S’ils nous dégagent, on revient ! Appel à réoccupation potentielle de la ZAD du Testet

S’ils nous dégagent, on revient !

Appel à réoccupation potentielle de la ZAD du Testet

Ami-e d’ici ou d’ailleurs, le projet initial de barrage de Sivens semble prendre la voie de l’abandon. Mais cette victoire n’est que très partielle car d’autres ouvrages hydrauliques ont été proposés par le ministère de l’écologie pour le site de Sivens. Les choix se sont appuyés plus sur les pressions diverses et une stratégie politicienne que sur le travail d’analyse et des arguments rationnels. Les solutions privilégiant un progrès social et humain ont été balayées pour laisser place uniquement aux solutions pseudo-techniques, s’intégrant comme à l’accoutumée dans la logique capitaliste d’un système dévastateur.

La vallée du Tescou reste une Zone À Défendre !

Les politicien-ne-s aidé-e-s par des réactionnaires de tous bords préparent l’opinion publique à une expulsion. Mercredi 28 janvier, un huissier a constaté l’occupation des parcelles du site pour entamer une procédure d’expulsion qui devrait aboutir début février. Notre occupation est expérimentale de nouveaux modes de vie, de nouvelles pratiques, elle est aussi une force de proposition. Si notre occupation peut-être adaptée au nouveau contexte, elle reste nécessaire et légitime.

Venez nombreuses et nombreux renforcer l’occupation. Soyons créatifs, responsables, respectueux et construisons un monde à cette image !

Nous ne défendons pas le Vivant, nous sommes le Vivant qui se défend ! Résistons !

En cas d’expulsion, nous vous appelons toutes et tous à venir participer à la réoccupation et à la reconstruction de la ZAD du Testet, un mois jour pour jour après le début de l’expulsion.

Préparons nous, tenons nous prêt-e-s ! S’ils ne servent pas ici, les préparatifs serviront à une autre ZAD.

On est là pour changer la donne, pas question qu’on abandonne !

S’ils nous dégagent, on revient !

Nouvelle procédure d’expulsion : toutes les parcelles ZAD du Testet

[mercredi 11 février 2015] Audience pour la métairie, le rendu du jugement sera publié le lundi 16 février.

[lundi 9 février 2015] Verdict pour les parcelles : toutes expulsables sauf deux, sur lesquelles il n’y a personne.

[vendredi 6 février 2015] Rendu le lundi 9 février. Réactions à chaud d’un habitant de la ZAD.

[mardi 3 février 2015] L’audience pour les parcelles occupées a été reportée au vendredi 6 février.

[Lundi 2 février 2015] L’audience pour la Métairie a été reportée au mercredi 11 février.

[Samedi 31 janvier 2015] Tribunal d’instance le lundi 2 à14h30 pour la Métairie et au tribunal de grande instance le mardi 3 à 10h30. En théorie, la ZAD peut être expulsable dès le 4 au matin…

[Mercredi 28 janvier 2015] L’huissier est venu ce matin faire son tour du propriétaire. Son objectif : constater toutes les parcelles occupées. Il faut s’attendre à une assignation rapide et une tentative d’expulsion peut-être la semaine prochaine, début février. L’assemblée zadiste se réunit ce jour.

 

[dimanche 8 février] Trois arrêtés du CG81 interdisent la circulation aux alentours de la ZAD du 16 janvier au 4 mars. Le prétexte est l’occupation des parcelles par des opposants au projet de retenue.

Arrete3c Arrete2c Arrete1c

 

 

Bouilles Hebdo du 26 janvier au 1er février 2015

[Dimanche 1er février]

Pour les événements du jour, voir l’article [Dimanche 1er février 2015] Des miliciens bloquent les entrées à la Zad !!

À lire, le récit des procès du 29 janvier, merci la légal-team. Les peines et les sursis pleuvent pour des broutilles inventées. De plus, y’a un autre copain qui demande à ce qu’on lui écrive à la prison de Seysses.

10h : Des pro-barrages chez Escande, un 4×4 sur la route de la maison de la forêt, 4 fourgons de GMs à Barat. Une poignée d’individus menaçant en bande organisée prend en otage la quiétude des lieux et des riverains. Attention à vous, pensez à vous munir de téléphones, de caméras, ne restez pas seuls, donnez-vous des rendez-vous. Avertissez la ZAD quand vous arrivez ou que voyez quelque chose. La réunion de coordination à 10h est compromise.

Voici la lettre qui fait un tabac aujourd’hui dans les sondages auprès des énervés-capricieux-qui-n-ont-pas-eu-leur-barrage-a-Noël, le sommet de la calomnie est atteint, la lettre de Marilyne LHERM à Manuel Valls (source publique : Sivens : Maryline Lherm écrit à Manuel Valls pour lui demander « un entretien rapide »). On y apprend de si belles choses que, même si on avait voulu les inventer, on aurait pas pu ! Les occupants sont riverains de la zone, madame le Maire ne l’a toujours pas compris, et la légitimité de leur action contre le projet de barrage a été maintes fois prouvée. Aujourd’hui encore, le projet de barrage n’est toujours pas abandonné, il y a tout lieu de continuer à occuper, contrairement à ce que l’on essaye de faire croire dans les médias de masse !

Vidéo de l’expulsion de la ZAD de Marseille vendredi 30 janvier :

Des nouvelles à voir et le programme à venir pour la quizaine qui vient à l’Amassada. Et la ZAD d’Agen aussi est vivante, et la ZAD de Roybon (et là aussi sans le « je suis zadiste ») aussi, et celle d’Échillais aussi, et celle de Notre-Dame-Des-Landes aussi. Et plus on est vivant, plus on les emmerde !

Ce dimanche 1er février. Journée mondiale des zones humides au Testet. Le programme est ici (dispo en a5 également). L’affiche est ci-dessous (et en pdf ici) :

affiche-zh-1-fc3a9vrier

  • Samedi 7/02 12h Parution du recueil de textes Sivens sans retenue. Grosse soupe et chacun apporte un peu à manger/boire ! Voici l’avis de parution !
  • APPEL à covoiturage le mardi 3 février : Lausanne 6h du mat’ ; Genève ; Lyon ; Valence ; Nîmes ; Narbonne ; Toulouse et enfin Gaillac (y’a trois places da,ns la voiture) mise en relation par le mail des bouilles.
  • 21 février 2015 à Toulouse, à Nantes manifestations : 21fevrier2015.noblogs.org
  • Sur la page Legal, vous verrez les adresses de 3 copains incarcérés à qui on peut écrire et la liste des procès de la semaine.

[samedi 31 janvier]

  • Tribunal d’instance le lundi 2 à14h30 pour la Métairie et au tribunal de grande instance le mardi 3 à 10h30. En théorie, la ZAD peut être expulsable dès le 4 au matin…

LES HELICOS par Seb T (30-01-2015)

[vendredi 30 janvier]

  • 6h ce matin au parc Lévi à Marseille, un huissier se présente, avis d’expulsion immédiate. 10h, il revient avec les soldats, comme il n’y avait plus personne dans les arbres et qu’il n’y avait pas grand monde pour faire face, ça a été facile pour eux de permettre aux machines d’abattre en public les derniers grands enracinés. Ils parlent d’entrave au travail, ils mettent en disant qu’un tractopelle a été abîmé. Aucune arrestation. Communiqué des occupants et page FaceBouc. Pour les courageux zadistes et autres soutiens, bravo pour ce que vous avez fait.

[jeudi 29 janvier]

[Mercredi 28 janvier]

[Mardi 27 janvier]

[Lundi 26 janvier]

[21 Février 2015] APPEL – Toulouse, manifestation en soutien aux ZAD et contre le monde des bétonneurs.

Le 21 Février à Toulouse, manifestation en soutien aux ZAD et contre le monde des bétonneurs.

21fev_prop03_web-3865b Manif_21-02

La mort d’un homme le 25 octobre 2014 face aux forces de l’Etat sur la ZAD du Testet a marqué le début de deux mois de lutte à Toulouse, où se sont succédé manifestations, actions publiques et occupations. Ce mouvement fait écho à ceux qui animent les ZAD, à Notre-Dame-des-Landes, au Testet, et ailleurs, là où une occupation s’est installée pour s’opposer aux projets nuisibles de l’Etat. Les modes d’organisation et de vie commune expérimentés sur les ZAD ont été mis en pratique à Toulouse, dans les espaces arrachés un moment au contrôle de la Métropole.

Par « Métropole » nous désignons l’organisation autoritaire et destructrice du territoire mise en place par l’Etat et les multinationales qui aménagent nos vies. Un véritable rouleau compresseur, qui réduit les milieux de vie à leur capacité de captation et de gestion des flux, conforme les lieux et les pratiques aux impératifs du marché, et étend dans toutes les directions ses tentacules d’infrastructures d’acier et de béton. Ici un aéroport, là une voie rapide, une retenue d’eau ou un parc à touristes.

Sur les ZAD comme à Toulouse, l’enjeu est bien le même. Il s’agit de reconquérir notre autonomie politique et notre capacité à s’organiser. Mais aussi de reprendre en main nos existences, de faire vivre et de défendre collectivement nos territoires. De se réapproprier ce que la Métropole a confisqué. D’ouvrir des brèches dans le monde morbide que nous construisent les aménageurs, pour y réinsérer de la joie de vivre, de la création, de la diversité et du bonheur.

Il y a un an, plusieurs dizaines de milliers de personnes convergeaient à Nantes pour dire leur refus de l’aéroport et de son monde, celui qui impose la subordination d’un bout de bocage à la métropole Nantaise. Mais aussi pour soutenir la ZAD, porteuse d’un autre monde plus respectueux de l’humain et du vivant. Face à ce mouvement populaire, l’Etat se crispe, réprime, mutile et tue.

Les événements récents renforcent notre volonté d’exprimer notre souhait d’un monde différent. L’ « union républicaine » proclamée de toutes parts s’accompagne de la militarisation de l’espace publique et prépare le terrain pour des lois sécuritaires, qui donneront de nouveaux moyens à la répression d’Etat. Face à ces dérives, nous sommes déterminés à défendre les ZAD pour continuer à y construire des expériences et des pratiques communes.

Il ne se passe plus un mois sans qu’un ministre promette la fin d’une ZAD. Force est de constater que nous opposons à la vanité des réactions de la classe dirigeante la puissance de nos actions et de nos convictions. Les ZAD essaiment. Il faut les soutenir.

Le 21 février à Toulouse, à 60 km de la ZAD du Testet, rassemblons-nous nombreuses et nombreux à nouveau. Nous montrerons notre force créatrice au cours d’une manifestation, dans toute notre diversité. Nous ouvrirons une nouvelle brèche dans le monde formaté de la Métropole, chacun-e à notre manière. Nous nous réapproprierons nos espaces. Notre regroupement massif et éphémère sera le pendant de l’émergence progressive des mondes nouveaux porté par les ZAD.

Tous à Toulouse samedi 21 Février 2015 !

Voir tous les détails sur la page du collectif ZAD31

[19 janvier 2015] Communiqué de la ZAD du Testet et des Bouilles

Communiqué de presse de la ZAD du Testet – 19 janvier 2015

Après les concertations qui ont suivi fin octobre 2014 le rapport des experts mandatés par Ségolène Royal, la ministre de l’écologie vient de préconiser l’abandon du projet de barrage initial de Sivens (1 500 000 m3) et le choix de garder deux propositions.

-La première est la mise en place d’un plus petit barrage (750 000 m3) sur le site de Sivens, 300 mètres en amont du projet initial.

-La deuxième quant à elle est la réalisation de plusieurs petites retenues dont l’une serait sur le site de Sivens, appelée « retenue latérale » de 300 000m3.

Si nous, tou-te-s les habitant-e-s de la ZAD et le collectif Tant qu’il y aura des Bouilles, sommes satisfaits de cette orientation vers un abandon du projet initial, par contre, nous sommes en complet désaccord avec ces deux propositions.

Nous ne tolérons et n’accepterons pas ce type de projet car il porte atteinte au site de Sivens. Il favorise et renforce un modèle agricole dépassé. De plus, il reflète et prolonge un productivisme et une soif de croissance d’un système capitaliste qui nous emmène droit dans le mur.

La nature est déjà bien assez sacrifiée sur l’autel de l’agrobusiness et autres folies humaines. Il est temps d’arrêter le saccage généralisé de notre planète.

Notre position restera ferme !

Des alternatives pour une agriculture qui ne détruise pas notre environnement ont été élaborées et proposées par des collectifs d’opposants au barrage, il serait temps pour les pouvoirs publics de les mettre en place.

Notre radicalité est nécessaire pour changer un monde qui s’autodétruit avec obstination.

On ne lâche rien !

Les habitant-e-s de la ZAD et le collectif Tant qu’il y aura des Bouilles

Bouilles Hebdo du 19 au 26 janvier 2015

Le communiqué de la ZAD et des Bouilles du lundi 19, suite aux conclusions de la mission d’expertise.
Et du côté de l’Aveyron, dernière semaine avant l’inauguration du samedi 24 janvier à l‘Amassada (contre le projet de mega-transformateur de St-Victor-et-Melvieu).
Pas mal de nouveaux rendez-vous listés sur la page Agenda.
Revue de presse
mise à jour…avec le lien vers les derniers article très factuels du Tarn Libre.

Samedi 24 :

  • Besoin d’extincteurs et de cierges toujours ! (sans vouloir être Lourdes’ingue).
  • Inauguration de l’Amassada en Aveyron : c’est aujourd’hui !
  • La ZAD d’Agen s’est dotée d’un site web : www.zadagen.org
  • L’AG des bouilles et de la ZAD, demain dimanche sera probablement très animée et comme la semaine dernière très dynamique, beaucoup de choses à aborder, notamment la relation avec les médias.

Vendredi 23 :

  • photo-parc-levyLa ZAD de Marseille se reveille de sa 1er nuit d’occupation du parc Michel Levy, rue Pierre Laurent, entre Lodi et Castellane. Occupation permanente du parc contre sa privatisation, et la défense des arbres centenaires qui n’ont pas encore été coupé suite au début des travaux. Appel a mobilisation générale, besoin de monde, besoin de matos en tt genre. A diffuser très largement! ZAD Partout!
  • ZAD à MARSEILLE ! RdV à 17h !
  • C’était il y a un an : [Jeudi 23 Janvier 2014] La Métairie Neuve saccagée par les pro-barrages. Depuis lors, nous avons dit qu’un des participants à cette attaque, ayant enlevé sa cagoule un peu tôt, a été formellement identifié : il s’agit d’un producteur de bidoche de canard de la vallée du Tescou. Aujourd’hui, on les entend dire « on en peut plus des zadistes » (manif de lundi).  Mais en fait, dès le départ, ils « n’en pouvaient plus » ! Le pire, c’est qu’on leur a rien fait. L’épisode du lâcher de faisans début septembre ? L’enquête de gendarmerie a conclu que c’était un type qui en voulait au propriétaire, rien à voir avec quelqu’un de la ZAD ! On a juste construit une vie dans cette vallée tout en s’opposant au barrage, et à son monde. Merci à toutes les personnes qui sont passées là, putain c’que ça passe ! Pas l’temps d’souffler !
  • À ceux qui me liront (expression libre destinée aux « agriculteurs riverains »).
  • Leur vrai problème, c’est le notre aussi, c’est justement ce monde avec cette insécurité économique dans laquelle nous sommes tous plongés. On boît la tasse, ils nous enfoncent la tête sous l’eau. « La civilisation occidentale étant partout, et ici d’abord, destructrice des civilisations, elle est par construction une décivilisation : elle engendre une société cimetière une société du silence, fût-il bruyant » Robert Jaulin, collègue d’A. Grothendieck, relayé par Céline Pessis, dans l’Ire des Chênaies, l’hebdo d’info de Radio Zinzine, qu’on invite à soutenir chaleureusement.
  • Message de Yannis Youlountas : j’ai le plaisir de vous proposer de découvrir la première bande-annonce de mon prochain film, après NE VIVONS PLUS COMME DES ESCLAVES, qui se déroule encore en Grèce, mais aussi en Espagne : JE LUTTE DONC JE SUIS. De Grèce et d’Espagne, souffle un vent du sud contre la résignation.
    La bande-annonce est à la une du nouveau site : http://jeluttedoncjesuis.net/
    http://www.youtube.com/watch?v=v3Vc5aWkORY
  • "Je suis flic" Canard Enchaîné du 14 janvier

    « Je suis flic » Canard Enchaîné du 14 janvier

    Pour rémi (merci Marce)

    Pour rémi (merci Marce)

 

 

 

 

 

 

Jeudi 22 :

  • Besoin de bougies sur la ZAD ! Sans vouloir être Lourdes’ingue.
  • Des réactions de journalistes par rapport à la conférence de presse musclée organisée lundi sur la ZAD : Tarn : les journalistes s’insurgent contre les conditions d’accès à la « ZAD » de Sivens, et Sivens : lettre ouverte de la Rédaction de 100% Radio. On les comprend : c’est ennuyeux de se faire contrôler au faciès, à la carrosserie, aux vêtements, à ce qu’on a dans les mains. Ça induit une haine latente. Et on comprend aussi que c’est pas la solution de refaire ce que la Police fait à ceux qu’on dit « à la traine ». En attendant de trouver mieux, on va continuer de discutailler. On remarquera généralement que « l’extrême gauche » ne s’en prend presque jamais aux personnes, elle casse du matériel, des vitrines de banques, tandis que l’extrême droite blesse fréquemment des gens, va jusqu’à tuer.

Mercredi 21 :

Mardi 20 :

Non-violence à Sivens par Seb T

Non-violence à Sivens par Seb T

lundi 19 :

  • Le projet de loi « Macron » contient la phrase suivante : « Concernant la problématique de la participation du public, si la loi ENE du 12 juillet 2010 a permis d’établir un lien systématique et simple entre étude d’impact et enquête publique, il n’en demeure pas moins que le mode opératoire de l’enquête publique et la combinaison des procédures d’évaluation et de participation engendrent une complexité des formalités qui sont autant de sources de contentieux susceptibles de bloquer les projets. Pour y remédier, le Gouvernement compte définir des mesures pour rénover les modalités de participation du public et les adapter aux nouveaux usages de nos concitoyens, conformément aux exigences de la Charte de l’environnement (3° du I de l’article 28). » Si quelqu’un a plus de renseignements sur les mesures en question !…
  • Un bonus qui nous est parvenu : Stefan Zweig, « Quand les drapeaux sont déployés, toute l’intelligence est dans la trompette. » Merci !
  • De cette journée, il faut retenir que ce n’est pas la peine de s’affoler avec des alertes rouges par SMS qui ne proviennent pas des infos bouilles et du site web ; sans rire, la rumeur, c’est ce qu’il y a de pire, démobilisateur au possible.
  • Le communiqué de la ZAD et des Bouilles d’aujourd’hui.
  • 17h : même cirque à Barat, des pro-barrages, des GMs qui les empêchent de rentrer sur la ZAD. Et apparemment, ils auraient l’intention d’aller à la maison de la forêt, jouer la même pièce de théâtre. Pas besoin de s’inquiéter plus.
  • 16h : une soixantaine d’énervés à l’entrée de la D132 à Lascar, des pelotons de PSIG qui les empêchent d’aller plus loin. Des cagoulés/bâton en poste en défense au cas où, la presse qui filme surtout les cagoulés (c’est plus vendeur pour les affaires des publicitaires, ne vous étonnez pas).
  • Midi : on signale un convoi de 10 tracteurs et 15 voitures depuis Montauban, et un convoi de 2 tracteurs et 5 voitures depuis Gaillac. En gros, on a la cinquantaine d’énervés qui avait manifesté le 18 décembre dernier, quelques’uns avaient menacé et agressé des journalistes et photographes indépendants. Ils veulent se retrouver sur la ZAD à 14h. Attention à leur comportement violent.
  • 9h : les GMs bloquent Barat,(ils filtrent selon leurs sales habitudes discriminantes – au faciès, aux vêtements, aux carrosseries, sans aucune justification légale ni fondée -)
  • RV de pro-barrage à l’appel de la FDSEA 82 à 8h30 à Montauban avec tracteurs, quads, voitures pour une opération escargot sur la D 999 à destination de la ZAD. Les présences amies sont les bienvenues pour faire nombre, filmer, s’interposer, etc…

Beaucoup de réactions suite aux déclarations du Ministère, après la remise du rapport des experts.

-La position en retour du collectif Testet (et FNE, Conf’ Paysanne) avec aussi les liens vers le rapport et le communiqué de presse du Ministère vendredi.
-L’article de Reporterre : Projet initial abandonné mais rien n’est fini
-Les eaux glacées du calcul égoïste (remis dans un contexte plus large) : « Sivens act » ou nouvelle donne ?

Réaction « officielle » du collectif Tant qu’il y aura des Bouilles et de la ZAD attendue demain. Point presse à 14h à la ZAD, entrée Barat.

[Samedi 17 janvier] Merci de votre participation !

En attendant un point plus précis sur les réactions suite au retour ministériel, un petit mot d’occupant.e.s suite  aux menaces et exactions récentes de pro-barrages :

Merci pour votre participation !

La nuit du 16 au 17 janvier 2015, deux routes (route des Caumonts et carrefour D32/D132) ont été bloquées par des arbres abattus par un groupe de pro-barrage. Nous les remercions chaleureusement d’avoir répondu à notre appel à chantier collectif. Nous regrettons cependant quelques problèmes de coordination puisque le chantier avait lieu à partir de 10h et non pas au milieu de la nuit. Par ailleurs, nous avions déjà prévu le bois, il n’était donc pas nécessaire de sacrifier des arbres vivants. Nous nous étonnons que cette action ait été revendiquée par « les riverains de Sivens et du Tescou » (1) puisque certains d’entre eux –notamment le propriétaire d’un arbre abattu- ne semblait pas enchanté par cette initiative. Un autre riverain a dû dégager lui-même le croisement de Barat en pleine nuit pour permettre à sa femme de rentrer chez eux. Nous ne comprenons pas pourquoi ce groupe a enlevé la pancarte que nous avions faite pour rappeler aux visiteurs de respecter ces mêmes riverains (voir photo ci-dessous). Malgré ces petits cafouillages, notre chantier s’est déroulé à merveille, dans la joie et la bonne humeur. Il fut ponctué par un excellent repas. Nous espérons que l’absence de nos ami-e-s pro-barrage n’est rien de plus que le fait de problèmes de digestion dû à une amertume passagère.

Nous nous permettons de conseiller aux rédacteurs des lettres de menaces et communiqués du site pro-barrage, si comme ils le prétendent, aiment leur pays, d’en respecter la langue, en travaillant l’orthographe et la syntaxe ((1) et scan de la lettre ci-dessous).

Enfin, nous profitons de ce communiqué pour souhaiter à Monsieur Valax un bon retour au statut de simple député car étant un homme de parole, nous n’en doutons pas, il va bien sûr tenir sa promesse du 3 novembre dernier (2) et démissionner de son poste de conseiller général.

Des habitant-e-s de la vallée du Tescou – le 17 janvier 2015

  1. http://www.testet-sivens.com/?p=218
  2. La Dépêche du Midi du 3 novembre 2015 : « Si Ségolène Royal  acte la fin du barrage de Sivens  auquel les populations locales que je représente sont attachées, je démissionnerai de mon mandat de conseiller général ». Il avait affirmé le lundi 2 novembre sur France inter qu’à ses yeux « Ségolène Royal a commis une erreur politique en nommant deux experts » en septembre 2014.

Lettre anonyme de menace (recto)Lettre anonyme de menace (verso)

 

 

 

 

 

 

Panneau d'accès enlevé...