Bouilles Hebdo du 16 au 22 mars

Vendredi-Samedi 19-20 :

  • Des ami-e-s d’Angers ont rendu visite à la FNSEA mardi dernier pour y faire un peu de ménage… La vidéo est ici et une chanson chantée sur place est en vidéo là...Dans la presse locale tendance PPA, il est dit que la FNSEA porte plainte, notamment pour le « traumatisme occasionné »…on l’a connue plus vaillante par chez nous….
  •  Un nouveau film militant sur Sivens :  «La lutte contre le barrage de Sivens et la nécessité de désobéir».   Dans une société soit-disant démocratique, des élu-e-s utilisent l’argent public sans concertation pour des projets qui s’avèrent parfois illégaux et surtout contradictoires avec la protection de l’environnement, sous la pression des entreprises privées et d’un modèle agricole intensif.   Ce film dénonce la violente répression policière qu’utilise l’Etat pour faire taire une contestation légitime qui elle de son côté use et usera de l’occupation de terrain comme un moyen fort de résister à ces projets inutiles et nuisibles et à ce monde toujours plus productiviste et destructeur.
  • Un texte sur la situation poltique locale à la veille des élections : la Valls des sans-étiquettes

Jeudi 19 :

Mercredi 18 :

  • La commission spécialisée du Conseil National de la Transition Ecologique (CNTE) présidée par le sénateur Alain Richard et chargée, après la mort de Rémi Fraisse, de proposer des pistes de rénovation du débat public a reçu 13 membres et représentant-e-s de mouvements citoyens opposés à des projets inutiles et
    imposés. Bon, nous on croit pas trop à ce genre de trucs mais les docs sont intéressants : le communiqué de la coordination et surtout la plate-forme proposée par les « opposants » avec plein d’exemples intéressants. A regarder…
  • Et surtout (réservez la date !) :Flash-Info

Mardi 17 :

Lundi 16 :

  • Une belle analyse pour commencer la semaine : Qui veut la peau des ZADs ?
    et des trucs à lire par ailleurs en revue de presse, témoignages ou à cocher sur son agenda
  • Du mouvement à Sivens (engins de chantier, GMs), la version du préfet, que l’on vérifiera :« J’ai été informé du fait que l’arrivée sur le site de SIVENS de matériel de chantier suscitait un certain émoi au sein des opposants laissant à penser que les travaux du barrage reprenaient. Il n’en est rien. Il s’agit avant tout de nettoyer le site des matériaux qui y ont été accumulés lors de l’occupation et de reboucher les douves qui avaient été établies autour de la base vie. Ces dernières représentent en effet un danger pour les personnes et n’ont plus aucune utilité. Par ailleurs, ces douves qui accumulent de l’eau directement en relation avec la nappe du Tescou seront rebouchées avec la terre extraite lors de leur creusement. Les travaux sont effectués sous le contrôle de la DTT. Les entreprises engagées ont fait l’objet d’une réquisition de ma part et agissent donc dans ce cadre uniquement. Par ailleurs, des travaux de rétablissement des lignes électriques et de la route vont être engagés prochainement. »
  • on reçoit une lettre à France 3 concernant sa couverture récente sur Sivens…
  • TRAFIC des URNES
Advertisements

8 réflexions au sujet de « Bouilles Hebdo du 16 au 22 mars »

  1. Bonjour,ce qui importe c’est echaper a la colonisation de « Camille » par des intellectuels qui veulent « normaliser » la contestation dans un recit ,une representation « NON SINGULIERE »…le projet en cours de definition du Collectif (CA.RE) avance dans cette perspective d’une nouvelle societe… freinée par les elites .

  2. fabriquez un bulletin de vote  » N OUBLIEZ PAS REMI FRAISSE  » au cas, où dans votre canton
    vs ne trouviez pas, ni au premier tour ni au second tour, une liste conforme à vos voeux ; faites
    passer un message …il faut en inonder les urnes

  3. D’accord avec cette excellente analyse! Sauf avec ça : « Voilà un mot d’ordre auquel personne dans la classe politique ne saurait s’opposer, à part peut‐être Jean-­‐Luc Mélenchon quand il va à la pêche aux voix en masquant son vieux fond productiviste. »
    OK pour mélenchon et tous ceux qui cherchent à nous dévier vers les voies institutionnelles, tous ceux là sont prêts à se désolidariser, voire pire si ça bouge un peu trop.
    Mais vous oubliez le NPA, AL, certains mouvements décroissants, qui n’en ont rien à foutre des voix et défendent les ZAD à fond. Et « gratuitement ».
    Selon moi, l’extrême gauche anti productiviste, même s’il arrive à certaines de ses composantes de se présenter aux élections pour avoir une tribune, doit être reconnue en tant qu’alliée naturelle et avoir toute sa place dans les luttes comme celles de Sivens.
    Je pense que cet « oubli » récurrent est une erreur regrettable. Regrettable mais compréhensible eu égard à la méfiance engendrée par tout ce qui porte le nom « parti » ou « mouvement politique », termes entachés d’immondices par les partis de pouvoir.
    Mais c’est un réflexe à courte vue je crois.
    Il me semble au contraire qu’il faut jeter des ponts entre combattants pour le renversement du capitalisme, quelles que soient leurs origines ou cultures politiques: vieux marxistes révolutionnaires, anarchistes, zadistes, décroissants, etc..
    Le socle commun, c’est le rejet d’un système politique qui engendre les désastres que nous connaissons. Qu’on choisisse de se fédérer en groupe ou en parti, ou en parti imaginaire ou en rien, le pire serait que nous nous ignorions les uns les autres.
    La lutte va s’amplifier, reconnaissons nous entre gens du même camp.

    • En tout cas pour moi, résident du canton des hautes terres d’oc dans le Tarn, ça sera un bulletin pour Pagès, le seul à avoir voté contre le projet depuis le début. On peut ne pas être d’accord avec toutes ses idées, notamment l’éolien indus, il n’empêche que sur ce coup là il a toujours soutenu la cause, malgré les bousculades des forces de l’ordre et les quolibets de ses « collègues » du CG81.
      …mais c’est clair que c’est juste pour lui dire merci. Habitant d’un autre canton, ç’aurait été sans aucun doute un bulletin REMI!!!

      • S’il est pour l’éolien INDUSTRIEL dans le Parc Régional du Haut-Languedoc et si son unique BA est d’être contre le barrage de Sivens, tu peux penser qu’il n’est pas clair du tout, ton vote est stupide !

    • Plutôt d’accord avec toi, Ed. Je saurais pas trop où me caser dans cette vaste constellation mais je me sens solidaire et enthousiaste des nombreuses luttes plus ou moins discrètes qui émergent ici et loin là-bas… c’est un vaste chantier collectif auquel chacun-e est invité à se joindre c’est clair, après … dans un grand mouvement d’ensemble ou dans de multiples mouvements dispersés ? La défiance réciproque peut nuire à la communion des mouvements, d’accord, mais ne doit pas empêcher les initiatives décentralisées plus modestes, peut-être que peu à peu à force de dialogue et d’actions on trouvera le rythme pour danser tous ensemble

  4. Le nouveau film militant sur Sivens : «La lutte contre le barrage de Sivens et la nécessité de désobéir» :. Très beau, très émouvant. Merci pour ce moment d’émotion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s