Bouilles Hebdo du 16 au 22 février

Appel à GRAND CHANTIER PARTICIPATIF ce Dimanche 22 février dès 11h sur la Zad du Testet !!!

Pic-nic sur la zone et CONSTRUCTIONS de nouveaux lieux de vie.

Dès maintenant, appel à apporter tout au long de la semaine à la Zad le matériel que vous pouvez offrir (et bien entendu Dimanche 22) Besoin de nombreux matériels, (liste ci-dessous*), de vos savoirs-faire en construction d’habitats durables ou légers tels que cabanes, flex-yourtes. Charpentiers et autres artisans bienvenus, ainsi que vous tous-tes !

Appel général à toute votre bonne volonté, bonne humeur et enthousiasme pour réussir ensemble ce chantier de construction.

S’ils ont massacré la forêt, la zone humide est bien vivante, que la vie pousse dessus !

Dates à venir :

Samedi 21 février 14h Square Ch. De Gaulle (derrière le Capitole) Toulouse Tous-toutes à Toulouse pour manifester notre soutien aux Zads !  Appel à cette manif dans la Lettre des habitants.es de la Zad du Testet et du collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles : https://tantquilyauradesbouilles.files.wordpress.com/2015/02/appel_manif21fev.pdf

Dimanche 22 février Dès 11h et toute la journée Grand chantier de construction sur la Zad du Testet !!!!

Et aussi les prochains RVs : « Legal » et autres sur l’Agenda

à noter sur vos tablettes : Vendredi 6 mars – Grand rassemblement devant le Conseil Général d’Albi . Jour de décision potentielle par le  CG 81 concernant les solutions alternatives proposées par le rapport d’expertise mandaté par S.Royal, soit choisir entre 2 solutions qui n’en sont pas !! (voir communiqué des Bouilles                                  Soyons nombreuses et nombreux à résister à leur lobby pro-fric, productiviste qui va dans le mur et à défendre encore et toujours la zone humide du Testet !

Bienvenue à Sivens

* Matériel de construction et outillage

Matériaux proscrits sur site : OSB, contreplaqués, agglomérés et autres bois contenant des colles, mousse polyuréthane, polystyrène, et tous matériaux plastifiés

sacs de chaux (NHL)/ véhicules avec chauffeur pour transports de matériel / Bois de construction en
tout genre (palettes, chevrons, poutres…)/ Matériaux isolants/ (paille,…)/ Bâches / Palettes / Paille
/ Cordes en tous genres / Masse / Grosse ficelle / Filets / Baudriers /Mousquetons et descendeurs
et tout matériel de grimpe / Câbles en acier / Chaînes / Vis / Clous et Pointes de 70,90, 110 140 et 160 m
Gros  scotch gaffeur / Tôles / Vieilles chambres à air / Tuyaux de poêle /Peinture / Pinceaux / Bidons / Fils de fer / 
Ficelles / Perches en tout genre / Manches pour outils / Tronçonneuse

Outillage pelle / pioche / marteau /tenaille / gants / masses / massettes / haches / hachettes / tamis / scies / manches outils / visseries / clouterie / tronçonneuse /seaux / coin (fendre bûche) / pince monseigneur / brouette / échelle / escabeau /sangles a cliquets / fourches pelle beche/ fourche /poste a souder /caisse a outils /agrapheuse / visseuse devisseuse / meches metal bois pierre / palans / poulies / chaînes /grapins / arrosoirs / binettes

Cette liste n’est pas exhaustive, si vous avez d’autres matériaux utiles, bienvenue !

[Vendredi 20 février]

[Mercredi 18 février]

[Mardi 17 février]

[Lundi 16 février]

[Dimanche 15 février]

Beau dimanche à Sivens entre les gouttes…Joli convoi depuis Gaillac et donc du monde pour donner un coup de main de-ci, de-là. Des lieux de vie sont déplacés, d’autres meurent, d’autres apparaissent. Nous avons à nouveau besoin de matériel de construction !

Cette semaine, la manif de samedi est en ligne de mire. Deux rendez-vous importants et intéressants en Aveyron d’ici là : page Agenda

 

« La poésie détruit la mauvaise haleine des machines »

« Ris un bon coup quand tu entends dire que les poètes sont
 des marginaux, des terroristes potentiels ou un danger
 pour leur pays. »

     Lawrence Ferlinghetti, Poésie : Art de l’insurrection.

 

 

Publicités

[21 Février 2015] APPEL – Toulouse, manifestation en soutien aux ZAD et contre le monde des bétonneurs.

Le 21 Février à Toulouse, manifestation en soutien aux ZAD et contre le monde des bétonneurs.

21fev_prop03_web-3865b Manif_21-02

La mort d’un homme le 25 octobre 2014 face aux forces de l’Etat sur la ZAD du Testet a marqué le début de deux mois de lutte à Toulouse, où se sont succédé manifestations, actions publiques et occupations. Ce mouvement fait écho à ceux qui animent les ZAD, à Notre-Dame-des-Landes, au Testet, et ailleurs, là où une occupation s’est installée pour s’opposer aux projets nuisibles de l’Etat. Les modes d’organisation et de vie commune expérimentés sur les ZAD ont été mis en pratique à Toulouse, dans les espaces arrachés un moment au contrôle de la Métropole.

Par « Métropole » nous désignons l’organisation autoritaire et destructrice du territoire mise en place par l’Etat et les multinationales qui aménagent nos vies. Un véritable rouleau compresseur, qui réduit les milieux de vie à leur capacité de captation et de gestion des flux, conforme les lieux et les pratiques aux impératifs du marché, et étend dans toutes les directions ses tentacules d’infrastructures d’acier et de béton. Ici un aéroport, là une voie rapide, une retenue d’eau ou un parc à touristes.

Sur les ZAD comme à Toulouse, l’enjeu est bien le même. Il s’agit de reconquérir notre autonomie politique et notre capacité à s’organiser. Mais aussi de reprendre en main nos existences, de faire vivre et de défendre collectivement nos territoires. De se réapproprier ce que la Métropole a confisqué. D’ouvrir des brèches dans le monde morbide que nous construisent les aménageurs, pour y réinsérer de la joie de vivre, de la création, de la diversité et du bonheur.

Il y a un an, plusieurs dizaines de milliers de personnes convergeaient à Nantes pour dire leur refus de l’aéroport et de son monde, celui qui impose la subordination d’un bout de bocage à la métropole Nantaise. Mais aussi pour soutenir la ZAD, porteuse d’un autre monde plus respectueux de l’humain et du vivant. Face à ce mouvement populaire, l’Etat se crispe, réprime, mutile et tue.

Les événements récents renforcent notre volonté d’exprimer notre souhait d’un monde différent. L’ « union républicaine » proclamée de toutes parts s’accompagne de la militarisation de l’espace publique et prépare le terrain pour des lois sécuritaires, qui donneront de nouveaux moyens à la répression d’Etat. Face à ces dérives, nous sommes déterminés à défendre les ZAD pour continuer à y construire des expériences et des pratiques communes.

Il ne se passe plus un mois sans qu’un ministre promette la fin d’une ZAD. Force est de constater que nous opposons à la vanité des réactions de la classe dirigeante la puissance de nos actions et de nos convictions. Les ZAD essaiment. Il faut les soutenir.

Le 21 février à Toulouse, à 60 km de la ZAD du Testet, rassemblons-nous nombreuses et nombreux à nouveau. Nous montrerons notre force créatrice au cours d’une manifestation, dans toute notre diversité. Nous ouvrirons une nouvelle brèche dans le monde formaté de la Métropole, chacun-e à notre manière. Nous nous réapproprierons nos espaces. Notre regroupement massif et éphémère sera le pendant de l’émergence progressive des mondes nouveaux porté par les ZAD.

Tous à Toulouse samedi 21 Février 2015 !

Voir tous les détails sur la page du collectif ZAD31

Affaire du Crédit Mutuel (tiens tes agios 1/11/2014) et condamnation de Thomas

Une lettre ouverte que chacun peut co-signer :

Madame, monsieur,

Clients du Crédit Mutuel, nous tenons à vous faire part de notre colère à l’égard du Crédit Mutuel Esquirol.

Dans un contexte social explosif, l’agence du Crédit Mutuel Esquirol a été la cible de dégradations, à plusieurs reprises en novembre 2014, en marge des manifestations contre les violences policières et autour de la mort de Rémi Fraisse.

Lundi 15 décembre en début d’après-midi avait lieu le procès d’un jeune boulanger de 21 ans, accusé d’avoir dégradé le Crédit Mutuel Esquirol et lancé un pavé sur un membre des forces de l’ordre.

Lors de ce procès, auquel certains des signataires de cette lettre ont assisté, l’avocate de l’agence bancaire toulousaine a demandé au juge de condamner le jeune homme à payer 45.000 euros, somme correspondant selon l’avocate au coût des réparations de la boutique d’Esquirol.

Le jeune homme a été reconnu coupable du bris d’une vitre. Comment peut-on nous faire croire qu’une vitre puisse coûter 45.000 euros ? En fait, on va faire payer à cette personne des travaux qui n’ont aucun rapport avec son délit. Cette agence effectue, en effet, actuellement des travaux de rénovation de tout le hall de sa boutique.

Ce jeune homme, qui va passer 6 mois en prison, devra utiliser pendant toute sa vie une part conséquente de ses revenus pour payer des dommages et intérêts au Crédit Mutuel, qui a su grassement utiliser ces dégradations, pour refaire une jeunesse à son agence d’Esquirol..
Les signataires, clients du Crédit Mutuel, sont scandalisés par l’attitude de l’administration du Crédit Mutuel Esquirol et demandent l’arrêt des poursuites contre le jeune homme.

Le Crédit Mutuel « une banque qui appartient à ses clients » : faisons en sorte que ce slogan soit respecté.

Cordialement,

Pour co-signer, expédiez nom, prénom et département agence Crédit mutuel à

pichon.bettina arau@baz gmail.com

(remplacez le arau@baz par @ c’est pour éviter que les robots spammeurs trouvent les adresses trop facilement)

Et du coup, on nous envoie plein de mails concernant cette banque, ses pratiques douteuses d’évasion fiscale notamment, etc !

[Samedi 8 Novembre 2014] Infos et Actus

Exclusif : TQB met à disposition des outils pour contacter les élus locaux du Tarn suite au courrier de l’association des maires et des élus locaux du Tarn. Le projet de barrage de Sivens sera probablement le projet le plus étudié et le plus discuté par la population du Tarn, jusque dans ses moindres détails !


Bon a priori, c’était pour la manif à Toulouse aujourd’hui… Appel à information. 57 fourgons de CRS ont été vus hier vendredi à Castres. Si vous les voyez stationnés quelque part, merci de prévenir.


« Nous devons surmonter notre rage et notre dégoût, nous devons les faire partager, afin d’élever et d’élargir notre action comme notre morale. »


La gestion, par la municipalité de Gaillac, des événements survenus en ville les dimanche 26 et mardi 28 octobre, semble douteuse. Nous sommes un collectif de citoyens autonome et indépendant à s’insurger. Nous avons d’ores et déjà pris contact avec Me C. Dujardin. Nous attendons vos témoignages sur ces événements. Vous pouvez vous connecter sur le site : http://temoinsagaillac.wix.com/appel-a-temoins


-> Manifestation samedi 8 novembre 14h, place Jean Jaurès à Toulouse, et également à Paris et NDDL (l’appel unitaire pour la manif parisienne est visible ici.). Plusieurs organisations appellent à cette manifestation toulousaine lancée initialement par le groupe T.E.S.T.E.T, et interdite hier soir par la Préfecture. Laquelle sait déjà qu’il y aura des « débordements » puisque c’est elle qui les organise !

A ce propos, nous avons signalé à la rédaction de la Dépêche du Midi (mais elle s’en branle, on n’existe pas pour eux) qu’elle s’est trompé dans son article « Sivens : appel à manif sous haute tension samedi » daté de vendredi. Il est écrit :

Le collectif «Tant qu’il y aura des bouilles» et le TESTET (Tous ensemble pour sauver le Testet et tout le reste) appellent à une manifestation non autorisée cette fois encore, à partir de 14 heures à Jean-Jaurès à Toulouse. Provocateurs à l’égard de la police et des gendarmes, ceux-ci demandent aux participants de venir «protégés» à la manifestation, c’est-à-dire munis de «lunettes, masques, casques, boucliers…».

Si la Dépêche du Midi veut bien se donner la peine de lire l’appel à la manifestation qui est publié sur notre site depuis mercredi (voir ci-dessous), manifestation qui a fait l’objet d’une déclaration en préfecture, elle s’apercevra qu’il n’est nullement question de venir « protégés ». Qu’il n’est nullement question de violence. Nous nous opposons à des projets mafieux, dévastateurs, passéistes. Nous voulons discuter du choc culturel que constituent nos pratiques et notre compréhension du monde mais nous n’acceptons pas d’être MATRAQUÉS, GAZÉS, BATTUS, ESTROPIÉS, MUTILÉS ET TUÉS (au féminin aussi) alors que mercredi, la FNSEA elle était simplement accompagnée par la Police pour les dégradations et les actions de vandalisme qu’elle a encadrées impunément !


-> opération de sensibilisation, d’information et de collecte pour les occupants de la ! Samedi 8 Novembre, l’opération se déroulera ce samedi  « Au Ptit Bio » à Castelsarrasin en Tarn-et-Garonne (82).
Contact : https://www.facebook.com/sylvie.delmas.140

-> et aussi : une soirée de soutien à la lutte du Testet aura lieu samedi 8 à partir de 19h au centre la Freychède à Montferrier (Ariège). Repas/spectacle à 10 euros, avec le bluesman Christhecat, le « sorcier vaudou catalan » .


On reçoit des textes et supports qui nous soutiennent :

Articles dans la presse :

Soutiens et rassemblement à venir partout en France et en Europe  :

Rouen, vendredi 7 novembre 2014, 4h20 du matin. Après 2 jours et 3 nuits d’occupation, un dispositif policier écrasant d’une vingtaine de camions de CRS entreprend de déloger les occupants de la place du palais de justice et détruire les installations (https://vimeo.com/111186474). Alors que l’Etat même a reconnu son crime et ses mensonges, les autorités s’obstinent à exercer leurs forces et décourager toute forme de résistance. La personne qui était dans l’arbre a été emmenée au commissariat. A 6h, des lycéens qui appelaient à des blocages ont été intimidés par des officiers de la Bac devant leur lycée. Leurs identités ont été prises par la police. Le lycée Jeanne d’Arc est bloqué. Ne nous laissons pas intimider. Rage et courage ! Lire aussi : ZAD de Rouen : Testet vivra !

  • Toulouse : samedi 8 novembre 14h, place Jean Jaurès, manifestation du T.E.S.T.E.T. : Tous Ensemble pour Sauver le Testet Et Tout le reste.
  • Vannes : samedi 8 novembre 14h30 Rassemblement en hommage à Rémi Fraisse, mais aussi pour dénoncer plus largement les violences policières qui se généralisent (contre les mouvements sociaux mais aussi dans les quartiers) et pour revendiquer la liberté de manifester tant les interdictions et entraves pour se rassembler se multiplient (Paris dimanche, Nantes pour la lutte des Kurdes samedi dernier…). 14h30, à Vannes, esplanade du port, rive droite, la Rabine. Un appel du groupe libertaire Lochu (Vannes).
  • Caen : samedi 8 novembre 13h30 place bouchard
  • Saint-Etienne :  lundi 10 novembre à 18h rassemblement devant l’Hôtel de Ville. Au cours de celui-ci, il y aura notamment des prises de parole et des lectures de texte. Chacun-e pourra y prendre part. Le rassemblement de ce lundi 3 novembre a rassemblé une cinquantaine de personne sous la pluie… Une bonne énergie et bien la rage.
  • Toulouse : mardi 11 novembre 19h au CASC, 10 bis rue du Colonel Driant AG du collectif ZAD31.
  • Millau : mardi 11 novembre 15h sur le parking de la piscine avenue Jean Jaurès, venez avec votre voiture – Texte d’appel pour Millau le 11.11
  • Caen : mercredi 12 novembre 18h campus, sous-sol bâtiment Lettres, arrêt de tram Université ; assemblée générale
  • Castres : Contre la violence policière de l’état . Rendez-vous mercredi 12novembre à 17h30 place Jean Jaurès (sans banderoles ni drapeaux)
  • Caen : jeudi 13 novembre 18h, place Bouchard
  • Vaour : samedi 15 novembre 2014, salle des fêtes, soirée de soutien au Testet contre le barrage de Sivens :testet aff1 avec restauration
    Homme dans les sous-bois. Ariane Conte.

    Homme dans les sous-bois. Ariane Conte.

    Hommage à Castres, jeudi

    Hommage à Castres, jeudi

    image1

[Samedi 4 et Samedi 11 octobre] Manifestations à Gaillac et Toulouse

Envoyé par le groupe local de Toulouse :

Le collectif appelle à un rassemblement à Toulouse devant la
préfecture le *samedi 11 octobre à 11h* en solidarité avec la 
résistance sur la ZAD du Testet.
Nous relayons également et complétons l'appel à manif à Gaillac le 3
octobre. A diffuser.

*La lutte s'intensifie sur place et, en dépit de l'action conjuguée des
différents collectifs, et d'une résistance acharnée sur le terrain, à
laquelle il faut rendre hommage, le chantier entame la deuxième tranche des
travaux.*

*En attendant la manifestation des 25 et 26 octobre sur la zone, nous
convions à un large rassemblement à Gaillac, place de la Libération, samedi
4 octobre à 15 h, et à Toulouse, place Saint-Etienne, samedi 11 octobre à
11h. Tous ceux, toutes celles qui veulent exprimer leur soutien aux
opposants à ce grand projet inutile sont invités à se mobiliser massivement
au grand jour sur la place publique*.

Gaillac, place de la Libération, samedi 4 octobre à 15 h
Toulouse, place Saint-Etienne, samedi 11 octobre à 11h