Bouille Hebdo du 25 au 31 décembre 2016

Sivens : un article important commentant le récent rapport du défenseur des droits sur les cirsconstances de la mort de Rémi Fraisse, que nous évoquions dans dans notre post précédent.  Cet article souligne que Valls et Cazeneuve savaient que l’Europe allait ouvrir une procédure d’infraction contre la France pour non-respect de la directive-cadre sur l’eau lorsqu’ils ont autorisé en septembre 2014 le déploiement massif des forces de l’ordre  pour le début du chantier.

Roybon : la belle nouvelle de cette fin d’année 2016 ! Deux arrêtés préfectoraux autorisant le début du chantier du Cneter Parcs de Roybon ont été annulés. Voir le communiqué explicatif de la coordination Center Parcs : Ni ici ! Ni ailleurs !, du 16 décembre…L’affaire esr porté devant le conseil d’Etat donc rien n’est gagné. Voir l’analyse d’un opposant sur l’attitude de l’Etat dans ce dossier : La loi, toute la loi ! Rien que la loi ?

Cela dit, faut-il rappeller que sans l’occupation du terrain débutée à l’hiver 2014 (et toujours en cours), les Chambarans seraient  probablement entièrement défrichés à l’heure actuelle (dans l’illégalité donc…comme à Sivens)

Autoroute Toulouse-Castres : enquête publique en cours jusqu’au 23 janvier.  Participez à la consultation du public : lisez les arguments listés dans le tract du PACT et
allez sur le site du collectif RN126.

Villenave d’Ornon : là encore, les aménageurs sont hors la loi …et les opposant-e-s  au projet de golf restent mobilisé-e-s

Bouille Hebdo du 12 au 25 décembre

Sivens : à noter, le tout dernier appel à don de l’association « Les Ami-e-s des Bouilles »…et par ailleurs :

Bouille Hebdo du 5 au 11 décembre

Le Défenseur des droits a publié jeudi 1er décembre un rapport sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse à Sivens le 26/10/14. Après une première lecture rapide, on en retient surtout  les contradictions dans les déclarations des gendarmes.
Un article de Reporterre commente ce rapport, et ses possibles suites au niveau juridique : Mort de Rémi Fraisse : le Défenseur des droits constate la responsabilité de la hiérarchie et des autorités civiles.
Un autre article de Reporterre sur un sujet plus anecdotique mais révélateur : Mort de Rémi Fraisse : l’ancien chef des gendarmes poursuit un internaute pour diffamation

Et ailleurs :

 

Bouille Hebdo du 28 novembre au 4 décembre

Sivens : tiens, on vous redonne le lien vers « L’époque est-elle fasciste », vous pouvez par exemple relire le chapitre 2 sur les exactions des milices « pro-barrages » en 2015. On en reparlera bientôt !
Une autre lecture en ces temps sombres : « La police tire au flashball pour punir et terroriser » de l’excellente revue Jeff Klak

Des nouvelles de Val Tolosa, avec le dernier communiqué des opposants suite à une opération de déboisement sous haute protection…A noter, une marche de Plaisance à Toulouse le 17 décembre…NB, le site du collectif d’opposants : http://www.gardaremlamenude.com/

Castres-Toulouse : beaucoup de mobilisations à venir, voir agenda

Et ailleurs, des news des ami-e-s : à noter le report de la décision de justice sur le projet de Center Parc de Roybon (en décembre, date non fixée à notre connaissance) et les  dernières nouvelles de Bure

Bouille Hebdo du 14 au 27 novembre

Suite des évènements du 23/10 à Sivens (voir les 2 derniers posts si vous avez loupé un épisode): une réaction bien sentie d’un opposant au projet de barrage, intitulée Zone de Sivens -Zone de non-droit,  suite à l’interview de Puybasset visible ici.

Toujours dans le Tarn, enquête publique en vue du côté du projet d’autoroute Castres-Toulouse.
Grosse mobilisation à prévoir (cf aussi l’Agenda). Voir le dernier communiqué de presse des maires opposé-e-s à ce projet et celui du collectif d’opposants(avec les adresses des réseaux soxiaux à suivre, etc…). A lire également, une lettre ouvetre au premier ministre avec des éléments d’analyse…

Et ailleurs, des news des ami-e-s :

 

 

Bouille Hebdo du 31 octobre au 13 novembre

Suite des réactions après les évènements du 23/10 (hommage à Rémi Fraisse perturbé par des pros-barrages à Sivens et aggression à coups de couteau de l’un d’entre eux sur 3 jeunes femmes) :

Sinon, une revue de presse complète est disponible…Bien sûr, une enquête est en cours…sur Gaillac. Quelle suite au dépôt de plaintes ? Subiront-t-elles le même sort que toutes les précédentes, notamment  celles faisant suite aux exactions des  mêmes miliciens début 2015 (classées sans suite à notre connaissance…)  ? Vu les éléments dont nous disposons, cela parait inimaginable…

Côté toulousain, l’article d’IAATA relatant la manifestation-hommage à Toulouse

A noter enfin, le dernier communiqué de la ZAD de NDDL : Nous ne serons pas les martyrs de Valls

23/10/16. Un hommage à Rémi Fraisse pertubé par les pro-barrages : insultes et coups de couteau.

26/10 : Marche d’hommage à Rémi Fraisse à Toulouse : appel et rendez-vous
Un article de Bastamag avec des lieux de rendez-vous…et une autre liste des prochains rassemblements organisés à la mémoire de Rémi

25/10 : pensées émues ce soir…A lire, article paru aujourd’hui : Deux ans après la mort de Rémi Fraisse, la justice continue à prendre son temps

et à relire, la série d’articles ci-dessous, parus en juillet dernier :

24/10, des réactions suite aux évènements d’hier:

23/10:

On reproduit le récit ci-dessous tel que reçu et on le commente dans la foulée.

« Aujourd’hui a eu lieu un rendez-vous à Sivens pour commémorer la mémoire de Rémi Fraisse, suite à un appel ayant circulé sur les réseaux sociaux. La petite centaine de personne y ayant répondu a souhaité se rendre dans le calme sur les lieux du drame, après un pique nique partagé  bon enfant à la maison de la forêt. Une quarantaine de pro-barrage, stationnant  en bas de la route descendant de la maison de la forêt  a tenté de l’en empêcher. Appréhensions.
La tension est vite montée avec invectives et bousculades de part et d’autres. Faut dire que leur stupidité et leur indécence, en ce jour particulier, étaient choquantes. Dans le face à face, l’un d’entre eux a poignardé à trois reprises des jeunes filles, qui s’en sont sorties miraculeusement  quasi-indemne physiquement mais fortement choquées.
Les gendarmes sont alors arrivés pour nous séparer mais une fois de plus, on sentait bien que c’était nous les méchants. Ils sont restés sourds et muets à la demande d’aide des jeunes filles. Evidemment, le type au couteau a pu s’éclipser sans problème.

La petite cérémonie improvisée sur le lieu de la mort de Rémi a ensuite été pertubée par les pro-barrages et le tracteur de l’un d’entre eux, stationnant à proximité. Lamentable. »

D’après nos informations, tout ceci s’est déroulé en présence de Mr Jougla,  président de la FDSEA 81 et de Mme Puibasset, adjointe à la mairie de Lisle sur Tarn, tous deux des habitués de ce genre d’opérations. On retrouvait à leurs côtés la poignée d’excités qui ont fait régner la terreur autour de  la ZAD pendant la période d’occupation. On va suivre de très très près cette affaire, qui aurait pu tourner au drame, et on vous tiendra informés. N’hésitez pas à nous envoyer vos témoignages…

-> la liste des prochains rassemblements organisés à la mémoire de Rémi.