Bouilles Hebdo du 5 au 11 janvier 2015

Toujours d’actualité, une lettre ouverte d’un occupant de longue date de la ZAD du Testet, adressée à Mme Lherm, maire de Lisle sur Tarn.

À lire, le Compte-Rendu de l’AG du collectif ZAD31, dans lequel on parle de la manifestation nationale du 21 février prochain et d’autres rendez-vous à venir.

Dimanche 11 :

  • L’AG des Bouilles est à 14h au chapiteau rond, près du boqueteau de pins, comme tous les dimanches.
  • Réunion de Coordination du mouvement (toutes les composantes de la lutte), lundi 12 janvier à 20h à Graulhet au café « l’Ibère Familier« .
  • Petit parallèle (trop) vite fait : on est plusieurs à ressentir une similitude entre les menaces de mort pour la ZAD du testet et l’ambiance autour de Charlie Hebdo. Nous n’avons pas peur des fondamentalistes de tout poils, mais on sait d’avance qu’on a pas droit aux drapeaux en berne quand un jeune écologiste meurt sous les armes de la police…

Vendredi 9 :

  • Au Chiapas – Mexique, une lutte de villageois contre un projet touristique mahousse « Un Cancún au Chiapas » ! http://subversiones.org/archivos/112379. Or, ce vendredi 9 janvier 2015, la police est intervenue en force (900 policiers) pour tenter de reprendre les terres (et le symbole qu’est la caisse d’entrée sur le terrain touristique d’Agua Azul) récupérées par les villageois le 21 décembre dernier. Bilan d’aujourd’hui: 9 disparus… (Deux autres villageois avaient été tués précédemment.) Les dernières nouvelles : https://vivabachajon.wordpress.com/ultimas-noticias/
  • Paroles du vieil Antonio, montagnes du sud-est mexicain, 1996 (merci pour ces voeux reçus pa mail)
  • Aujourd’hui se tient une réunion à la Préfectorale de Toulouse entre toutes les parties (ou presque !) concernées par le barrage de Sivens. On leur souhaite un bon travail sérieux, efficace et une bonne communication avec les médias de masse.
  • Nous publions le billet d’un Maire d’une commune d’un milier d’habitant en Haute-Garonne, qui s’adresse à sa population en évoquant – sans les nommer toutefois – les ZAD. On invite à lui répondre.
  • On nous alerte sur un point peu discuté du projet de loi Macron, son volet « environnemental ». En gros (les détails sur ce point sont à la fin de cet article des Moutons Enragés) : simplifier  les procédures (dérogation espèces protégées, défrichement,etc…) préliminaires à tout grand projet d’infrastructure…C’est les bétonneurs qui vont être contents ! Le but avoué : «  Accélérer et sécuriser les grands projets porteurs de croissance« …
  • Du nouveau sur la page de la chorale : Isa nous chante Garde la paix, ajout des accords de guitare. Voir aussi en fin d’article.

Jeudi 8 :

  • Carcenac dans la presse bourgeoise : « Selon le président PS, «les besoins en eau sont avérés» pour l’étiage et des petites exploitations de la vallée du Tescou » (DDM 7/1/15). Pour l’étiage, c’est du grand n’importe quoi : est-ce que la nature a attendu la CACG pour s’adapter aux baisses d’eau l’été ??? Pour les petites exploitations : ben y’a les retenues collinaires si c’était nécessaire de faire du maraîchage là où il n’y a pas d’eau et de refuser la technique de semis direct qui est pourtant plus efficace. Et Carcenac ne parle pas des magnas du maïs dans la plaine de Saint Nauphary, le berceau des fanatiques cupides de la FNSEA !
  • 5 copains et copines aujourd’hui au tribunal d’Albi !  N’hésitez à venir apporter votre soutien, à 14h au tribunal !

Mercredi 7 :

  • Sivens, il faut replanter (interview de Benoît Biteau, membre de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, Global Magazine, 6 jan 2015), une interview qui contredit le Collectif Testet sur le fait qu’il faille donner de l’eau aux agriculteurs pour faire du maïs irrigué.

Mardi 6 :

Lundi 5 :

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Bouilles Hebdo du 5 au 11 janvier 2015 »

  1. Texte sur l’amour et la vie :
    Les années qui s’envolent vite !
    Et les mois devenus comme mite.

    Où sont passés tes beaux rêves ?
    Ne me dites pas : qu’ils crèvent !

    Toi la fine brise, d’amour chargée
    Qu’as-tu fait de tes longues années ?

    Et de tes souvenirs bien enterrés ?
    Ne restent-ils pas des inconsolés ?

    Ô vieillesse avec ta grosse cane,
    Attention, tout sur terre s’éveille

    La souffrance et l’ennui flânent
    Mais les jours ensoleillés surveillent.

    La vie est pour celui qui ne pâlira pas
    Afin que ses rêves survivront ici et là.

    L’amour sera pour toi, un ange, une fée
    La rose qui plaisait à ton cœur désolé.

    Beau texte d’amour
    Pour cet amour qui m’a bien reçu
    En avance les pas et je continue
    Pour cet amour qui m’a bien cueilli
    Dans ces fontaines je ne suis plus sorti
    Multiples formes sublimes le menu
    Pour cet amour qui avait des larmes
    et des cris …
    Pour cet amour qui me prenait en voyage
    matin et nuit…
    Et qui rassemble ma colère sous tes épis
    Pour cet amour qui cerne mes écrits
    La pensée ou la mémoire c’est bien dit
    Ajoutant l’inquiétude quand je réagis
    Pour cet amour qui me semble un défi
    Pour cet amour qui me pousse et m’ennuie
    Je chanterai toujours à toi la vie
    Je t’aime l’amour qui m’a mis
    Dans ses surfaces rien ne supplie
    Rien n’était clair et rien n’était interdit
    et cet amour était trop précis…

    Beau texte d’amour pour son chéri
    Seuls mes rêves,
    M’offrent l’éternité,
    De tes bras,
    Mon bonheur et mes joies,
    Alors j’aime dormir,
    Et laisser la nuit écrire,
    A l’encre d’or des étoiles,
    L’écriture de mes souvenirs,
    Réchauffant mon cœur qui a froid,
    Les lignes de ton sourire,
    Pour m’empêcher de mourir,
    La nuit s’allie au passé,
    Et à l’histoire gravée,
    Que la mémoire ne peut oublier,
    Une journée,
    Au bord de l’été,
    Un vingt juin,
    Ma rêverie aime à me le rappeler,
    La chaleur du sable sous nos pieds,
    Et l’amour de tes yeux qui m’emportaient,
    M’allongeaient toute habillée,
    Dans des draps agités,
    Tes rires mon amour,
    Que les vagues éclaboussaient,
    Au coucher du soleil,
    Sur la Méditerranée,
    La nuit écrit,
    Les mots de monamour,
    Pour l’éternité,
    A l’encre étoilée.

    Grand texte d’amour :
    J’ai longtemps hésité…
    J’ai tu mes mots, en grand secret,
    De ma vie tu as tout chamboulé
    Mes heures de sommeil, mes levers, mes couchers,
    Et j’ai tout confondu : les rêves et la réalité.

    Je t’ai aimé, je le niais
    J’avais trop peur de m’engager.

    Nous avions tant à partager,
    Nous avions cette envie de vivre
    Un bel amour par trop rêvé.

    Briser un rêve, dans un délire,
    Tout émietté mon cœur chavire,
    Mais tu es là dans mes pensées.

    Chaque parfum que je respire
    Me vient de toi, copier-coller.
    Tu étais l’homme de mes soupirs,
    Je ne parviens pas à t’oublier…

    Parles moi encore d’amour
    Encore une fois, fais-moi rêver,
    Brilles comme l’astre de mes jours
    Je veux me fondre dans tes baisers.

    L’amour nous guette au petit jour,
    Après une nuit à partager,
    Sors de mon rêve pour me combler,
    Deviens ma belle réalité.

    Encore une fois viens nous aimer,
    Je ne parviens pas à t’oublier…

    Par : Karmanda MAGHI Déc 2013.

    Texte d’amour pour sa copine
    Mon bel amour mabelle amie
    Il faut se quitter pour mieux se retrouver
    S’absenter pour mieux s’aimer

    Texte d’amour pour maman
    Tes doigts qui me touchaient
    Et les souvenirs qui me giflaient
    Tes souffles qui se triplaient
    Selon la force des journées
    Et la faute des soirées
    Reviens donc me juger…
    Tu t’amuseras dans ma tranquillité
    Entre je t’en prie dans mon silence
    Entre et avoue dans mon imprudence
    L’aube est majeure dans mes instances
    Le calme est toujours né de la puissance
    Voilà le silence et ses annonces
    Jamais le bruit de l’époque danse
    Sur la bouche une sécheresse parfaite…
    C’était mon absence…
    Tes mains me caressaient
    Et mes mots te suppliaient
    Envie de t’expédier…
    Une nouvelle lettre éprouvée…
    Envie de t’envoyer une page colorée
    Au sein des nuits mouvementées
    Reviens donc me chercher
    Entre ce bruit le reste de mon souhait
    Je t’avoue chère maman
    Que ton amour est toujours réveillé
    Et que tes souvenirs se serrent avec les années

    Petit texte d’amour pour elle
    Toi, qui as ravivé la flamme de mon cœur,
    Toi, qui as changé le cours de ma vie,
    Toi, qui me donnes chaque jour le bonheur,
    Toi, dont je rêve chaque nuit,
    C’est à toi que je donnerai ma vie,
    Jusqu’à mon dernier souffle.

    Lire la suite : http://poeme-damours.blogspot.com/2013/08/Texte-damour.html#ixzz3O77QfzIO
    Follow us: @poeme_damours on Twitter | poemedamours on Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s