[Mercredi 29 Octobre] Infos / Actus

Quoiqu’il arrive demain, rendez-vous vendredi dès 9h : tous devant le CG à Albi pour demander la fin définitive des travaux et l’arrêt des violences militaires sur les opposants au projet.

Au total donc, deux compagnies de GMs stationnées, le risque d’attaque pour demain est non négligeable. Venez passer la nuit au Testet cette nuit ou apporter un petit dej’ de très bonne heure demain matin. Apportez des caméras, des auto-médias. Demain matin sur les routes entre Gaillac et le Testet, mettez-vous devant les fourgons, roulez au pas en envoyant des news à l’infoZAD. À la première confirmation d’un déplacement offensif, décrochez votre téléphone et appelez la préfecture du Tarn pour demander si la mort de Rémi n’a pas suffi.

[21h] On nous signale que des fourgons en provenance de Chateauroux ont été identifiés à Gaillac, place de la Mairie, en fin de journée. La ville de Gaillac donne l’impression d’une prison : on ne peut pas mettre le pied dehors sans voir un uniforme. Cependant qu’aujourd’hui les journalistes de Reporterre ont arraché à T. Carcenac une promesse de  suspension des travaux en attendant un débat. Demain matin, s’ils attaquent, on ne manquera pas de rappeler ceci.

MENACE d’attaque : une fuite nous informe que la Préfecture souhaiterait reprendre militairement le chantier demain jeudi matin. On a la certitude que des GMs frais sont arrivés de Bordeaux et de La Réole. La Garce Nac avait affirmé à Ben Lefetey qu’il n’y aurait pas de reprise du chantier mardi et mercredi, ce qui a été le cas, mais n’a rien dit pour la suite de la semaine. Ça paraîtrait un peu fou qu’ils tentent une opération militaire demain, alors qu’un mort est déjà à déplorer, sachant que vendredi le CG doit re-débattre du projet, mais en même temps :

  • il n’y a strictement aucune inflexion de la part du promoteur/décideur/bénéficiaire : la clique à Garce-nac, les cadres de la FNSEA, de la Chambre d’agriculture, de la SAFER, de la CACG (l’entreprise qu’ils administrent), restent persuadés qu’il faut faire un barrage à Sivens, toutes les déclarations de presse le confirment,
  • comme le préconise le rapport des « experts », le barrage est surdimensionné, donc ils veulent continuer à faire une digue mais moins haute, donc, il veulent continuer, donc, il faut qu’ils reprennent le chantier militairement,
  • l’hélicoptère a encore survolé la vallée aujourd’hui, ce qui est toujours le signe d’un préparatif opérationnel (on a pas encore vu les drones mais ça ne devrait pas tarder).

Donc on s’attend à tout avec ces gens qui arrivent à utiliser les armées françaises pour leurs business personnels. Demain matin, on les attend à 5h. Le chef du ministère a dit que les grenades offensives n’étaient plus autorisées ! On lui rappelle qu’en Allemagne, le flashball n’est pas autorisé !

[17h30] À 18h, l’AG de la coordination du mouvement se tiendra au fortin/chantier.

[17h00] Des individus armés de fusils ont été vus près du chantier : les copain-e-s qui y sont allés ont trouvé des gens de la fédération de la chasse, un peu provoc’, mais calmes. Hier, un agriculteur pro-barrage est venu discuter à la barricade, il a été amené voir les lieux du crime et il a dit « que Dieu le bénisse » en parlant de Rémi. On attend de pouvoir rencontrer ici toutes les familles d’exploitants agricoles qui « attendent » le barrage de la CACG pour vivre. Qu’on discute tous ensemble, ça plairait pas à Carcenac/Cabot/Paulin (CG), Huc (Chambre Agri 81), Bou (SAFER 81), Jougla (FDSEA 81), Daguzan (CACG).

Sur le chantier, mardi 28 octobre 2014

Sur le chantier, mardi 28 octobre 2014

Rémi a été tué par une grenade lancée par les gendarmes ou les CRS. Les preuves sont tellement accablantes que l’Etat ne peut plus nier, ni tenter une grossière manipulation. Cependant Cazeneuve déclare « il ne s’agit pas d’une bavure ». Carcenac ne lache rien et continue de mentir : une interview dans le Monde.

Carcenac déclare : « Il n’est pas possible que des gens violents imposent leur décision à tous les autres« . On est d’accord. Le problème, c’est que c’est exactement comme cela qu’il se comporte depuis plusieurs années sur ce projet !!!

Réunion du Conseil Général du tarn ce vendredi. C’est le moment de  recontacter les conseillers généraux ! La plupart ne connaissent pas le projet, lisez leur le rapport des experts, la lettre de Biteau ci-dessous, etc…Voteront ils une fois encore vendredi comme un seul homme pour la poursuite du projet  ?

Par la voix de leur avocat, les parents de Rémi Fraisse ont lancé un appel «au calme dans le cadre des rassemblements organisés en hommage à leur fils».

Sur le site :  ce mercredi à 18h AG de la coordination, toutes composantes confondues, en vue de préparation à suite du mouvement au nouveau Mirador. Attention, un arrêté du préfet autorise la fouille des personnes et véhicules. Nombreux contrôles sur les routes voisines. Un copain incarcéré mardi suite à un contrôle, pas de nouvelles depuis.

On reçoit de nombreux textes:

Echo de la guerre en cours, par des personnes sur place au moment des faits

Et maintenant qu’est ce que l’on fait ?

De la Palestine à Sivens par les AmiEs de Tarabut

une chanson de Mr Jehan Jonas, « Bavure ».

On reçoit des mails envoyés à Carcenac après ses déclarations immondes hier matin, dont celui-ci :

lettre ouverte de Benoit Biteau à Carcenac, très argumentée sur la problématique agricole afférente au projet

-« Vous avez presque réussi à me faire vomir lors de votre conférence de presse d’hier. Rémi Fraisse n’est pas mort pour des idées, il a été tué par une grenade très vraisemblablement lancée par un gendarme, saisissez-vous la différence ? Je vous explique : il n’avait pas L’INTENTION de mourir, il voulait défendre la Nature, et donc le bien commun, une notion qui doit vous sembler extrêmement obscure, au vu de vos agissements.
Je suis extrêmement triste de constater qu’il existe des gens comme vous, mais me console en pensant à tous ceux qui, comme Rémi, font preuve d’un grand courage en se battant contre tous les projets de société guidés par l’argent et le pouvoir »

-« Je suis écœurée par vos déclarations sur la mort de Rémi. « Mourir pour des idées, c’est une chose, mais c’est quand même relativement bête! », vous vous rendez compte de ce que vous dites?!!! Personne n’a choisi de mourir! Il a été victime d’une grenade lancée par des gendarmes censés défendre la population civile. Quelle population civile protégeait-elle samedi soir? Honte à vous. Aurez-vous un jour un brin d’humanité pour compatir à la douleur d’une famille? Aurez-vous un jour un brin de raison pour reconnaitre que ce projet de barrage est une erreur? »

On reçoit des communiqués :

-Communiqué des occupants de la ZAD du Testet

Communiqué de la coordination ayant organisé le rassemblement du 25-26 octobre.

communiqué du Collectif Testet

de deux élus régionaux du PG

communiqué PCF Aveyron

syndicat CGT et NPA de l’Université Paul Sabatier, où étudiait Rémi

communiqué d’AVL3C-Vexinzone109 (carrière de calcaire à Brueil en Vexin)

tribune dans Marianne (Cazeneuve doit démissioner et le projet être abandonné)

 

On reçoit des témoignages, des articles :

de Christophe Martin, des Alternatifs
https://larotative.info/rassemblements-en-soutien-a-la-zad.html
-https://larotative.info/un-mort-au-testet-recit-du-week.html
https://larotative.info/de-malik-oussekine-a-remi-fraisse.html

Le pouvoir, tel un mort dans Médiapart

Barrage de Sivens : agrobusiness, conflits d’intérêt et mauvaise gestion, encore  un article d’investigation dans Médiapart

une nouvelle video réalisée par TVBruits lundi 27 octobre. Hommage à Rémi

-Barrage de Sivens : une aberration dans la gestion des eaux (Sciences et Avenir)

 

Soutiens et rassemblement partout en France  :

« Rémi, présent, ni oubli ni pardon ! », retour sur la manifestation du 28 octobre à Montpellier.

-Manifestation à Briançon ce mecredi 29/10 à 14h à Briançon devant la sous préfecture
-Contre la violence policière et contre la destruction de la forêt de Sivens ! RDV mer 29 oct – 19 H place des Terreaux, Lyon. Silencieusement.
Dijon : Rassemblement mercredi 18h – Préfecture. Manifestation samedi 17h – Mémorial Rue de la Liberté.
Metz : le rassemblement pour Rémi est prévu ce mercredi à 18h à la colonne (c’est avant la rue Serpenoise).
Gap : ce mercredi 29 Octobre à 11h30, esplanade de la Paix. Voici un article de presse sur le rassemblement de hier matin .
Carcassonne : mercredi 29/10 à 18 h devant la préfecture
Saint Gaudens : rassemblement silencieux  devant la sous-préfecture mercredi 29 octobre à 17 h
Besançon :  un rassemblement aura lieu demain mercredi à partir de 17h, place Pasteur.
St Etienne : un rassemblement de soutien à la ZAD aura lieu à saint-etienne (42) demain mercredi 29 Octobre à 18h00 devant la préfecture.
Villeneuve sur Lot :  mercredi 29 octobre a 18 heures,  rassemblement en hommage à Rémi sur la place de Paris.
Vannes18h30 mercredi 29,  devant la préfecture, place du Général de Gaulle
Rodez18h  mercredi 29 devant la Préfecture
Tarbes :
rassemblement ce mercredi 29 octobre, à 17 h, devant la préfecture
Parismercredi 29 octobre, 19h sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris
Lochesmercredi 29 devant la sous-préfecture à 11h30
Toursmercredi 29 Place Jean Jaurès, à 18h30
Le Mans : mercredi à 18h, devant la Préfecture.
La Flèche : rassemblement prévu aujourd’hui mercredi à 18.00, devant la sous-préfecture.
Nîmes : RV place de l’horloge à 15h. Panneaux et distribution de tracts….
Les indigné-e-s de Nîmes se donnent aussi rendez vous ce soir (mercredi 29/10)
à 18h à la Maison Carrée, comme d’hab sur les bancs face à la médiathèque, pour échanges d’idées suite au évènements au Testet.
Pontivy :  appel à manifestation Mercredi 29 Octobre, à 18 h, devant la Sous-Préfecture.
Toulouse : 17h mercredi 29 Octobre, place du Capitole.

 

La bouillonnante, 26 octobre 2014

La bouillonnante, 26 octobre 2014

La bouillonnante 10 fev 2014

La bouillonnante 10 fev 2014

Advertisements

24 réflexions au sujet de « [Mercredi 29 Octobre] Infos / Actus »

  1. Ping : Autour de la mort de Rémi Fraisse, des rassemblements, et des violences policières.. » Sous La Cendre

  2. Le SEL du Cantal offre porte ouverte pour élaborer actions Ekolos-LIBERTA urgentes :on va pas se laisser tirer & abatre seuls dans son coin.
    25 R Egalité Aurillac
    KANTAL.over-blog.com
    fransoi,yaô

  3. A la suite du drame de Sivens, nous vous proposons cette campagne action virtuelle qui a vocation à monter en puissance dans les heures à venir: l’opération #Ocupy Sivens.

    L’idée est simple: à chaque fois que vous twittez le message suivant
    Je rejoins la mouvement #OccupySivens pour protéger la biodiversité et refuser ce grand projet inutile ! http://occupysivens.fr/

    Un bonhomme apparait sur la carte: http://occupysivens.fr/
    C’est donc une manifestation virtuelle, symbolique, non violente, mais cela permet de manifester nos nombreux soutiens aux opposants au projet de barrage.

  4. http://m.leparisien.fr/politique/mort-de-remi-a-sivens-sarkozy-fier-de-son-quinquennat-sans-drame-sans-violence-28-10-2014-4248313.php

    Sarko a presider sans drame ni violence je le savais pas zadiste cette homme. A pardon il rectfie qu’il est fier de na pas avoir était en democratie pour pas reculer devant la « rue »!!! Qu’il viennent on lui offriras le cafer histoir de boir un coup après les yaourt oeuf farine … Quel honte d’utiliser la mort de remi alors qu’il l’aurais assasiner sans même une penser pour lui (tien hollande il y pense lui?)

  5. JEUDI 30 OCTOBRE – 18.00 – RASSEMBLEMENTS POUR REMI EN ITALIE
    Rassemblements pour Rémi devant le consulat de France à Milan (via Moscova 12) et à Turin (via Roma 366)

  6. Rassemblement à Perpignan ce jeudi 30 Octobre à 18h, face à la préfecture (Quai Nicolas Sadi Carnot). Tout notre soutient à la famille, aux proches de Rémi, aux Zadistes, mais également nous viendrons témoigner de notre écœurement face à l’entêtement des élus du tarn ! Non au projet du barrage de Sivens !!!

  7. Pour la menace d’attaque, on ne peut pas prevenir des journalistes , des elus de notre côté , qu’ils soient la pour constater ? vous en avez parlé avec Ben ?
    c’est vrai que ça serait tres déplacé, mais bon….on sait qu’ils le sont…Pour Carcenac : SI, le chantier est au moins arrété jusqu’en debut de semaine (vendredi réunion conseil general et mardi avec sego)

  8. Ils sont fous !
    ils sont dangereux, l ‘argent les a pourri jusqu ‘à l’os.
    Aucun respect pour un jeune homme qui pourrait être leur fils..
    Aucune décence pour cette famille.
    On a besoin de tous à Sivens.

  9. Ne croyez aucune promesse, aucun discours. Arrêtez d’obéir aveuglément à des pervers !

    Ces pervers sont des faux-culs de politiciens affairistes corrompus, la lie de l’humanité qui défend ses intérêts au-delà, bien au-delà du décent. Ce sont des personnalités perverses dont les comportements sont caractérisés par le mensonge et le déni des autres.
    Ils se contrefoutent des peuples, leur chair à canon.

    POURQUOI LA GUERRE ?
    POUR QUOI LA GUERRE ?

  10. Il y en a marre de ces politiques sourds à l’intérêt de la vie, à la raison mais à l’écoute des intérêts de la finance et de leur portefeuille personnel !

  11. Ces gens de pouvoir ne comprennent que la loi du plus fort.
    Ils ne comprennent que le rapport de force (même s’ils parlent avec des mots feutrés et des euphémismes).
    Ils cherchent à voir jusqu’où on est prêt à aller dans la violence pour évaluer s’ils s’obstinent ou si ils reculent.
    Et pour l’instant, manifestement, si l’attaque de demain est effective, cela signifie qu’ils estiment que nous sommes des rigolos.

    C’est à gerber mais Il faut rester mobilisé et organisé… ne pas oublier ces raclures… et les faire payer.

  12. Dans la commune de Rousses dont dépend Masse-Vaques (Lozère, 100 habitants), il y a une école primaire avec 17 enfants, (classe unique bien sûr), largement suffisant en zone rurale pour justifier une structure de l’éducation nationale.

    Or, depuis le début de la rentrée 2013, aucun enseignant n’a été nommé. Dans un premier temps, le conseil municipal a débloqué des fonds pour prendre en charge le salaire d’un enseignant qu’il avait embauché, mais le tribunal ayant déclaré cette mesure illégale, tous les habitants ont décidé de se cotiser pour conserver leur école ouverte.

    Un comble pour une école publique! Cette année, rebelote. Ils se battent comme des fous pour obtenir l’enseignant auquel ils ont droit, car compte tenu de leurs revenus (majorité de petits agriculteurs) ils savent qu’ils ne pourront pas assumer un salaire une année de plus, et que si l’école ferme, il y a de fortes chances que la commune se dépeuple rapidement.

    Ils viennent de lancer une pétition, mais seulement à 100, dans une zone de montagne et dans le département le moins peuplé de France, ils n’arriveront pas à atteindre la ministre de l’éducation nationale tout seuls. Ils ont donc besoin d’un important soutien extérieur. Pouvez vous signer et faire signer cette pétition (lien ci-dessous) au plus de monde possible?

    Merci pour eux,

    Lien de la pétition:

    « http://www.change.org/p/me-najat-vallaud-belkacem-ministre-de-l-éducation-nationale-il-est-urgent-d-affecter-un-enseignant-à-l-école-communale-de-rousses-48?recruiter=34045636&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition »

    et http://lyceensendanger.wesign.it/fr

    Du fric pour que les robocops tabassent la jeunesse de France, mais rien pour l’éducation.
    De + en + grave l’état psychiatrique de la gouvernance, n’est-ce pas Doc ?

    Darna

  13. Ping : Testet (81): manifs et rassemblements en réaction à la mort de Rémi | les AZA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s