Deux projets d’usines de méthanisation à Montans (81600)

[22 octobre 2014] Statuts de la société VINOMÉTHA.

[21 octobre 2014] Quelques infos supplémentaires sur la construction en cours de l’usine de méthanisation chez Dubousquet :

[17 octobre 2014] On découvre un « petit » projet à l’enquête publique, lequel va devenir pharaonique au fil des années… Comme d’hab’… À Montants, il y a deux projets d’usines.

Les projets d’usines de méthanisation et d’épandages sont légion : l’état ouvre les caisses publiques pour que les promoteurs de ces nouvelles technologies piochent dedans. Objectif 2020 : 23% d’énergie renouvelable, et 1000 usines de méthanisation en France !

Celle de Vinométha à Montans ouvrirait officiellement pour « 10 000 t/an de marc de raisin épuisé, 3 000 t/an de cultures dérobées, 1 000 t/an de fumier de bovin, 1 000 t/an de fiente de volailles, 450 t/an de paille et 1 500 t/an de lisier bovin. Cette production de déchets à valoriser serait récupérée dans un rayon de 10 km » (source DDM du 10 octobre 2014). C’est une incitation à produire tous ces déchets : produire du vin industriel bourré de saloperies, des poulets industriels en batterie… Sachant que comme d’habitude, ils minimisent leurs objectifs projet pour rentrer dans des catégories moins contraignantes sur le plan administratif, puis petit à petit, augmentent les capacités au fil des années. Au fil des années, on se retrouve avec des usines gigantissimes sans aucune infra-structure adaptée, sans aucune procédure administrative adaptée. De la malhonnêteté à l’état pur.

Plus d’infos :

À propos des usines de méthane en général,

  • Argumentaire contre les projets de méthanisation par l’ADPN (Association de Défense du pays de Nied)
  • Un avis défavorable de projet d’usine de méthanisation sur la commune de Montech, Tarn-et-Garonne, le 30 janvier 2014

4 réflexions au sujet de « Deux projets d’usines de méthanisation à Montans (81600) »

  1. On peut aussi rajouter une ZAD voisine, celle de Bédeilhac, en Ariège (pour les sudistes : c’est sur la route du Pas de la Case, et c’est aussi connu pour sa grotte préhistorique ).
    Un village minuscule, mais une grande mobilisation de tous ses habitants.

    C’est le projet de construction d’une carrière, au coeur même du village de montagne, à 15m (!) des habitations. En plus des nuisances sonores épouvantables, c’est tout le village qui en paye les pots cassés : les habitants sont excédés, ils n’ont pas eu leur mot à dire sur le projet, qui s’est construit peu à peu dans le silence le plus total (en 2011), il est situé en plein coeur d’un parc naturel régional et d’une zone Natura 2000 qui bénéficie de plusieurs arrêtés biotope, et l’entreprise qui y travaille en « oublie » « les quelques espèces gênantes parce que protégées ».
    Bref c’est toujours le même refrain que l’on nous sert à toutes les sauces, à tous les repas.

    Site web du collectif : http://www.lesgardiensducalames.fr/projet-de-la-carriere/
    Article des Brins D’herbe : http://lesbrindherbes.org/2014/02/08/vers-une-nouvelle-zad/
    – de la Tribune Libre : http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/2014/02/non-la-carriere-autour-de-bedeillac-09.html
    – de la Dépèche : http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/01/1807852-deux-opposants-creusent-le-sujet.html

    Quelques photos de la mobilisation et de l’avis d’enquête déposé par Denjean (l’entreprise) :


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s