Bouilles Hebdo du 30 mars au 5 avril

A noter cette semaine : le mardi 31 mars. Nous appelons  à un rassemblement de soutien  devant le tribunal d’Albi à l’occasion du procès de C. Voir la page Légal avec également un compte rendu de récents procès…

Jeudi 2 :

Mercredi 1er :

à Rennes...

à Rennes…

Lundi 30 :

Publicités

Bouilles Hebdo du 23 au 30 mars

Dimanche 29 :

Jeudi 26 :

Mercredi 25 :

  • A prévoir près de Tarbes ce samedi 28 (Cf. aussi page Agenda), à Bordères sur l’Echez, 10h30, un rassemblement massif sur le site de la future usine de traitement des déchets…un dossier fumeux dont on a déjà parlé sur ce site…
  • Deux docs que l’on nous envoie avec des tas de trucs dedans : Université d’écologie appliquée et solidaire, partie 1 et partie 2.

Mardi 24 :

Lundi 23 :

PATRIMOINE par Seb T (22-03-2015)

Bouilles Hebdo du 16 au 22 mars

Vendredi-Samedi 19-20 :

  • Des ami-e-s d’Angers ont rendu visite à la FNSEA mardi dernier pour y faire un peu de ménage… La vidéo est ici et une chanson chantée sur place est en vidéo là...Dans la presse locale tendance PPA, il est dit que la FNSEA porte plainte, notamment pour le « traumatisme occasionné »…on l’a connue plus vaillante par chez nous….
  •  Un nouveau film militant sur Sivens :  «La lutte contre le barrage de Sivens et la nécessité de désobéir».   Dans une société soit-disant démocratique, des élu-e-s utilisent l’argent public sans concertation pour des projets qui s’avèrent parfois illégaux et surtout contradictoires avec la protection de l’environnement, sous la pression des entreprises privées et d’un modèle agricole intensif.   Ce film dénonce la violente répression policière qu’utilise l’Etat pour faire taire une contestation légitime qui elle de son côté use et usera de l’occupation de terrain comme un moyen fort de résister à ces projets inutiles et nuisibles et à ce monde toujours plus productiviste et destructeur.
  • Un texte sur la situation poltique locale à la veille des élections : la Valls des sans-étiquettes

Jeudi 19 :

Mercredi 18 :

  • La commission spécialisée du Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE) présidée par le sénateur Alain Richard et chargée, après la mort de Rémi Fraisse, de proposer des pistes de rénovation du débat public a reçu 13 membres et représentant-e-s de mouvements citoyens opposés à des projets inutiles et
    imposés. Bon, nous on croit pas trop à ce genre de trucs mais les docs sont intéressants : le communiqué de la coordination et surtout la plate-forme proposée par les « opposants » avec plein d’exemples intéressants. A regarder…
  • Et surtout (réservez la date !) :Flash-Info

Mardi 17 :

Lundi 16 :

  • Une belle analyse pour commencer la semaine : Qui veut la peau des ZADs ?
    et des trucs à lire par ailleurs en revue de presse, témoignages ou à cocher sur son agenda
  • Du mouvement à Sivens (engins de chantier, GMs), la version du préfet, que l’on vérifiera :« J’ai été informé du fait que l’arrivée sur le site de SIVENS de matériel de chantier suscitait un certain émoi au sein des opposants laissant à penser que les travaux du barrage reprenaient. Il n’en est rien. Il s’agit avant tout de nettoyer le site des matériaux qui y ont été accumulés lors de l’occupation et de reboucher les douves qui avaient été établies autour de la base vie. Ces dernières représentent en effet un danger pour les personnes et n’ont plus aucune utilité. Par ailleurs, ces douves qui accumulent de l’eau directement en relation avec la nappe du Tescou seront rebouchées avec la terre extraite lors de leur creusement. Les travaux sont effectués sous le contrôle de la DTT. Les entreprises engagées ont fait l’objet d’une réquisition de ma part et agissent donc dans ce cadre uniquement. Par ailleurs, des travaux de rétablissement des lignes électriques et de la route vont être engagés prochainement. »
  • on reçoit une lettre à France 3 concernant sa couverture récente sur Sivens…
  • TRAFIC des URNES

Bouilles Hebdo du 9 au 16 mars

Vendredi-Samedi-Dimanche 13-14-15 :

On nous fait part de plein de lutte partout en France, un peu de « pub » ci dessous…ZAD partout !

  • Une ZAD en devenir à  Montcombroux les Mines (Allier – Auvergne), contre un projet de golf…Une pétition et des trucs sur le réseau social phare bien sûr !

Mercredi-jeudi 11/12 :

Nous recevons beaucoup de messages nous demandant comment il est possible de venir en aide financièrement aux personnes expulsées. L’association Les Ami-e-s des Bouilles, qui soutient financièrement les personnes inquiétées juridiquement suite à leurs actions de résistance au Testet, peut recueillir vos dons. Ils pourront servir à rembourser les effets personnels des ex-occupants (souvent purement et simplement brulés par les forces de l’ordre), faire réparer leurs véhicules (vandalisés par les milices), etc… Si vous souhaitez une autre utilisation particulière de votre don, indiquez là au dos du chèque ! Merci pour eux !
Toutes les infos sont ici : https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/aider-la-lutte-du-testet-financierement/

T3uIrmN

Mardi 10 :

 

Lundi 9 :

URGENT : appel à photos documents dans vos archives : Stéphane Lamberto porte plainte pour avoir été blessé à la main. Il prétend que cela s’est passé hors zone ! Partisan pour le barrage depuis toujours, il a fait partie des agriculteurs mobilisés et énervés qui tentent des intimidations, voire plus, sur les opposants au barrage depuis leur occupation du site. Situé au Vergat, juste au-dessus de la ferme Lacas « canards », c’est un des exploitants agricoles figurant comme bénéficiaire de l’eau qui aurait été retenue par le barrage de Sivens. Deux copains comparaissent le 24 mars suite à cette plainte. Nous cherchons toute preuve de l’implication active et partisane de Lamberto dans l’accomplissement des travaux du barrage de Sivens, dans les violences et exactions faites aux habitants de la vallée opposés au projet.

Communiqué de presse  des « défenseurs unis des derniers espaces sauvages » :

40 militants écologistes ont été expulsés de la Zad du Testet. 800 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour cette action.
Pourquoi un tel déploiement ? Combien cela a-t’il coûté aux français ? Pourquoi choisir l’affrontement ? Monsieur Hollande avait fait de la jeunesse la priorité de son mandat, voila comment il la traite, méprisant les enjeux environnementaux qui en premier lieu la concernent. Des centaines de poursuites déposées contre nous, expulsions, destructions, séquestration, persécutions, complicité avec les milices liées à la FNSEA.
Nous sommes des lanceurs d’alerte dénonçant l’illégalité du projet de barrage et la corruption du système.
Nous voulons êtres entendus, c’est pourquoi nous vous invitons à une conférence de presse mardi 10 mars à 14h30, devant le Panthéon.
Des défenseurs unis des derniers espaces sauvages

Merci pour tous vos messages de soutien, toutes vos actions ! Bien entendu la bataille est loin d’être finie et nous continuerons  à la mener sur le terrain et à  en faire l’écho sur ce site !

Vraiment le Tarn est un département accueillant !! à Gaillac ce samedi un arrêté municipal interdit tout regroupement, à Lisle sur Tarn ce dimanche un arrêté municipal interdit tout regroupement. Ceci afin d’empêcher tout rassemblement des opposants au barrage de Sivens. Les barrages filtrants pratiqués par les GM se font à le gueule du client, ainsi des opposants.tes de plus de 40 ans passent tandis que tout jeune chevelu est bloqué. Ainsi, ces villes seraient « interdites aux zadistes »… Si c’est pas de la discrimination ça… Ce serait légal ? Ce serait acceptable ?? En France, pays où nous serions tous « Charlie », où la liberté d’expression serait défendue, sachez-le : aux défenseurs de la terre, aux lanceurs d’alerte sur les dépenses délirantes et nuisibles du CG81 et de la CACG, la place publique est interdite !!!

Malgré ces pratiques liberticides, l’AG prévue ce dimanche a pu se dérouler dans un lieu ami et l’assemblée a réuni plus de 100 personnes !! Un moment fort en chaleur humaine, militante et résistante, après la bien triste expulsion de la Zad du Testet et après le délibéré indécent de Carcenac et sa clique du CG81. Nous vous invitons tous.tes à lire cette déclaration du CG81 qui reste dans le flou le plus complet quant à la réalisation ou non du projet initial « il n’en reste pas moins que… » À croire que les élections départementales sont pour bientôt et que les socialos sont prêts à tous les mensonges et compromis pour sauver la mise…

Aussi, plus que jamais, nous appelons tous les sympathisants.tes de la cause du Testet à rester mobilisés, la lutte continue jusqu’à l’abandon pur et simple du projet de barrage initial et de tout autre projet similaire !!

APPEL A REGROUPEMENT DE PLAINTES POUR TOUTES LES AGRESSIONS SUBIES CES DERNIERS JOURS ET DERNIERES SEMAINES : si vous avez été victime ou témoin de ces agressions, vos photos, films et témoignages écrits seront des plus utiles. La lutte devant les tribunaux sera longue et là aussi, ON NE LÂCHE RIEN !

De même, nous dénonçons avec vigueur la désinformation dont se sont fait complices la plupart des médias. Qu’il s’agisse de médias locaux partiaux et mensongers ou de caméras venues guetter le moindre emportement de zadistes et très curieusement muettes et aveugles aux violences nombreuses et graves perpétrées par les milices pro-barrage. Pas un mot non plus sur la terreur que ces miliciens font régner sur tout habitant du Tarn opposé à ce délirant barrage.

Un communiqué de presse complet, en cours de rédaction sera publié cette semaine.

Dates de RDV à retenir :

Dimanche 15 mars à 14h : AG du Collectif Tant qu’il y aura des Bouilles à la Fontié.

24 mars Rassemblement de soutien Procès de 2 résistants inculpés à qui il est interdit de se déplacer dans le département du Tarn ! Attention !! Un rassemblement de miliciens pro-barrage est annoncé le même jour ! Aussi, les 2 inculpés appellent tous et toutes à venir nombreux.euses ce 24 mars. Notre nombre demeure la seule garantie de sécurité, puisque les pro-barrage agissent violemment et en toute impunité sous l’oeil bienveillant de la gendarmerie locale.

8 septembre : procès de la plupart des 21 (!) inculpés suite à l’expulsion de la Zad ce vendredi 6 mars. Retrouvons-nous nombreux.euses à leurs cotés !

Après le rush médiatique de la fin de semaine dernière, on commence à voir arriver textes et analyses des plus intéressants. En voici une sélection.

-Sur l’expulsion de la ZAD, le récit de l’agence des copains. Ou encore sur Reporterre qui publie une bonne série d’article sur les évènements des derniers jours (ici, celui sur l’expulsion…). Celui du Tarn Libre, avec son style charactéristique.

-Sur les conditions de l’expulsion/ le contexte politique, beaucoup de textes intéressants. Notons l’édito de Hervé Kempf, toujours sur Reporterre : Valls et Hollande ouvrent la voie au fascisme.
Le texte d’occupant-e-s de NDDL est également très intéressant (texte de soutien à Sivens)
L’état de droit est de retour, par C. Dujardin, qui défend de nombreux occupants de la ZAD…à faire lire à Valls, qui se gargarise avec cette expression :

-Sur la décision du Conseil Général, énormément de réactions également, dont de nombreuses montrent bien dans le détails que rien n’est réglé, ni fini : Reporterre, Les Eaux Glacées (Sivens, tout est pardonné) avec pas mal de liens à l’intérieur.

Et aussi, le communiqué d’Ensemble, le compte-rendu de l’action de soutien des Toulousains, et un texte (lettre ouverte) des Indignés de Nimes : FNSEA, syndicat agricole ou bras armé du lobby agro industriel ?

aero

Pour finir en beauté, un chant de résistance allemant du 17ième siècle :

HINWEG !  DIE BESTEN STREITER MATT
courage ! les meilleures combattant/es

DIE BESTEN ARME TODESWUND
meurtris, les bras les plus vaillants

HINWEG ! SATT IST UND ÜBERSATT
courage ! las/se est et plus que las/se

GELEBT —  ES KOMMT DIE STERBESTUND
vivons — à l'heure de la mort




HINWEG, KEINEN AUGENBLICK GESÂUMT
courage ! aucun instant de perdu

SONST STIRBST DU WIE EIN FEIGER HUND
sinon tu crèves comme un chien

DU HAST VON KAISERS STOLZ GETRÄUMT
de fierté tu as rêvé

VERGRAB EINSTWEILEN DEINEN FUND
enterre tes fonds pour un moment



DIE BESTEN WISSEN WO ER LIEGT
les meilleur/es savent où ils gisent

EINST HEBEN SIE IHN ANS SONNENLICHT
un jour, les ressortiront à la lumière

WIR SIND GESCHLAGEN, NICHT BESIEGT
nous sommes battu/es, mais point vaincu/es

IN SOLCHER SCHLACHT ERLIEGT MAN NICHT
une telle bataille ne se perd pas





Pour Sivens, c’est maintenant !!! Semaine déterminante !

Besoin de personnes motivées sur la ZAD du Testet pour résister à la pression policière et milicienne. Ramenez-vous dès que possible !

-Rassemblement mercredi 4 mars à Gaillac, place de la libération à 14h pour un départ en convoi alimentaire vers la ZAD dans l’après midi.
-Rassemblement vendredi 6 mars à 10h à Albi devant le Conseil Général pour une soupe populaire et conviviale au moment où sera discutée la relance du projet de Sivens.

La ZAD est en danger, menacée par la collusion entres des milices et les forces de Lire la suite

Bouilles Hebdo du 2 au 8 mars 2015

Samedi 7 :

  • Suite à l’AG d’aujourd’hui devant l’ancien camp de concentration de Brens,
    Appel à venir nombreux demain dimanche 8 mars à partir de 12h
    au bord du lac de Lisle-sur-Tarn pour un repas partagé, suivi d’une AG à 14h. Venez nombreux-ses !
  • Ce matin, l’expulsion a continué : les derniers véhicules et animaux sont sortis de la ZAD. Une GO-PRO, caméra portable a été confisquée par les GMs, et rendue à son propriétaire avec la carte vide.Les expulsés en arrivant à Gaillac se sont garés sur un parking. Des GMs ont déboulé en leur disant que « l’accès à Gaillac est interdit aux zadistes – arrêté préfectoral ». Ce qui ressemble fort à la loi du 4 octobre 1940 prise par le gouvernement de Vichy. Question piège : c’est quoi un « zadiste » ? Même topo sur le parking du Leclerc où ils allaient pour faire des courses, d’un camion militaire au haut-parleur : « le camion rouge : sortez de Gaillac ! ».À Paris, 17h, le rassemblement part en manif vers métro Villiers. Les vélorutions sont présents. Nous sommes 250-300, pour le moment pas de flicaille en vue.
  • Zad du Testet. Rassemblement de soutien à Vannes hier (Groupe Lochu)
  • Manif de zadistes dans les P.O. (L’indépendant aujourd’hui)
  • socialistes

    Ça s’applique aux autres aussi…

    indep BARRAGEA LA MAISON par SEB T (07-03-2015)

  • tiens-repeint
  • 13h45 : AG à partir de 14h devant l’ancien camp de concentration de Brens à la sortie du pont qui mène à Gaillac, route de Montans (il y a cinquante personnes). Appelez les médias à venir. La gendarmerie bloque les accès à Gaillac, donc venir par Brens, lieu symbolique au vu du fascisme qui monte. Venez nombreux et nombreuses !
  • 13h20 : Les résistants qui ont dormi place de la Libération ont été expulsés un par un sous les yeux de nombreuses caméras. Présents à l’expulsion : le maire de Gaillac, Préfet et sous-préfet. Un arrêté leur interdit tout rassemblement sur Gaillac. Le collectif a du partir en direction de Brens.
  • 12h45  : suite à l’évacuation de la place, RV est donné à l’ancien camp de concentration pour femmes de Brens (depuis Gaillac, c’est de l’autre côté du Tarn, en passant le pont St Michel)
  • 12h15  : trente personnes sur la place de la Libération qui ont dormi là. Maintenant, de la flicaille qui fait semblant de négocier et qui s’apprête à produire de la violence et effectuer des arrestations, tandis que les assistés et les casseurs de la FNSEA et des fachos se dorent la pilule aux autels des curés des la technoscience. Assis par terre, les bras dans les bras, il faudra du muscle aux hormones pour bouger les copainEs. Appel à automédia et renforts !

Communiqué de l’assemblée populaire de la place de la Libération à Gaillac
– 6 mars 2015 – 20h
Aujourd’hui vendredi 6 mars 2015, sous pression du syndicat agricole majoritaire et de milices fascisantes, le CG du Tarn a demandé l’expulsion immédiate de la ZAD du Testet et a choisi la pire solution : un barrage sur le même site. En solidarité avec les occupants assiégés, harcelés, violemment agressés toute la semaine et finalement expulsés, contre la collusion des pouvoirs politiques et des milices fascisantes, nous occupons dès maintenant la place de la Libération à Gaillac. Contre le barrage et le monde qui va avec, venez nous rejoindre. Pour celles et ceux qui ne le peuvent pas, nous maintenons notre appel à actions ciblées là où elles/ils vivent : préfectures, FNSEA, PS, etc. L’assemblée populaire de la place de la Libération, qui se réunira de nouveau samedi 7 mars à 14h (Gaillac).

Un texte de soutien à Sivens venant de quelques opposants au projet d’aéroport vivant sur la zad de Notre Dame des Landes.

 

Les  rassemblements qui nous sont communiqués :

Samedi 7 mars

  • A Bordeaux : rassemblement14h place Saint Projet (croisement rue ste Catherine et rue de l’Utopia) en solidarité avec la Zad du Testet.
  • A Paris : samedi 7 mars à 15h au métro Belleville : La FNSEA expulse la ZAD de Sivens, expulsons la FNSEA !
  • à Angers:  soutien au ‪#‎TESTET‬ de 12h à 14h // Place du ralliement.
  • à Caen : Appel à rassemblement samedi 7, à 14h Place Bouchard
  • à Tours :  Le collectif NDDL Loches appelle à un rassemblement cet après midi à 15 heures place Jean Jaures, en soutien au Testet.
  • à Marseille : 18h au kiosque de la Canebière. Occupation.

Ce vendredi 6 mars :

  • A Gaillac : Place de la Libération à toute heure. AG à 14 h.
  • A Toulouse: Rassemblement 16h30 pétante à Compans
  • A Vannes, à 18h30, devant la Préfecture (Place du Général de Gaulle) :  rassemblement pour dénoncer la brutalité des milices de la FDSEA du Tarn, la complaisance de la gendarmerie… et pour continuer à revendiquer  l’arrêt du projet de barrage de Sivens, et non sa simple réduction, contre l’agro-industrie productiviste, pour soutenir les zadistes et autres opposants au barrage
  • A Paris, à 18h30, Rassemblement festif de soutiens à la ZAD du Testet, Vendredi 06/03, au métro Belleville (a changé suite à une coordination de plusieurs appels)
  • A Lille: Lille 19h à république http://lille.demosphere.eu/rv/2944
  • A Perpignan 18h devant la Chambre d’Agriculture ce soir vendredi
  • À Langon, 18h devant la sous-préfecture

un peu plus tard :

Mardi 10 mars

[Vendredi 6 mars]

  • Le texte hallucinant voté par le CG aujourd'hui.

    Le texte hallucinant voté par le CG aujourd’hui.

    Le CG fanfaronne qu’il y a besoin d’eau, qu’un barrage est la seule solution, qu’il est fondé à poursuivre le projet, qu’il va faire un autre projet, au même endroit et un peu moins grand peut-être, bref, on a rien gagné du tout ! On mesure l’importance qu’il y aurait eu à avoir obtenu un jugement en justice avec le rapport Forray-Rathouis en novembre 2014.

  • Il y aurait des interpellations, on ne sait pas combien.
  • APPEL A TOUT INDIVIDU(E) DE TOUTE LA FRANCE D’ORGANISER DES RASSEMBLEMENTS SPONTANés EN SOUTIENS AU TESTET.
  • 15h15 Communiqué

Juste après la décision du Conseil Général, expulsion de toute la ZAD en
cours
A la métairie les gardes mobiles brûlent tout
Les copains ne peuvent pas sortir avec leur véhicule, (camion chargé de leur
effet personnel)
Les violences policières perdurent sous le commandement de manuel valls
Vers 14h, une ambulance est rentrée sur le site
Impossible pour  la population environnante qui les soutient de rentrer sur
le site
Pas de journaliste et donc pas de témoin
C’est le chaos démocratique piloté par la FNSEA avec l’ aval des élus à tous
les niveaux
Besoin urgent d’une presse libre pour endiguer la montée du fascisme

Les opposants  au projet de Sivens

Place de la Libération à Gaillac ce midi.

Place de la Libération à Gaillac ce midi.

 

  • Communiqué du PG Tarn suite à l’expulsion
  • Agriculteur, il préserve l’eau…. Et perd ses subventions ! (Association Action Citoyenne Environnementale (ACE) Hendaye)
  • Pour pouvoir juger exactement de ce qui a été voté par le CG ce matin, nous attendons le texte exact qui a été approuvé à 43 voix sur 46 : on dirait des scores soviétiques, on se demande où est le bolchevik vraiment…
  • [Expression libre] La peur du rouge (voir Qui est le zadiste ?), ce blochevik qui va prendre le pouvoir et faire faire fabriquer des millions de chaussures identiques pour toute la population est plus forte que tout en France, et chez nos « amis » pro-barrages, elle fait des ravages ! Ils se vautrent dans une chasse aux sorcières digne de celle qu’ont pratiqué les faucons néo-libéraux pendant la guerre froide. Il leur faut un ennemi en chair et en os, cela leur évite d’avoir à penser leur condition d’assistés aux aides de la PAC, voulant faire des légumes productivistes là où il n’y a pas d’eau et demandant qu’on leur paye un barrage pour cela. Bon, on verra plus tard pour la suite des commentaires sur leurs croyances. Mais qui est donc ce théoricien du bolchevisme sauce Testet qui se cache derrière les initiales TS ? Manque de bol, la peur du rouge, comme la peur de la chemise brune ont toutes les chances de se répandre comme des virus sans vaccin… Enfin, c’est vrai quand même qu’il y a des gens qui n’ont toujours pas compris ce qu’a donné la croyance en Staline… Si on pouvait seulement discuter sur ces croyances, ça irait peut-être mieux…
  • Rassemblement de soutiens aux occupant(e)s de la zone humide du Testet ; devant le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de
    l’Energie à 18h00, à PARIS.
  • APPEL A RASSEMBLEMENT SPONTANÉ A GAILLAC !
    12h.
    Suite à la décision du Conseil général du maintien d’un projet de retenue sur la ZAD du Testet et de l’expulsion immédiate de tous les occupants, et suite à l’interdiction de se rassembler en protestation à Albi comme aux alentours de la ZAD,
    L’AG du rassemblement en cours à Gaillac appelle toutes les personnes choquées par cette décision à nous rejoindre Place de la Libération à Gaillac, dès maintenant et quelle que soit l’heure.
    Pique-nique spontané sur place, nouvelle AG à 14h, initiatives diverses, n’hésitez pas à amener vos instruments de musiques pour danser et chanter la vie contre le pouvoir mortifère qui nous gouverne, sous un magnifique soleil aujourd’hui.
    Si le rassemblement est contraint de se déplacer, il continuera obstinément sur d’autres places de la ville.
    Venez nombreux quelle que soit l’heure et faites circuler partout cet appel.
    TOU-TE-S A GAILLAC AUJOURD’HUI !!!
  • à tous les médias : arrêtez avec votre utilisation du futur « il y aura un barrage plus petit » ; dans ce pays, il y a des règles, des enquêtes publiques, et tant que l’enquête publique ne s’est pas déroulée, on est prudent, on utilise le conditionnel.
  • 14h Des gens sur le toit de la Métairie, une armée de robocop pousse les gens à pied depuis barat vers le bas de la vallée. Idem semble-t-il depuis le fort. Du coup, on espère que les pro-barrages ont déguerpi de la D999.
  • 12h01 : Le préfet donne l’ordre d’évacuer le site
  • 11h45 : vu l’abandon du projet, enfin reconnu comme ne satisfaisant pas l’intérêt général, les habitants de la vallée ont posé comme condition pour sortir volontairement du site, que 1) tous les inculpés de Sivens soient amnestiés, 2) que tous les dégâts matériel fait par les gendarmes et les pro-barrages soient remboursés.
  • Le CG 81 a décidé ce matin d’abandonner le projet de barrage de Sivens qui lui avait été demandé par la CACG, étudié par la CACG, réalisé par la CACG. On pense à tous les efforts de tous ces gens qui ont créé la résistance à ce projet, et bien sûr à celui à qui il ont tout pris, Rémi. Ils lui ont pris tout ce qu’il avait, tout ce qu’il aurait pu jamais avoir.
  • D’importantes forces de police arrivent de Albi, présageant l’expulsion de la zone mais rien n’est sûr encore. On attend des nouvelles du CG.
  • Rendez-vous 9h30 place du griffoul à gaillac pour se retrouver et aller autour de la zone pour récupérer les copains de la ZAD. Expulsion de la zad a déjà commencé. Mais visiblement, on attend tous la décision du CG : il abandonne le projet de barrage ou pas ?
  • La maison des Druides a été expulsée « en douceur ».

[Jeudi 5 mars]

Interdiction du rassemblement albigeois ce vendredi

22h30:  « Le Collectif Tant qu’il y aura des Bouilles apprend que tout rassemblement est interdit demain par la Préfecture à Albi.
Il appelle ce soir à ne pas se rendre à Albi mais plutôt à organiser concrètement la solidarité envers les zadistes de Sivens, agressé-e-s et menacé-e-s par les milices pro-barrages/FNSEA depuis plusieurs jours, et dont l’expulsion semble imminente. »

(NB : lien vers le communiqué de presse du collectif Testet suite à l’interdiction)

 

  • Pas d’intrusions des miliciens sur la ZAD aujourd’hui
  • Un super reportage de l’agence des copains sur la journée d’hier : la fausse impuissance des nouveaux casques bleus
  • Solidarité avec le Testet :
    « Ce vendredi 6 mars, 18h30, devant la Préfecture de Vannes (Place du Général de Gaulle) : rassemblement pour dénoncer la brutalité des milices de la FDSEA du Tarn, la complaisance de la gendarmerie… et pour continuer à revendiquer l’arrêt du projet de barrage de Sivens, et non sa simple réduction, contre l’agro-industrie productiviste, pour soutenir les zadistes et autres opposants au barrage. Appel du groupe Lochu et d’individus. «  »Cette nuit un message clair a été laissé sur le parvis de la chambre d’agriculture de Rennes, abritant les locaux de la FDSEA et des J.A.(Jeunes Agriculteurs): DEGAGEZ DU TESTET Face aux violences de la FNSEA et des J.A. ces jours-ci au barrage de Sivens: -Encerclement de la ZAD empêchant le ravitaillement et les entrées et sorties de la zone. -Passage à tabac d’individus. -Destruction d’affaires personelles et habitats. -Attaque de groupes d’occupantEs et de leurs véhicules. Nous nous devons de réagir, quelques soit nos gestes. Ils pillent la terre, ruinent les sols, engraissent des multinalionales de l’agro et de la phyto industrie. Parce que nous ne voulons pas de ce monde ni ici ni ailleurs. RESISTANCE ET SABOTAGE »DSC02829
  • Les marcheurs ont donné un rendez-vous Place de la Libération à Gaillac pour 16h30, en solidarité avec les copain-e-s qui sont en danger sur la ZAD. Là-bas, les milichiens sont devant la barricade, les GMs font barrage, empêchent toute confrontation, mais aussi toute discussion, comme il y a pu avoir hier par exemple. les marcheurs sont partis de Gaillac pour se reposer en lieu calme vers 19h. Un grand merci à eux !

UNE MARCHE par Seb T (05-03-2015)

  • Témoignage de Myriam vécu hier mercredi 4 mars
  • Communiqué du NPA, communiqué du Front de Gauche, d’EELV sur leurs sites respectifs. Rien du PS, rien de l’UMP, rien du FN.
  • Attention aux rumeurs : il n’y a pas « expulsion ». La milice voudrait expulser elle-même, continuer les exactions, mais aujourd’hui, les GMs se sont déployés autour pour faire mine d’empêcher quelque chose.
  • Cette nuit, une bagnole a cramé, hors ZAD.

APPEL à rassemblement massif dans le calme devant la Préfecture d’Albi PLACE DU VIGAN (le trottoir devant le CG est « réservé » par la FNSEA) à 14h ce jour pour conférence de presse – Communiqué de gens du peuple suite aux violences commises par des milices fascistes après le rassemblement du 4 mars 2015

agajfhge

  • Même les caméras de France 3 ont filmé le saccage de la ZAD par la milice, comme si elles étaient accréditées durant des opérations officielles des forces de l’ordre : voir le journal de France 3 ! Ça nous fait penser à ce dessin de Pierre Fournier (Charlie Hebdo n°64, 7 fév. 1972) :

fournier-1972_640

  • Témoignage du 4 mars – milices en action sous le regard débonnaire des GMs
  • HOLLANDE UTILISE LA MÉTHODE SAMARAS SUR LA ZAD DU TESTET (Yannis Youlountas) qui décortique la méthode d’un gouverneur de générer le chaos violent avec des énervés d’extrême-droite pour pouvoir imposer par la force ses décisions.
  • Les marcheurs partent de Rabastens demain matin : RV à partir de 8h30 devant la Mairie. Soyons encore plus nombreux qu’aujourd’hui ! Après 35 kms jusqu’à St Sulpice, les 6 marcheurs-ses ont été bloqué-e-s par  FNSEA et pro-barrages à 1 km du but. Plein de tracts distribués, énorme soutien le long du trajet. Gendarmes et médias les ont suivis à la trace.

[Mercredi 4 Mars]

Un témoignage-résumé de la journée :

Le rassemblement à Gaillac est un beau succès : on est au moins 150-200 personnes, slogan : « des poireaux, pas des fachos ! ». Le dispositif policier est impressionant : toutes les issues sont surveillées par un cordon de GMs. Beacoup de médias. Quand on commence à s’organiser pour décoller, on se rend compte que l’on est bloqué : impossible de sortir. Les autorités ne veulent pas que le convoi parte et se posent en intermédiaire pour faire parvenir la nourriture à la ZAD. La tension monte vers 15h30 quand des appels venant de la ZAD font état d’un raid des pro-barrages : deux camions retournés, une cabane détruite,etc…des dégats matériels seulement, au niveau de la Pinède. On bouge sur la place d’une issue à l’autre pour tenter de forcer le passage. Les gendarmes sont un peu débordés et il y a aussi plein de civils (enfants, etc…) dans le tas donc au final ils se retrouvent à encercler une vingtaine de personne, les autres étant passées « du bon côté » du cordon.

Du coup, départ du convoi, très beau convoi avec une trentaine-quarantaine de véhicules pleins de gens motivés et de bouffe…il serpente sur les côteaux du gaillacois, direction Barat. Quand vous êtes perdus dans ces coins là, pour retrouver la bonne direction, c’est facile, levez les yeux et regardez où est l’hélico de la gendarmerie…c’est par là !!! On arrive par la route St Jérôme-Barat. A 100m de  Barat, on stoppe, le comité d’accueil n’a pas l’air super sympa et on est presque content de voir rappliquer la cavalerie (en l’occurrence une bonne quarantaine de GMs) qui forment un double cordon entre nous et la FNSEA. On les surprend tous à être aussi nombreux !

Le face à face commence, on veut passer pour apporter la nourriture. En queue de convoi, deux 4*4 blancs rutilants (la PAC, ça paie !) avec des gros bras masqués et armés (battes de base ball, barre de fer) débarquent. Là on est content d’avoir des motivé-e-s avec nous qui rappliquent aussitôt (bien plus vite que le petit groupe de GMs qui parcourt  les 300m depuis l’avant du convoi en 4 bonnes minutes). Cela discute vigoureusement et au final les gros bras de la FNSEA partent en panique, marche arrière à fond, portes ouvertes, avec un peu de tôle froissée…Puis les GMs prennent position en queue de convoi.

Ensuite 2 heures d’attente/négociation  pour le passage de la nourriture sous le soleil couchant. Un groupe se monte pour aller soutenir les marcheurs de Toulouse qui arrivent vers St Sulpice où la FNSEA barre la nationale notamment, avant d’apprendre qu’ils sont en sécurité. Finalement, on lève le camp et le convoi rentre sur Gaillac.

On n’est pas passé mais on est arrivé jusqu’à Barat et on se s’est pas laissé intimider !

[19h]

Fin de l’action à Barat. On essaie toujours de trouver un moyen d’acheminer la nourriture sur zone.

Les milices FNSEA ont bloqués les accès à St Sulpice empêchant les 8 marcheurs d’entrer en ville. Ils ont vraiment les jetons. Faut dire qu’il auront du mal à faire le poids sur le terrain de la cote de sympathie vu leur méthode de fachos.

On lâche rien! NO PASARAN!

[16h30]

[Des nouvelles de la Marche Toulouse-ZAD-Albi ]

La marche est actuellement au niveau de Gémil. Un journaliste de la Dépèche est venu à sa rencontre ainsi que la gendarmerie qui a informé les marcheurs de l’existence d’un comité d’acceuil de la FNSEA à St Sulpice.

Contact marche: 06 17 47 64 04

Rejoignez nous pour faire cesser la loi du plus fort.

[Des nouvelles du convoi]

Plus d’une trentaines de véhicules a réussi à rejoindre Barat. Actuellement séparée des anti-nous par 2 cordons de GM. Des négociations en cours pour faire parvenir la nourriture sur la zone.

La FNSEA fait sa loi avec la complicité de la préfecture.

Rejoignez-nous contre le règne des milices.

[15h 15]

Convoi humanitaire bloqué Place de la Libération (sic). Les GM refusent de le laisser partir.

Des infos de l’interieur: les pro-barrage sont entrés sur la ZAD en mode commando et sèment la terreur. Trois  véhicules détruits ainsi que le chapiteau, saccage de la cabane radio. Pas de blessés mais ils tentent d’attraper les occupants.

L’Hélico tourne au dessus de Gaillac.

Visiblement la République est tombée, l’heure des milices à sonnée.

Rejoignez-nous pour dénoncer la terreur FNSEA.

 

APPEL à actions décentralisées : Nous, sympathisant-e-s tarnais de la lutte contre le barrage de Sivens, sommes indignés des méthodes utilisées par la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) et les JA (Jeunes Agricoles) pour assiéger et tenter d’affamer des militants écologistes légitimes.
Nous dénonçons le « deux poids, deux mesures » et la passivité des forces de répression face aux menaces de mort et actes violents commis par les membres de ces syndicats. Nous appelons à des actions décentralisées visant la FNSEA et les JA dans tous les départements du territoire!

La grande enquête sur le maître caché de l’agriculture française (enquête de Reporterre) ; on a toujours 10 à 20 ans de retard sur ce qu’il se passe aux U.S.A. mais on y arrive toujours… Enfin presque toujours…

[Mercredi 4]

  • Barrage de Sivens : l’État indemnisera le Tarn s’il abandonne le projet initial (La gazette des communes). L’état donc déverserait de l’argent public sur la CACG, sur Cazal TP pour les frais engagés. Et nous ? Pour nos frais engagés ? Pour le mort, pour les blessés, pour les affaires brûlées par les poules casquées ?
  • les poètes sauvages en maquisards culturels ( dans les monts du lyonnais) ont composé cette chanson Pacha Mama en hommage à Rémi on l’offre pour collecte des fonds à tous ceux qui luttent, zadistes… https://vimeo.com/118994461
  • [9h45] Les marcheurs se sont rassemblés ce matin à 9h à Toulouse. Ils ont eu droit à toutes les TV-radios-presse-AFP, 2 caisses de GMs posées dans une rue et 7 caisses de CRS posées dans une autre rue adjaçante, avec les grands chefs de la police secrète des « Renseignements ». Ils sont une vingtaine à marcher actuellement, pour dénoncer la collusion FNSEA-état-de-droit-pas-pour-tout-le-monde qui nous fait le coup du « zêtes pas en règle ». Les marcheurs ont besoin de soutien sur leur trajet.
  • Une captain de gendarmerie parlait de 8 escadrons de gendarmes qui seront mobilisés pour déloger les zadistes dans les prochains jours. Ils ont déjà fait le coup d’agir pendant des appels à rassemblement à Albi…
  • Rassemblement à Gaillac, place de la Libération à 14h pour un départ en convoi alimentaire vers la ZAD dans l’après midi. Apportez de la nourriture même si vous ne pouvez vous vous joindre au convoi par la suite.
  • Marche Toulouse-Testet en deux étapes : RV à 8h demain, place du Capitole
  • Appel de militants tarnais : Nous, sympathisant-e-s tarnais de la lutte contre le barrage de Sivens, sommes indignés des méthodes utilisées par la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) et les JA (Jeunes Agricoles) pour assiéger et tenter d’affamer des militants écologistes légitimes.
    Nous dénonçons le « deux poids, deux mesures » et la passivité des forces de répression face aux menaces de mort et actes violents commis par les membres de ces syndicats. Nous appelons à des actions décentralisées visant la FNSEA et les JA dans tous les départements du territoire!

  • Le reportage complet de Reporterre : La grande enquête sur le maître caché de l’agriculture française, pour mieux comprendre qui on a en face
  • Un long article sur le contexte électoral local, le projet de barrage,etc : Autour de Sivens, de Médiapart.
  • Une lettre aux élues que l’on reçoit…en même temps que plein de messages de soutien…

[Mardi 3]

  • Occupation  dans les locaux de la FDSEA Albi terminée. Dialogue difficile, nos amis de la FDSEA étant plutôt prompts à balancer les coups de poings et casser les appareils photos…
Je suis pellut

Je suis pellut

Un accueil chaleureux

Un accueil chaleureux

  • Marche de la solidarité Toulouse- ZAD du Testet-Albi

Pas question d’abandonner les occupants du Testet menacés et agressés par des pro-barrage !

Pas question d’abandonner le Testet aux lobby pro-fric prêts à tuer la terre ni aux militaires qui tuent eux aussi !

Pour affirmer ouvertement notre solidarité avec les assiégés de Sivens et tout notre soutien à la lutte des occupants, résistants, marchons !

C’est grâce à eux, grâce à toi, grâce à la lutte commune que la zone humide du Testet est sauvée, toujours vivante. Mais nous avons perdu et la forêt et Rémi.

Jusqu’à quand allons-nous laisser les marchands de pesticides décider ce qu’on mange? Jusqu’à quand allons-nous laisser la terre, l’avenir de nos enfants être bradé, bafoué par des décideurs cyniques et corrompus?

Marcheurs, marcheuses, le départ est mercredi 4 mars de Toulouse pour arriver sur le site du Testet jeudi, et converger sur Albi vendredi 6 où Carcenac pdt du CG du Tarn devrait statuer sur le sort de Sivens.

Pas à pas, allons faire entendre et respecter les voix du peuple, dans une marche aussi pacifique que décidée
Si le monde est devenu trop dangereux pour qu’on y vive, ce n’est pas à cause des gens qui font le mal, mais à cause de ceux qui les laissent faire sans bouger.” Albert Einstein


J1 :
Départ de Toulouse, mercredi 4 mars : rassemblement à 8 heures place du Capitole, départ 9h. En route jusqu’aux environs de St Sulpice la Pointe dans la journée.

J2 : Départ de St Sulpice, jeudi 5 mars : rassemblement à 8 heures place de la mairie pour arriver au Testet dans la journée.

Vous pouvez participer à la marche de multiples façons :

-soit en marchant sur l’intégralité du parcours ou en ne marchant que sur une partie, quitte à rejoindre la marche en cours de route.

-soit en hébergeant un ou des marcheurs durant la nuit de mercredi à jeudi (secteur de Rabastens) ou durant la nuit de jeudi à vendredi (secteur de Lisle sur Tarn et Gaillac).

-soit en diffusant l’information pour que nous soyons le plus nombreux.ses possible.

-soit… à vous d’imaginer la suite…

Ces options ne s’excluent pas l’une l’autre !

Marche solidaire avec le Testet -et avec toutes les ZAD- et contre le barrage de Sivens.

  • Action pacifique nocturne :

 11024734_10153262633372847_5689327936984170115_n 10988319_10153262623647847_3973771575229075909_n 11021075_10153262634312847_7213824775185737802_n 11049481_10153262634062847_4517271682688716155_n  11024636_10153262628102847_7175839371865647181_n  11013242_10153262638417847_6665693869605299066_n 1473038_10153262657007847_4667697719864493628_n 11043041_10153262640232847_7701186168163482854_n 11047926_10153262640687847_1150484878549343443_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14387_10153262637712847_1378463831554763181_n

10407829_10153262622252847_706734675899474747_n

 

 

 

[Lundi 2]

  • Agri
  • À Paris ce soir 18h30 : APPEL À RASSEMBLEMENT DEVANT LE SIÈGE DE LA FNSEA

Depuis plusieurs mois maintenant, le harcèlement des pro-barrage à l’encontre des opposants se fait de plus en plus virulent et violent, avec des passages à tabac, des destructions des infrastructures des opposants, des intimidations aux abords de la zone d’occupation. La situation devient intenable et relève de l’état de siège : les soutiens sont empêchés de pénétrer la zone, les occupants peinent à se ravitailler.

Les pro-barrage agissent avec la bénédiction de la direction départementale de la FNSEA et la complicité des gendarmes qui refusent d’enregistrer les plaintes des personnes agressées et dépouillées par des pro-barrage et se contentent la plupart du temps d’assister passivement aux évènements.

Alors que la ZAD du Testet est menacée d’expulsion imminente, que les partisans du projet se voient déjà en aménageurs victorieux dans un futur proche, il devient plus qu’urgent de soutenir les ami-e-s qui se sentent bien isolé-e-s dans la lutte sur place et appellent à l’aide depuis maintenant deux semaines dans un silence assourdissant.

Parce que nous ne voulons pas de barrage à Sivens,
Parce que nous nous opposons aux logiques agricoles productivistes,
Parce que nous n’oublierons pas que les gendarmes ont tué Rémi Fraisse,
Parce que nous n’acceptons pas que des milices brutales imposent leur vision opportuniste,
Parce que nous luttons contre les aménageurs et leur monde,

Nous appelons à un rassemblement lundi 2 mars à 18h30 devant le siège de FNSEA, 11 rue de la Baume, dans le 8ème arrondissement, Métro Miromesnil.

Des membres du collectif francilien de soutien à Notre-Dame-des-Landes et des ami-e-s et soutiens de la lutte au Testet

  • UN BARRAGE CONTRE LES MILICESRassemblons-nous pour pour porter à manger aux occupants et opposants au projet de barrage sur le Tescou.Montrons massivement que ne sommes pas intimidés par la violence des milices pro-barrage.Rassemblons-nous mercredi à 14 H place de la Libération à Gaillac avec des paniers bien remplis de victuailles.Nous formerons un convoi pacifique pour ravitailler en nourriture et médicaments  ceux et celles qui sont assiégés pour défendre notre bien commun.Contre les milices pro-barrage  qui ont annoncé qu’ils  bloqueraient la zone jour et nuit du 2 au 5 mars ( dans le but de faire pression sur le conseil général qui doit décider de l’avenir de la  zone le vendredi 6 mars) quitte à affamer les occupants du site.Par notre notre nombre, notre tranquillité et notre détermination nous dirons qu’ici les milices ne font plus la loi depuis les heures les plus sombres de notre histoire.
  • [Expression libre] Les conseillers du CG81 sont les seuls responsables de cette situation dramatique. En oeuvrant pour les seuls intérêts des dirigeants de la FNSEA, CACG, SAFER, Chambre Agri, des toutous trop habitués à se faire assister et en excluant de la réflexion globale toutes les autres composantes de la population. C’est André Cabot, qui palpe du fric à tous les rateliers dans le projet de barrage, c’est Thierry Carcenac qui palpe du pognon sur tous les fronts (avec son entreprise qui fait du Wifi), c’est Georges Paulin qui se gave avec ses entreprises et sa centrale photovoltaïque…
  • Lettre d’Attac Tarn au Préfet : poser des conditions favorables à un débat raisonnable autour d’un projet alternatif au barrage de Sivens
  • Avertissement de la Destroïka (blog du lundi matin)
  • Sivens : une centaine d’agriculteurs bloquent la Zad (presse des bourgeois : Le Point)
  • Semaine à haut risque à Sivens (presse les bourgeois c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient bête ; les bourgeois c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient… Le figaro)
  • Sivens : les gendarmes bloquent l’accès après de vives tensions (Boursorama, qui s’inquiète du niveau de ses bourses)

Drawings-by-Pat-Perry_5-640x681


Encore une attaque violente de pro-barrages ce samedi au niveau de l’entrée côté D999…Des affaires persos (outils, papiers d’indentité,etc…) brulées et un copain tabassé, les quelques gendarmes présents au moment des faits s’étant fait débordés. Grosse présence policière (fourgons de GMs) alentours depuis.

Communiqué de presse de la coordination des opposants au projet, le 1/03/2015 :

Barrage de Sivens, les pro-barrage sont dangereux
Dans la vallée de Sivens, les pro-barrage sont toujours plus violents. Après avoir bloqué et interdit l’accès plusieurs week-ends de suite, ils se mobilisent nuit et jour jusqu’au 5 mars quitte à affamer les occupants du site. Ils font pression sur les élus du CG qui se réunissent le 6 mars  espérant que ces derniers  opteront pour un barrage pourtant majoritairement contesté. Ils ont donné un premier assaut  samedi matin qui s’est soldé par de la violence.
Nous sommes très inquiets quant à leur capacité de nuisance physique, et la propagande qu’ils sont capables de faire circuler via leur syndicat agricole, quelques élus et et la presse locale. Nous en avons averti la préfecture.
Ici, depuis la Seconde guerre mondiale, nous refusons que les milices fassent la loi.