Le collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles a choisi de ne pas utiliser facebook

À partager par vos mails ou sur vos murs :

Le collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles a choisi de ne pas utiliser facebook.com car :
– il n’accepte pas l’anonymat : il trace les adresses ip,
– comme son concurrent google, il fait des statistiques, construits des profils, les vend aux publicitaires et aux agents de l’espionnage généralisé,
le contenu de facebook.com (y compris les photos) appartient à facebook.com et peut être vendu,
– un groupe facebook donne des apparences démocratiques alors que ses administrateurs se permettent parfois une censure orientant et biaisant le panel de points de vue, dans une totale partialité,
– facebook.com est coté en bourse,
– (…)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles a choisi de ne pas utiliser facebook »

  1. Allez sur framasphere ou mieux montez votre propre pad diaspora ou gnusocial, ne jetez pas le concept de réseau social avec cette absurdité que constitue un réseau centralisé aux mains d’un groupe financier.

  2. Ils ont entièrement raison. Facebook est le meilleur ami d’ ECHELON . Je trouver ca une bonne idée car beaucoup plus facile à s’organiser en co voiturage, mais en même temps c’est vrai que c’est au risque d’alimenter le fichage des flics.

    Sinon ya un copain (sur le facebook de zad roybon) qui a proposer ce site : http://www.interzads.org/ comme alternative, ce qui me semble l’idéal.

  3. 1 Solution en cas de charge de C R S lors d’une manifestation.

    Souvent les manifestants sont désorganisés devant les forces de l’Ordre, c’est pourquoi il recommander de mener des cours et des entrainements aux techniques de défense stratégique.
    Cela amènera à une discipline et une forme de reflex qui impressionnera l’adversaire.

    Etape 1 :
    _ Quand la charge devient évidente, se replier dans le calme sans résister et dos aux CRS , car frapper dans le dos est une image de lâche qui peut les dissuader..

    Etape 2 :
    _ Une fois le replie effectué, former un mur bouclier (toujours dos aux CRS) qui les empêche de voir la préparation de l’étape 3.

    Etape 3 :
    _ caché par le bouclier de l’étape précédente
    un nombre important de manifestants se déshabillent (en sous vêtements ou nu de préférence) car les policiers hésiteront à les saisir, et l’image médiatique serait choquante.
    De plus si les CRS venait à vous frapper les traces seraient visibles immédiatement ce qui est très photogénique..

    Etape 4 :
    _Ouvir le mur bouclier pour dévoiler la masse de manifestants nus.

    Etape 5 :
    _ Faire avancer la colone nue et les bras levés vers les CRS, avec un maximum de médias et caméras.

    Etape 5 :
    _ Faire un sitting joyeux et calme, en chantant par exemple, et tout devrait passer à la télé ou sur les réseaux sociaux .

    Conclusion :
    Voila une idée simple qui retournera la situation et deviendra une arme médiatique.
    Reste plus qu’à mettre en pratique…

  4. Je ne souhaite pas jeter une parano collective, d’autant qu’il y aurait beaucoup à dire, mais la situation est la suivante: tous les gros du web collectent la donnée de connexion, dressent des profils « anonymisés » et commercialisent. Ainsi Google vous connait sans doute mieux que vous-même, juste par vos recherches. Vous n’utilisez pas Google ?
    Dans la donnée collectée que vous ignorez sans doute il y a votre résolution d’écran, vos plugins de navigateur, vos heures de visite, vos pages d’entrée/sortie d’où/vers où, tout cela est recoupé – on dit croisé; j’arrête là.
    Et encore, nous ne parlons là que du Web ! Si maintenant on se met à parler d’Internet… Vous utilisez Windows ? Toutes ces applications qui se lancent au démarrage et vous font ramer voire lagger et qui vous décrivent en continu ! Là encore j’arrête.

    Vais vous parler un peu d’Internet vite fais: au départ connexion entre deux ordinateurs en mode texte, plus par la suite. Le modèle client-serveur: chaque ordinateur est pourtant serveur ! Le Web – des pages avec des images et des vidéos (et des animations, etc…) dans un navigateur – était encore loin. Puis il y eut les data-centers qui ont centralisé et qui amassent la donnée. Bah oui, mais quand on prend un ordinateur il faut que ça marche tout de suite, alors Microsoft® + Google© et le tour est joué. De quoi se plaint-on ? Des annés que certain(e)s sont pendu(e)s au signal d’alarme ! Facebook n’est qu’un « acteur du Web » comme les autres. Ni plus, ni moins.

    Vous voulez éviter cela ? D’accord. Le maitre mot est « décentralisation »: un Internet acentré, tel qu’il était au départ et aurait dû le rester. De machine à machine, et non de machine à data-centers. « Peer-to-peer » comme on dit. Ah oui: ce mot dérange je crois.Dérange les agences en trois lettres, les gouvernements, les grosses entreprises…
    Concrêtement ? Linux dans vos PC; et votre serveur perso (un vieil ordi suffit) dans un placard, qui peut recevoir et héberger vos emails plutôt que de les laisser sur serveur distant inconnu où ils sont consultables à loisir, et en réseau avec d’autres petits serveurs, si vous voulez participer.
    Variez vos moteurs de recherches. Connaissez-vous Qwant ? Ixcquik ? Duck-duck-go ?
    Diaspora plutôt que Facebook ?
    J’aimerais vous dire autre chose que d’aller questionner Google là maintenant 🙂

    Je vous envois chez des résistants:
    http://www.ilico.org/

    Maintenant Facebook qui collecte votre IP: n’importe quel site que vous visitez peut lire votre IP. Lui a au moins l’avantage de la protéger. Vous en rendez-vous compte lorsque vous cliquez sur un lien ?

  5. Bonjour, je reviens ici car je suis en train de fuir FB, Google et cie
    Mais… je n’y connais pas grand chose….
    J’utilise Duck-duck-go maintenant, c’est un premier pas 😉
    Jules a mis des infos très intéressantes (merci !) je regarde ça de plus près.
    Quid d’un serveur perso ? ça m’intéresse…
    La lutte et la résistance doivent passer aussi par notre utilisation d’internet.
    Si des personnes ont le temps et l’envie d’approfondir un peu tout ça…
    Kiss à vous
    Mél

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s