Bouilles hebdo du 19 au 25 mai 2014

André Cabot(*) remercie tout le personnel, les gendarmes, les CRS, les employés du CG, les services de la Préfecture, de l’aider à poursuivre son projet de barrage. Tout le monde aura une augmentation, du centurion au légionnaire. En attendant, César attend septembre pour refaire une tentative de déboisement.

(*) Rappel : André Cabot est membre du conseil d’administration de la CACG (entreprise qui construit des barrages) donc intéressé pour qu’elle construise le barrage de Sivens, membre du Conseil Général du Tarn, où il dit qu’il faut faire faire un barrage à Sivens par la-dite entreprise CACG, et il est membre de l’Agence de l’eau où il dit qu’il faut des subventions pour le barrage de Sivens : 50% du projet financé sur la facture d’eau de tous les consommateurs du bassin Adour-Garonne.

Mardi 20 mai

Le collectif Testet répond à la Préfète sur l’exemplarité du projet de barrage : « Barrage de Sivens : un projet exemplaire…du mépris de la Préfète envers les experts et les citoyens« . Nous on comprend que si ce projet de barrage est exemplaire, alors il faut faire des barrages sur toutes les zones humides pour irriguer du maïs partout dans le Tarn. Enfin, si le mot « exemple » a encore un sens pour la Préfète ?

Publicités

Bouilles hebdo du 5 au 11 mai 2014

Cette semaine, on vous invite à participer à l’action « signale une zone humide« . N’hésitez pas à nous envoyer vos plus beaux commentaires. Pour s’inscrire à Infos-Bouilles (mails d’info et d’alerte) : utilisez le formulaire de contact. Info-line de la ZAD : 0789 666 434.

Mardi 6 mai

Un article dans Jornalet : Contunha la resisténcia contra lo projècte d’un barrage al bòsc de Sivens.

Lundi 5 mai

Le lobby de l’urbanisation se déchaîne :