Bouilles Hebdo du 29 décembre au 4 janvier 2015

L‘année 2014 se termine. Tous les mensonges éhontés des pro-barrages se dégonflent (sur le projet, les soi-disant méfaits des zadistes, etc…), alors ils font monter la pression et menacent. Voir en réaction la lettre ouverte aux préfets du Tarn et Tarn et Garonne de la Conf’ Paysanne du Tarn. Et aussi les récents articles de presse (celui du Tarn Libre du 24/12 notamment).
Pour poursuivre sur ce point, une lettre ouverte d’un occupant de longue date de la ZAD du Testet, adressée à Mme Lherm, maire de Lisle sur Tarn. Très circonstanciée et précise, elle remet les points sur les « i ». A lire donc absolument.

 

Samedi 3 – Dimanche 4 : Chantier sur la Zad. Besoin de bras, de matos, de connaissances et d’énergie ! Pour commencer l’année en beauté, lançons un chantier de construction  afin de rendre la vie plus confortable sur la ZAD et relancer la dynamique d’occupation.
Apportons des outils, des matériaux de construction, des moyens de transport et le désir de construire ensemble. Nous aurons besoin de palettes, de fenêtres, de planches, de chevrons, de tissus, d’isolants, de tuyaux… Mais aussi de clous, de charnières. N’hésitez pas à amener des outils pour les chantiers.
Rendez-vous le samedi 3 janvier au matin pour se mettre d’accord sur ce qu’il y a faire en fonction des besoins et des forces disponibles.
Dimanche à 16h  à la Métairie :  débat-discussion autour des luttes contre les OGM avec des ami.e.s. suisses.
Et dimanche soir, comme nous aurons bien travaillé nous partagerons la galette des bouffons, que nous préférons à celle des rois.
Pour préparer ces journées, indiquer ce que vous pouvez mettre à disposition, ou commencer à organiser la récupération, vous pouvez téléphoner au 06 76 53 91 21.

Samedi 3 :

Jeudi 1er :

2015

 

Mercredi 31 : Ce soir vous êtes tous invités à venir réveillonner avec nous sur la ZAD du Testet : à la Métairie (grand feu de joie, repas convivial) et/ou sur les plages californiennes (mix, bouffe, etc…). Par respect pour les riverains, merci d’éviter  de manoeuvrer sur les chemins privés donnant sur la route menant à la ZAD, de faire trop de bruit en vous déplaçant entre la ZAD et votre véhicule garé, etc… Respect pour tous et bonne fin d’année !

  • Pour Rémi Fraisses, Saint-Etienne, le 11 novembre 2014. Une chanson (A tous les enfants – Boris Vian, introduite par quelques phrases pour Rémi) de La Barricade, chorale libertaire de Saint-Etienne, qui s’est rendue devant le mairie le 10 déc pour Rémi Fraisse, et un discours de l’avocat des parents de Rémi Fraisse lu par un copain.

Mardi 30 :

Lundi 29 :

 


Reveillon california biche .zad testet

Swarzy, gouverneur de californie et les membres du f.i.s.t vous invitent a venir reveilloner sur les plages californiene, zad du testet.
nous tenons a cette occasion a adresser nos meilleur voeux a tout les acteurs de la lutte, pacifistes ou pas, vegans, carnistes. Grimpeurs,
clowns et activistes en tout genre.
une grosse pensée egalememt pour rémi, pour sa famille qui nous soutient
encore, pour Lara.
« California biche » 31 déc.zad du testet.  soirée mix, bouffe prix libre et bar cool price


Baziège (31)

Baziège (31)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bouilles Hebdo du 29 décembre au 4 janvier 2015 »

  1. ZAD partout !

    « …les promesses n’engagent que ceux qui y croient. »

    http://www.humanite.fr/nicaragua-le-canal-interoceanique-va-tout-couler-sur-son-passage-561124

    Un chantier gigantesque, « 40 milliards d’euros, presque cinq fois le PIB du pays », au mépris des populations et de la nature pour améliorer le passage du Capitalisme dévastateur.

    « …………………………..
    La Commision interaméricaine 
des droits de l’homme a été saisie.

    Il a cependant bien fallu aux promoteurs révéler un peu du tracé du canal. D’un coup, les manifestations ont pris de l’ampleur. Les peuples indigènes ont saisi la Commission interaméricaine des droits de l’homme. Les ONG font pression contre le passage du canal en plein dans des réserves naturelles classées à l’Unesco, qui abritent des espèces en danger, tels les jaguars, tapirs, tortues de mer et grands macaws (aras). Quant à l’immense lac Cocibolca, réserve d’eau douce vitale pour le pays, que les énormes cargos devront traverser, les promoteurs ont déjà consenti certains aménagements. Comme de ne pas utiliser de dynamite pour creuser le fond du lac. Mais les opérations de dragage auront bien lieu. Assurance a aussi été prise que les eaux salées du Pacifique s’arrêteront à la première écluse et ne souilleront pas les eaux douces du lac. Mais dans ce genre de chantier, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s