Groupe de Toulouse

Contact :

collectif31zad (A_T) gmail (PUNKT) com

Le collectif toulousain de soutien à la ZAD du Testet se réunit tous les mardis à 19h au CASC, 10 bis rue Colonel Driant, à Toulouse


Compte-rendu AG 10/02

Affiches à récupérer très prochainement (mercredi ?) pour collage !

Dimanche 15/02 : Appel à se rendre à Gaillac à 10h30 place de la Libération pour rejoindre en grand nombre la ZAD malgré la probable présence de la milice pro-barrage >> départs depuis Toulouse en covoiturage : rdv à 9h, metro Balma-Gramont.

Ce sera également l’occasion de discuter des journées du 22 février avec le Collectif des Bouilles/les occupants.

Lundi 16/02 : soirée à La Chapelle sur le Testet et le mouvement des ZAD, à partir du 19h. Projection + débat. On se renseigne pour voir s’il est possible de proposer une cantine prix libre. >> besoin de flyers pour la manif

Action prévue la semaine du 16/02 : H. se charge de contacter l’Agence de l’Eau et la CACG pour demander à être reçus en nombre dans leurs locaux. Les objectifs sont de réaffirmer la position des opposants et de connaitre l’état d’esprit des aménageurs dans le contexte actuel. Plus d’infos et appel à rassemblement prochainement.

Journée du 21/02

Rappel : rendez-vous à 14h metro Capitole.

Proposition de diriger les éventuels cars vers le jardin des plantes (allées F. Mistral).

Recensement prochainement des offres et besoins en hébergement


Compte-rendu (bref !) de l’AG du 20/01

 

L’organisation de la journée du 21/02 se poursuit

Un rendez-vous semble se profiler : le 21/02 à 14h au square Charles de Gaulle (Capitole)

–          Discussion d’actions possibles la semaine précédant le 21/02

–          Discussion sur la façon de se coordonner avec le mouvement de Nantes pour rendre les rassemblements des 2 villes complémentaires.

APPEL à ce que chacun-e contacte les entités (assos, collectifs, organisations) de son réseau se battant pour l’écologie et/ou contre les violences d’Etat afin de les inviter à la prochaine réunion mardi 27/01 afin d’élargir au maximum la préparation du rassemblement.

Rdv 19h au CASC pour une auberge espagnole.

Rappel : lundi à partir de 19h30, soirée présentation/débat sur le mouvement des ZAD.


Compte-rendu AG du 14/01

Organisation de la journée du 21/02

Des représentants de quelques organisations ayant l’intention de prendre part à la manif sont présents. L’opportunité de déclarer la manif est discutée. L’assemblée paraît plutôt favorable à une déclaration. La question est remise à plus tard en attendant un positionnement des orgas.

Des textes et une affiche sont en préparation. D’autres propositions d’affiches de visuels, tracts etc sont les bienvenus.

On voudrait pouvoir proposer des possibilités d’hébergement pour des personnes qui viendraient de loin ce week-end. Merci de faire signe si vous avez des pistes.

Prochaine AG du 21/01

Tou-te-s celles/ceux intéressés pour bosser à constituer une équipe légal sont invités pour un atelier/discussion.

Réflexions sur les objectifs de la journée et sur les actions possibles pendant le rassemblement.

Réflexions sur notre organisation pendant le rassemblement.

Rendez-vous

Action : Dimanche 18/01, au 71 bvd de la Marquette à Toulouse pour départ en action.

Soirée-Débat : Lundi 26/01 à La Chapelle, soirée avec projection et débat sur le mouvement des ZAD.


CR de l’AG du 7 janvier 2015

Manif nationale du 21 février

Décision est prise de s’organiser pour qu’ait lieu le 21/02 une manifestation nationale à Toulouse.

Une année après la manifestation contre l’aéroport de NDDL et son monde à Nantes, le mouvement des ZAD progresse malgré la répression. Ce sera l’occasion lui manifester son soutien. Merci de diffuser dans vos réseaux !

Le collectif prépare un appel pour cette journée. Une réflexion est lancée sur son déroulement. Appel à matos de diffusion, affiches, tracts..

Nous appelons les organisations et personnes souhaitant s’associer à la préparation de cette journée à venir à la prochaine réunion du collectif pour réfléchir ensemble à ses modalités (mardi 13/01, 19h au CASC).

L’idée est lancée de proposer des ateliers sur la ZAD du Testet le 22 février pour permettre à des personnes venues de loin à l’occasion de la manif de s’activer au Testet. A discuter avec Collectif Bouilles.

Agenda à venir, ici et ailleurs.

–          Procès les mercredi 7 janvier à Toulouse et jeudi 8 janvier à Albi  https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/legal/

–          24/01 : rassemblement pour l’inauguration de l’Amassada, maison de la lutte contre le projet de transformateur à St Victor (12)

–          26/01 : Soirée débat prévu à la Chapelle sur les ZADs (sujet assez ouvert). Il faudrait du monde pour participer. Grosse occasion pour parler de la manif du 21/02.

Compte-rendus d’AG précédentes

Pour le 25 octobre 2014 :

BUS Caracole, venant d’Ariège passant par Toulouse, 5€ min : contact comite09nddl (at) laposte.net

BUS EELV : l’évènement « Bus Toulouse-Testet > MANIF contre barrage de Sivens » commençant à samedi 25 octobre 2014 à 9h30 (http://toulouse.demosphere.eu/rv/9415)

Matos

Reconstruction ZAD : tout matériel qui peut aider à reconstituer la ZAD est à amener à Vélorution au 6 rue Bénézet tél 0952 516 572, transport assuré vers la ZAD.

Affiche :afficheGLtoulouse

Tract :

tractGLtoulouse

Actions :

[Vendredi 28 Février] péage gratuit : 16 personnes, 20 minutes, des gens morts de rires et compréhensifs pour la plupart, des gendarmes pas très sympas et une centaine d’euros de récoltes. Bilan positif, un convoi a ramené les sous le soir même au Testet.

[Dimanche 2 Mars] soupe populaire au marché de St-Aubin

Publicités

16 réflexions au sujet de « Groupe de Toulouse »

  1. Vous parlez de paix dans votre blog… mais alors pourquoi mettre toute cette violence dans nos rues toulousaines?
    Je suis opposée à la construction du barrage, mais quelles sont vos méthodes? Vous dénoncez les violences et la mort hautement tragique et injuste de Rémi mais vous, que proposez-vous? Vous mettez chaque samedi nos enfants en danger dans des rues que vous envahissez et vous répandez la violence. Vous cassez et saccagez les banques, pénalisez les commerçants et vous confondez tout.
    Ce sont les collectivités publiques qui sont en charge des décisions, quel rapport avec vos saccages?
    Nous sommes nombreux à nous éloigner de vous car vos armes sont pires que celles de vos adversaires et de plus, vous ne tolérez aucun juge.
    Comment accepter un tel chaos et parler de paix comme vous le faites? Regardez la violence que vous véhiculez. La rue n’est pas que l’exutoire de notre colère, c’est aussi un endroit où on doit pouvoir vivre ensemble sans que vous blessiez aussi nos enfants.
    Vous êtes tout ce que vous condamnez et vous gâchez votre cause. C’est votre responsabilité. Pour quelle type de monde militez-vous? Moi, je suis écœurée par toute cette violence…

  2. Sophie, il faut que vous sachiez. La violence dans nos rues toulousaines, ce sont les gendarmes mobiles et les CRS qui la décident, et qui décident du moment et de l’amplitude de la violence. Je vous l’affirme parce que je l’ai vu, de mes yeux vu. Un rassemblement, par exemple, place du métro Jean Jaurès. 500 personnes pacifiques, des musiciens, des pancartes, des gens qui montrent « patte blanche » (de la peinture blanche sur les mains qu’on s’échange en se touchant les mains), de l’humour, des chansons… et à un moment donné, sans raison aucune, ou bien parce qu’ils en avaient marre de n’avoir rien à faire, ou bien sur ordre de faire en sorte qu’il y ait un peu de choses à dire et à montrer aux infos, les gendarmes ont commencé à lancer des grenades ! Sans aucune raison, j’étais aux premières loges, je voyais leurs yeux, ils étaient stressés… alors qu’on chantait devant eux. Ils ont balancé des lacrymos et ils ont avancé sur nous… C’est violent, c’est insupportable ! Et bien sûr, la suite est connue…
    Alors oui c’est insupportable de voir ça en centre ville, tout aussi insupportable que de le voir à Sivens, en pleine campagne, là où ils n’avaient rien à défendre et où ils sont venus tuer… l’un de nos enfants… Et c’est bien contre ce pouvoir-là qu’il faut s’insurger, ne pas se tromper de cible. Nous on est sans armes, que nos mots, notre colère, notre volonté de vivre autrement, notre ras-le-bol de cette spirale infernale du pouvoir, de l’argent, de la croissance à tout prix, en niant l’humain, les valeurs primaires de solidarité, d’égalité, de fraternité… Il faut croire que notre révolte leur fait peur, eux qui viennent, nombreux, lourdement armés, déterminés, pour provoquer des incidents et décrédibiliser le mouvement à vos yeux. Le pouvoir utilise les armes, la justice, les médias de masse, pour étouffer nos cris et notre soif d’un autre futur. Nous n’avons que nos mains, notre cœur, notre conviction et notre vie.
    Voilà. Je voulais juste que vous sachiez. N’oubliez pas, ce sont les « forces de l’ordre » qui décident. Je l’ai vu.

  3. SOPHIE…il faut vraiment arrêter de regarder la télé. Les gens qui manifestent contre les barrages ou pour la nature ne sont pas les mêmes (la plupart du temps) que les casseurs. çà a d’ailleurs été prouvé que ce sont des flics et des groupes organisés de fachos qui cassent des vitrines. ceci dans le but de justement faire croire aux gens que les zadistes sont violents… c’est triste. Vas voir les gens de la zad tu verras de toi même… J ai des amis qui sont allés dans les manifs avec leurs gosses, les seuls qui les ont terrorisés et attaqués à coup de lacrymos étaient les crs. Le niveau de violence est imposée par la police. si on pouvait sortir de chez nous pour simplement se faire entendre, et qu’il n y ai pas de provocations policières ce ne serait presque que joie, partage et bonne humeur. Je te conseille de regarder ce reportage »ne vivons plus comme des esclaves », ce qu’ont vécus les grecs ressemblent très étonnement a ce que nous vivons actuellement, et ça fait peur quand tu comprend que bientôt c’est ici. Je suis pour la paix complète de tout les esprits, mais soyons réalistes on en est plus la. La violence elle est déjà impose par nos façons de vivre, dans nos écrans dans nos nourritures, par le nombre de cancers et de maladies dans le genre qui sont en expansion, j en passe et des meilleurs. on est déjà aveuglés et on voit plus qu on a la tête dans l’assiette. tu parles des enfants? Imagines leur monde dans vingt ans, si c’est plus de nature mais des usines, leurs têtes ronges par la pub et les écrans tablettes etc, et surtout ils vivront dans un monde ou on peut te tirer dessus juste par ce que tu es la pour défendre la foret ou même d’autres idées…. Parti comme ca je me dit juste que c’est possible qu un jour les gendarmes tirent sur un de mes enfants…ça me soulève le cœur. C’est pour ça que notre lutte a nous est difficile et évolue dans un bordel monstrueux, mais il faut continuer de la faire pour nos enfants , pour qu ils aient un monde meilleur, avec le cœur en accord avec nos esprits, et en conservant ce qu on aime : le partage l amour et la joie. ou que ce soit et quoi qu il se passe. Ne cédons pas a la peur. nous sommes le futur.
    « Être comme l’abeille qui rassemble seulement le nectar partout où il va. Cherchez la bonté qui se trouve en chacun de nous. »- Amma

  4. Tout est dit : 2 conceptions qui s’affrontent, l’une par la violence, l’autre par l’amour…sauf que 1% de la population mondiale détient 48% des richesses du monde et que 80% de la population mondiale doit se contenter de 5.5% des richesses. L’argent est au service des plus riches, l’argent est mortifère par nature.

  5. @boilette
    Je ne supporte plus d’entendre les « arrêtez de regardez BFM TV ». C’est l’argument facile.
    Je ne suis pas influencée, je regarde. J’ai VU les dérives dont je vous parle, j’ai subi les bousculades.
    Et pour aller plus loin dans ma démarche, je suis allée sur la page « Ni Oubli ni pardon pour Rémi Fraisse » et les propos du régulateur (qui banni tous ceux qui prennent la non violence) me confirment la volonté du groupe d’utilisier la violence.
    voici un extrait (je mets à votre disposition l’ensemble de l’échange :
    « Ni oubli, ni pardon pour Rémi Fraisse
    24/11/2014 13:08
    Pourquoi je censure ? Je viens de te le dire : fafs -> banni ; conspis -> banni ; flics ou soutien -> banni ; pro-pacifique -> banni. Quand cette page a été créé on a directement annoncé que les débats à propos de la violence et de la non-violence ça ne se ferait pas sur cette page, car ça ne fait que diviser et que ça ne mène à rien derrière un pc.
    Ni oubli, ni pardon pour Rémi Fraisse
    Je veux pas résoudre les conflits en même temps, c’pas le but de cette page.
    Pourquoi la violence est nécessaire ? La violence est nécessaire pour s’opposer aux flics, qui sont l’organe répressif de l’Etat. Ces mêmes flics qu’on envoie pour expulser les sans-papiers, les précaires, réprimer les manifestations, expulser des personnes qui occupent des logements vides, expulser des zads, etc. Le problème ce n’est pas le fait d’utiliser la violence, mais plutôt de savoir comment on l’utilise de manière stratégique, car oui, à certains moments c’est plus de la perte de temps et des risques pris pour rien »

    Tout est dit… affligeant de manque de discernement. Et le gars en plus te banni car tu prones la non-violence. Qui est dangereux? qui cherche à faire des victimes? Ce sont bien ce type de personnes.

    @egidio199 : argent? répartition? richesse?
    Ces combats de violence ne sont-ils donc qu’une façon d’exprimer vos frustrations?
    Prenez les armes du travail! De la réflexion! De l’action constructive et non destructive.
    Vous restez des marginaux, quel dommage!
    Employez vos forces à construire et à proposer. Détruire, violenter, s’opposer.. OK mais vous proposez quoi? On fait pas des billets de banque dans les barrages non? Tout est mélangé ici….
    Au boulot!! 🙂

    • Vous Sophie, qu’est-ce que vous proposez pour éviter que les masses ne se fassent bourrer le crâne par les médias de masse ? Qu’est-ce c’est votre vie sinon « suivre le mouvement » ? On nous inculque depuis tout petit de rester sages. Nous sommes tous à peu près conformistes sans s’en rendre compte. Mais cela ne correspond pas à nos envies et nos caractères…

  6. peine perdu de convaincre sophie …zadistes et tout ceux qui radicalise les exigences démocratique sont des marginaux branleurs qui font dans la contestation violente…allez files donc perdre ta vie à la gagner…et dimanche tu pourras allez faire un tour au centre commercial!!

  7. @Cerveau-lent : joli pseudo 😉
    Me convaincre? Moi je n’attends que ça d’avoir quelques arguments sur votre cause? Vos motivations? Moi j’agresse personne je viens échanger mais c’est compliqué de pas se faire traiter avec mépris…
    Tu me parle de quoi là? de « marginaux branleurs » mais tu méprises le travail d’autrui : « perdre ta vie à la gagner »? C’est quoi ta cohérence?
    Les centres commerciaux? C’est quoi le rapport? Tu connait quoi de mes WE? Parce-que je ne comprends pas la violence gratuite je suis une beauf de chez Carrefour? Cerveau-lent c’est quoi ta vision des autres? On est pas obligé d’aller dans une Zad pour avoir des convictions. On peut bosser par plaisir et gagner sa vie en aidant les autres. Aider les autres avec ce qu’on gagne. T’es pas obligé de te gaver pour trouver ta place et être bien, heureux.
    C’est quoi ton procès là? Ça veut dire quoi « radicaliser les exigences démocratiques »? On parle politique? Ecologie? Pognon? Travail? Flics? C’est le fourre-tout des frustrations…

    Le seul argument c’est « média de masse »… qui regarde? Vous? Moi je regarde pas et je viens vers VOUS pour discuter et on me répond que je me fais bourrer le mou… mais expliquez! Parlez! Construisez vos propos! Proposer des choses constructives!
    Si votre combat n’est pas construit pas de pb mais dites le. Moi je viens ici et j’ai rien en retour : vous me mettez dans une case sans rien savoir de moi. Vous me parlez de moi et moi je viens en savoir plus sur vous. Pas de réponse… on détourne le sujet. L’attaque, vous proposez que ça?
    C’est quoi l’intérêt du blog? Rester entre vous à vous gargariser de votre colère… bon ben OK super les mecs, amusez-vous bien. Mais ça sert juste à rien votre truc.
    Vous êtes juste méga fermés. Et vous, qui vous bourre le mou hein?

  8. Bonjour Sophie

    Je fais un pas vers vous dans l’espoir de vous apporter un début de réponse.

    Mais d’abord, vous n’avez pas répondu à la question précédemment posée: « Vous Sophie, qu’est-ce que vous proposez pour éviter que les masses ne se fassent bourrer le crâne par les médias de masse ?  » ?

    Les motivations, les revendications que vous avez pu voir dernièrement vu que vous avez subi les bousculades, me semblent pourtant claire: la protection de la nature, notamment des Zones à Défendre. D’ailleurs, vous auriez pu lire sur la première page du site de la ZAD: « Nos désirs, en venant habiter sur l’emplacement prévu de l’aéroport, sont multiples : habiter sur un territoire en lutte, ce qui permet d’être proches des personnes qui s’y opposent depuis 40 ans […], profiter d’espaces laissés à l’abandon pour apprendre à vivre ensemble, à cultiver la terre, à être plus autonomes vis à vis du système capitaliste. » avant d’écrire « ça sert juste à rien votre truc » et « vous êtes juste méga fermés ».
    zad.nadir.org

    Aussi, depuis la mort de Rémi, la justice, car nous ne tolérons pas que la police/CRS/gendarmes/etc puissent s’attaquer à la vie de quelqu’un (je vous renvoie vers cet article: http://rebellyon.info/Ceci-n-est-pas-une-bavure-2000-2014-127.html) en toute impunité alors que l’état réprime sévèrement les manifestations et les méchants manifestants qui ont brisé la vie d’une vitre et blessé à coup d’un caillou le casque d’un inoffensif CRS.

    Vous vous faites juger que sur les propos cités plus haut, personne ne prétend connaitre toute votre vie, tout le monde s’en fout, et toute façon les centres commerciaux ne sont pas ouverts le dimanche.
    Hop, au passage, parce que c’est intéressant: https://creatoulouse.squat.net/
    Le mépris (c’est un grand mot) c’est surement parce que votre « argumentation » semble être celle que les journaux et la télé ont vomi tout prêts pour les masses.

    Pas mal de gens en ont en effet assez des manifestations qui bloquent la ville quelques heures, assez des violences qu’elles peuvent générer, c’est égoïste, point.
    Que les manifestations sont souvent mal organisées, d’accord, que certains trouvent la violence inadmissible, que d’autres la légitiment, d’accord, mais nous sommes tous d’accord sur le fait que ça ne passera pas et que ces manifestations sont l’expression des cris (maladroits?) de nos cœurs parmi trop de silences inhumains !

    « Vous mettez chaque samedi nos enfants en danger » Ce ne sont pas les gaz lacrymo, les bombes assourdissantes, les coups de flashball et de matraques des zadistes qui tuent/mettent en danger.

    « Qui est dangereux? qui cherche à faire des victimes? Ce sont bien ce type de personnes. »
    Ce sont les gens qui trouvent dans les manifestants tous les malheurs du monde. Quand on veut bien accepter docilement de croire à ce que disent les journaux (bah arrêtez de regardez BFM TV quoi !) qui nous disent ce qui est bien et mauvais (les je suis Charlie ont bien prouvé que les journaux ont une incontestable force de persuasion) c’est ça qui est dangereux.

    « Vos armes sont pires que celles de vos adversaires » Euh, les quelles?

    « Comment accepter un tel chaos  » Le chaos nous ne le générons pas, le chaos social, nous le dénonçons. Si vous être contre la violence gratuite, luttez contre les violences policières, ne vous trompez pas d’ennemi, le peuple défend ses intérêts, le pouvoir les siens.

    « OK super les mecs » et les filles 🙂 !

    « Prenez les armes du travail! De la réflexion! De l’action constructive et non destructive.
    Vous restez des marginaux, quel dommage! » … Là je ne peux pas vous aider plus, et n’ayant pas un accès régulier à Internet j’espère avoir été le plus claire possible. Bonne continuation 😉

  9. « Vous mettez chaque samedi nos enfants en danger »
    j’ai 3 enfants. Je manifeste pour les zad et contre les violences policieres. c’est pour eux que je le fais, etant donné que la violence du systeme dans lequel ils vont devoir se debattre dici peu de temps s’appelle une dictature. c’est sur les manifs de 2015 c’est du pas jolie. Mais le futur de 2018 il est comment? avant de rentrer dans la manifestation (je n avais aucune arme ni rien y avait pas plus tranquille que moi) les flics m ont fouille contre un mur et pris tout ce qu il y avait dans mon sac, serum physiologique masque a poussiere et meme ma brosse a dents! ils m ont clairement assures qu il existe une loi qui t’interdit d avoir du serum physiologique sur toi, j en passe et des meilleurs….. faut pas rever faut arreter de vouloir menager la chevre et le chou. ON en est plus la…. et moi ca m amuse pas je dit pas ca avec plaisir, je me demande quels futurs pour nos enfants justement………

  10. Si vous aviez regardé hier soir le reportage de Zone Interdite sur M6 (media bien pensant mais qu’il faut voir pour comprendre bien des choses) concernant un agriculteur du Tescou qui est pro-barrage, vous auriez pû constater qu’il peine sous la charge des remboursements, qu’il joue à fond le système, qu’il tente plus ou moins de se passer des intermédiaires qui l’étranglent ! Il est convaincant et sincère, travailleur ! Pourtant, il n’a pas réussi à me convaincre du bien fondé de son action en se regroupant avec la FNSEA. Certes, les agriculteurs sont étranglés : cependant, ce n’est pas en interdisant l’accés à la ZAD qu’ils se rendent sympathiques. Nous les gens des villes, nous demandons qu’une chose, qu’ils vivent bien et pour cela, qu’ils fassent de la vente directe et arrêtent d’agresser les Zadistes qui remettent en cause ce capitalisme charognard de la grande distribution et des financiers qui sont derrière pour nous asservir tous. DEGAGEZ LA ROUTE LAISSEZ NOUS AIDER LES ZADISTES ! C’est votre seule chance d’en sortir grandi: Autrement, nous nous souviendrons que vous êtes simplement contre nous, les gens des villes qui remplissons les poches des intermédiaires et distributeurs de tout poil et non des agriculteurs ! ZAD PARTOUT POUR TOUJOURS !

  11. Manifester est un droit et votre cause est surement défendable. Mais pourquoi aller manifester en centre ville de Toulouse? En procédant ainsi ,et qui plus est un samedi, vous poussez un peu plus les commerces indépendants vers la faillite et leurs salariés vers le chômage. Si vous êtes réellement contre les bétonneurs, la prochaine fois ,allez manifester un samedi dans les centres commerciaux en banlieue(question béton, c’est le must). Là vous embêterez les bonnes personnes. Cela provoquera assez de bazar pour que le message soit entendu. A moins que vous ne vouliez pas toucher à ces monstres de la distribution qui exploitent leurs salariés car c’est dans ceux là que vous achetez vos parkas quechua…

    • Romain, si vous lisiez ce qui est écrit plutôt que foncer tête baissée dans une critique inutile, il s’agit d’une réunion au local de l’Association et en aucun cas de manifester dans la rue ! D’autre part, qui envoie à la faillite et au chômage le petit commerce, sinon la grande distribution : vous vous trompez d’adversaire et je constate que vous faîtes partie des gens qui y contribuent en allant acheter dans les grandes surfaces ! Arrêtez de parler un double langage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s