bonne humeur et la fierté.

dimanche 15 février à 10 h 30 à Gaillac, place de la Libération

Manif_21-0221Toulousetoulouscity

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 14 :

Jeudi 12 :

À Béziers, mairie FN, pas un seul vote contre cette mesure.

À Béziers, mairie FN, pas un seul vote contre cette mesure.

Tous à NANTES !

Tous à NANTES !

Mercredi 11 :

Mardi 10 :

Lundi 9 :

[7-8 février 2015] Ils font un barrage à Sivens, mais sur les routes…

9/2 :

samedi dans l’après-midi , deux femmes sont sorties de la Zad côté route de Montauban pour se rendre à Gaillac en stop .
ELLES ONT ÉTÉ MENACÉES PAR DES PRO-BARRAGES  avec outils .
Un vieil homme a dit vouloir les trucider avec un gros tournevis et en présence des GM, il s’est avancé jusqu’à 1 m, très déterminé .  Elles se sont réfugiés juste à côté des GM , craignant l’agression imminente .
Morgane a tél à son p’tit copain pour qu’il vienne les chercher .
Il est allé immédiatement sur la D999 en voiture et les a trouvé très choquées , voir paniquées .
C’est assez compliqué de continuer à faire son train comme d’hab dans ce contexte .
Ces grands malades ont réussi à semer la terreur et à faire en sorte que même si tu ne renonces pas , tu t’organises pour ne plus aller et venir librement mais en étant accompagnée.
C’est à vomir
voilà pour le  témoignage

UNE BALLADE EN FORET (07-02-2015)

UNE BALLADE EN FORET (07-02-2015)

Zad du Testet Non auX barrageS AG des Bouilles, à 14h.

Aujourd’hui samedi, encore une fois nous avons été empêchés de nous rendre à Sivens par pro-barrage et gendarmes. L’enjeu pour nous était la présentation du livre « Sans retenue » à partir de midi autour d’une soupe. Certes, nous avons pu nous rassembler ailleurs, en tout cas nous avons cédé le terrain aux miliciens qui nous interdisaient l’accès des lieux.

Demain dimanche est le jour de l’AG hebdomadaire des Bouilles. Si vous voulez faire valoir votre droit à vous rendre sur ces lieux, et à ne pas vous en faire interdire l’accès
par une force illégale,

Rendez-vous à Gaillac, place d’Hautpoul (place de la mairie) demain dimanche à midi

De là nous organiserons un co-voiturage afin que nous n’ayons pas à laisser notre voiture à Sivens où elle risquerait d’être dégradée.

Il n’est pas nécessaire d’appartenir à un collectif d’opposants comme les Bouilles pour vous joindre à nous.

Il suffit d’être attaché à la liberté de circulation et d’expression.

et de vouloir l’affirmer publiquement.


 

Ça fait maintenant presque un an et demi que nous travaillons à la ZAD pour sauver ce qui peut l’être de nos contingences biologiques environnementales du monde des machines, et faire économiser 10 millions d’euros aux finances publiques. Et notamment, nous y travaillons le week-end.

Là, ça fait deux week-end de suite que des milices cosmopolites comprenant des fascistes, des pro-barrages, de la bourgeoisie élue réactionnaire saucialiste et sarkozyste, accompagnés des Gendarmes Mobiles, bloquent les entrées de la ZAD du Testet.

On peut voir un résumé du blocage du 1er février ici :
http://wp.me/p4a0HO-1k8

Ils cherchent à faire grimper la tension. Ils cherchent la bagarre, les dérapages. Comme on l’a remarqué dimanche dernier, ils ont l’impunité : les gendarmes ferment les yeux sur les agressions et les exactions puis trainent des pieds pour enregistrer les plaintes. Nous assistons donc à une « mexicanisation » de la zone.

La désinformation est relayée par le journal de Vichy La Dépêche du Midi : https://lejournaldetarne.wordpress.com/2015/02/05/gaillac-un-honnete-citoyen-aurait-ete-agresse-par-un-zadiste/

Quelques personnes du collectif d’occupation ont écrit aux énervés :
http://wp.me/p4a0HO-1lX

On comprend mieux ainsi la stratégie du Préfet qui a cherché l’apaisement, discuté avec des gens du collectif d’occupation ce jeudi : il ne veut pas salir les mains des forces de l’ordre, ne pas prendre la responsabilité d’un dérapage avec la force publique, il veut obtenir une situation de conflits privés suffisamment dégénérée pour justifier une intervention générale musclée. On connaît la chanson. Elle s’accompagne d’un rythme de bottes…

Donc aujourd’hui encore, attention aux routes autour de la ZAD.
Plan B pour le livre « Sans aucune retenue »

Lettre ouverte de quelques zadistes de Sivens aux « anti-zadistes » du Tarn.

« Quelques réflexions autour d’un conflit stérile»

Après 15 mois de « guè-guerre » quasi quotidienne entre nous, et avant qu’elle ne débouche sur un nouveau drame que, nous espérons, nous voulons tous éviter, il nous semble important de marquer une pause. Et pourquoi pas, de nous rencontrer autour d’une table afin d’essayer de résoudre ce conflit en adultes responsables autrement qu’à coups d’insultes, de calomnies et de manches de pioches.

Pour lancer le débat, nous aimerions rappeler quelques réalités de base concernant les acteurs en lice et également resituer ce conflit local dans son contexte global.
Vous êtes en majorité des ruraux vivant dans cette région du Tarn et beaucoup, pensons-nous, sont des « petits paysans » confrontés depuis soixante ans à la modernisation accélérée de l’agriculture. Cette dernière vide inexorablement les campagnes en éliminant les faibles au profit des plus forts, comme le veut la logique libérale de compétition incessante, de façon à concentrer le nombre d’exploitations agricoles. Ce terrible processus, à l’oeuvre depuis trois générations, est d’ailleurs en train de s’accélérer avec l’apparition des fermes-usines comme la fameuse « ferme des milles vaches » en Picardie. Comme d’habitude, l’Europe technocratique et l’Etat français de gauche comme de droite favorise cette évolution qui nous prépare un monde sans paysans où toute la production sera assurée par d’immenses exploitations gérées par des sociétés multi-nationales de capitaux. Le barrage de Sivens fait partie de cette dangereuse politique, dont nous serons tous victimes avec le monde rural dans son ensemble. La centralisation du contrôle de l’eau liée à ce barrage mène à une concentration des exploitations où nombres d’agriculteurs sont voués à disparaître. Un barrage crée un robinet qu’une seule main contrôle et vous devrez vous soumettre au bon-vouloir de cette main.

En fin de compte, malgré nos différences culturelles plus ou moins marquées, nous luttons contre le même système. Nous recevons vos problèmes et vos colères légitimes, mais nous vous proposons de discuter ensemble des réelles causes et des vrais responsables des difficultés traversées afin d’en dégager des solutions.

Alors c’est vrai, nous ne sommes pas né-e-s ici, mais nous sommes tombé-e-s amoureux-ses de cette petite vallée sauvage et paisible jusqu’à vouloir y vivre et ainsi empêcher qu’elle soit noyée par un énième barrage que nous estimons nuisible autant d’un point de vue économique qu’environnemental.

Depuis un an, nous construisons peu à peu un village alternatif, basé sur une agricultures vivrière comme des tout-petit-e-s paysans-annes. L’ambiance y est fraternelle et joyeuse et nous vous invitons à venir nous rendre visite sur site.
Dans un souci d’apaisement, nous avons libéré les champs le long de la rive droite du Tescou et nous avons démonté toutes les structures qui s’y trouvaient afin de laisser les parcelles libres d’accès aux riverains pour une utilisation agricole. Nous nous sommes engagé-e-s auprès de la Préfecture à laisser libre accès aux équipes de ERDF pour qu’elles ré-installent la ligne électrique qui avait été détruite par l’entreprise responsable des travaux d’aménagement du site du chantier. Ceci afin de permettre le retour souhaité de Madame Morel et le bon fonctionnement de la Maison de la Forêt.
Nous serions heureux de vous accueillir sur le site (tant que vous n’êtes pas armés d’intentions belliqueuses).

Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part, nous réitérons donc notre proposition de rencontre afin d’établir ensemble des relations de bon voisinage et de paix.

Des habitants et sympathisants de la ZAD.