23/10/16. Un hommage à Rémi Fraisse pertubé par les pro-barrages : insultes et coups de couteau.

26/10 : Marche d’hommage à Rémi Fraisse à Toulouse : appel et rendez-vous
Un article de Bastamag avec des lieux de rendez-vous…et une autre liste des prochains rassemblements organisés à la mémoire de Rémi

25/10 : pensées émues ce soir…A lire, article paru aujourd’hui : Deux ans après la mort de Rémi Fraisse, la justice continue à prendre son temps

et à relire, la série d’articles ci-dessous, parus en juillet dernier :

24/10, des réactions suite aux évènements d’hier:

23/10:

On reproduit le récit ci-dessous tel que reçu et on le commente dans la foulée.

« Aujourd’hui a eu lieu un rendez-vous à Sivens pour commémorer la mémoire de Rémi Fraisse, suite à un appel ayant circulé sur les réseaux sociaux. La petite centaine de personne y ayant répondu a souhaité se rendre dans le calme sur les lieux du drame, après un pique nique partagé  bon enfant à la maison de la forêt. Une quarantaine de pro-barrage, stationnant  en bas de la route descendant de la maison de la forêt  a tenté de l’en empêcher. Appréhensions.
La tension est vite montée avec invectives et bousculades de part et d’autres. Faut dire que leur stupidité et leur indécence, en ce jour particulier, étaient choquantes. Dans le face à face, l’un d’entre eux a poignardé à trois reprises des jeunes filles, qui s’en sont sorties miraculeusement  quasi-indemne physiquement mais fortement choquées.
Les gendarmes sont alors arrivés pour nous séparer mais une fois de plus, on sentait bien que c’était nous les méchants. Ils sont restés sourds et muets à la demande d’aide des jeunes filles. Evidemment, le type au couteau a pu s’éclipser sans problème.

La petite cérémonie improvisée sur le lieu de la mort de Rémi a ensuite été pertubée par les pro-barrages et le tracteur de l’un d’entre eux, stationnant à proximité. Lamentable. »

D’après nos informations, tout ceci s’est déroulé en présence de Mr Jougla,  président de la FDSEA 81 et de Mme Puibasset, adjointe à la mairie de Lisle sur Tarn, tous deux des habitués de ce genre d’opérations. On retrouvait à leurs côtés la poignée d’excités qui ont fait régner la terreur autour de  la ZAD pendant la période d’occupation. On va suivre de très très près cette affaire, qui aurait pu tourner au drame, et on vous tiendra informés. N’hésitez pas à nous envoyer vos témoignages…

-> la liste des prochains rassemblements organisés à la mémoire de Rémi.

 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « 23/10/16. Un hommage à Rémi Fraisse pertubé par les pro-barrages : insultes et coups de couteau. »

  1. Ping : Sivens : les miliciens attaquent au couteau des participantes à l’hommage – ★ infoLibertaire.net

  2. Mme Puibasset, adjointe à la mairie de Lisle sur Tarn a, si je ne me trompe, un pouvoir de police sur sa commune. Si c’est le cas, elle avait donc le devoir de faire arrêter l’auteur des agressions au couteau par les gendarmes présents au moment des fait. Faudrait demander à un avocat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s