Communiqué du collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles

Rémi est mort cette nuit entre 2h et 3h à proximité des gendarmes et des CRS positionnés sur le chantier du barrage de Sivens à Lisle sur Tarn.

Nous souhaitons que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce décès, au plus vite. Nous sommes sous le choc et présentons toutes nos condoléances à sa famille et amis-ies.

Ce soir, dimanche à 18h nous appelons à un rassemblement à Gaillac, place de la libération. Un second rassemblement est d’ores et déjà prévu ce lundi à 14h à Albi, devant la préfecture.

 

Point à 23h10
Le rassemblement à Gaillac s’est terminé dans le calme grâce aux clowns et à la volonté du plus grand nombre de ne pas se laisser entraîner dans la violence, ce qui n’aurait fait que desservir notre cause.

-Rassemblement demain lundi à la préfecture d’Albi à 14h
-Rassemblement demain lundi à la préfecture de Nantes à 18h
-Rassemblement demain lundi devant la préfecture de Gap  à 10h

Advertisements

31 réflexions au sujet de « Communiqué du collectif Tant Qu’il y aura des Bouilles »

  1. Après les exactions policières sur La Zad du testet,
    après les yeux crevés de jeunes manifestant pacifistes De Nantes, le 22 février dernier;cela n’est malheureusement que la suite »logique » de leur tueries impunis!

    nous vengerons bientôt tout ces sacrifiés!

    condoléances (et retenue pour le moment) pour la famille dans votre peine.

  2. Ping : Drame au Testet : un mort | Comité d'Action AntiMondialisation Libérale de Gironde

  3. Assassiner les arbres ne suffisait pas à ces ordures…jour de tristesse et de grande peine pour ce jeune homme qui à laissé la vie pour défendre notre bien commun…

    Eric en Ariège

  4. Un mort, voilà ce qu’il manquait. Un mort sur la Zad, un mort sur la zone, un mort sur le front. Comme j’ai entendu: « Pour moi, un de nos frères n’est plus la, il ne peut plus parler, plus respirer, plus boire, plus faire la fête, plus embrasser les enfants et ca ca change tout  » Cet homme sera a jamais respecte. On l’aura aime, adorer, détester, mais là c’était de trop. Il ne l’aura jamais mérité ! Pour des milliers de vies d’arbres tués, une vie humaine s’est rajoutée.. Hommage a toi Remi, et courage a ses proches !

  5. La mort de Rémi est insupportable et révoltante! Vous défendez une cause noble et juste. Les dernières infos sur BFMTV de 23h30 ce soir vous donnent raison suite au rapport des experts, demandé par le ministre de l’environnement, enfin divulgué! Il dénonce les aberrations de ce projet de barrage sur plusieurs points, et le trouve contestable…reportage appuyé par le discours explicite de José Bové qui demande clairement l’arrêt des travaux..
    La violence que vous subissez depuis plusieurs semaines est inadmissible! Je me sens bien impuissante face à tout cela et trop loin, mais j’ai juste envie de vous dire MERCI, et aussi de ne pas vous laisser aller à la violence pour venger la mort de votre ami. C’est facile à dire face aux agressions des forces de l’ordre…Je n’y suis pas!; mais vous le savez bien, la violence entraîne la violence, et c’est l’escalade! Beaucoup parmi vous sont non-violents, et vous avez déjà prouvé la force de votre non-violence!
    Mes pensées vont à la famille de Rémi, ses ami(e)s et à vous tous, chè(re)s zadistes!
    Faîtes attention à vous!!
    Gardez courage , force et espoir pour la cause que vous défendez, et pour vous-mêmes!
    Je vous embrasse tous chaleureusement!!!
    Cathy, mère d’un zadiste

  6. C le moment d être encore plus soudés,vigilents sur la transparence,depuis 2 mois les témoignages et vidéos montrent une violence policière qui va crescendo,mais que faisaient ils la ,qu avaient ils a protéger? ,en tous cas pas les gens présents sur la zone,pour se positionner en stationnaire avec l. Hélico juste au dessus de la foule juste au moment des discours samedi 15h ,…….l intervention de l hélico (tirs depuis l appareil) alors que des gens dansent d autres sont observateurs( cf vidéos)a proximité des échauffourées prouve bien la disproportion et le manque de sérénité qui existe dans le camp des porteurs du projet et des robocops.on a le temps de compter les blesses côté policiers ,les zadistes flashés,gazés,maltraités,il y en a plein les vidéos et ils ne font pas les chochotes eux , peut être parce que dans le camp d porteurs du projet on ne sait pas bien pourquoi on est la…côté opposants a ce projet on savait déjà qu on défendait la vie la nature ,malheureusement depuis la découverte du corps de REMI les raisons de s opposer s épaississent.les uns sèment la désolation ,les autres dont ce n est pas le métier ripostent pour la vie…..Mr Carcenac : »toujours fier? »qu allez vous dire a la famille de REMI ,un message a passer par la poste?non les retombées n apportent pas monnaie …mais vos méthodes sèment le degout .

      • L’Etat, qui est responsable des dommages commis lors des manifestations, que ce soit à l’encontre des manifestants, des forces armées ou des infrastructures.

      • Je comprends votre réaction face à ces propos peut-être mal placés de Cédric…
        Mais il faut aussi les entendre.
        Depuis le début des agissements de groupes violents en ville et chez des particuliers en marge de votre combat certainement légitime, certains en ont assez.
        Beaucoup pensent que participer à une manifestation face a des CRS est forcément risqué…même si cela n’excuse pas le décès d’un jeune…
        Evidemment que quelques tags ne sont pas graves mais dégrader des biens publics et privés (les banques et les commerces sont privées…) ou brûler le drapeau national n’arrange en rien l’image et le sentiment de peur, d’exaspération et d’incompréhension de la part de certains. Comprenez ces réactions.
        Vous ne pouvez pas reprocher à tous ceux qui ne participent pas aux combats sur le terrain d’être des corrompus ou des gens forcément plus riches ou moins humains que vous, comme certains commentaires répondent à Cedric.
        Votre combat, je le comprends. Mais je n’y participe pas aussi activement que vous.
        Beaucoup sont comme moi. Ils regardent de loin, font leur vie, vont au travail pour rembourser leurs dettes, tente de régler leurs problèmes, et en parlent autour de la machine à café ou le week-end en famille…ça n’en fait pas des gens mauvais. Ils ont d’ailleurs peut être d’autres combats tout aussi défendables…
        Que ceux qui organisent ces manifestations prennent enfin leurs responsabilités en terme d’image du mouvement et de l’analyse qui en est faite, qui leur échappe forcément maintenant que les stars médiocres de la politique, pour qui je ne voterai plus à partir d’aujourd’hui, s’en sont emparé.
        Dénoncez clairement les violences même si c est un peu tard.
        Bonne continuation à vous,
        Soyez prudents.
        Michel.

    • qui va payer tous les crimes contre la nature et contre les humains que s’autorisent les industriels et les politiciens corrompus soutenus par des hordes de CRS…alors oui Cédric,un peu de décence…et si qq tags te choque plus que la mort de Rémi…c’est que déjà tu me sembles loin des humains !

    • Sa me degoute de voir des gens comme toi remi était qui pour toi ? Un sous homme ? Sa vie valais moin que 3 coup d’eponge? Compte tes sous et pleure de pas en avoir asser! Ou bien vien avec nous car on en a bien moin que toi et croit moi on est bien plus heureux comme sa!!!

      Petit detaille:
      Qui se permet de passer au dessus des loi et de l’avis de la population?
      Qui envoie plusieur centaine d’homme armer pour discuter?
      Qui utilise des armes chimique ?
      Qui utilise des armes a feu?
      Qui fait exploser des grenades dans les habitation habiter de maniere pacifique?
      J’en oublie pas mal…
      Dernier point oublie pas de tendre l’autre joue et de payer le double de tes amande la prochaine fois que tu as as fair a la police!!!!

    • Quels saccages ? Qui va payer pour la mort de Rémi ? Pour toutes les violences commises sur des citoyens qui défendent NOTRE TERRE commune ? Il n’y a pire saccage que d’attenter à la vie !

  7. En langue d’Oc, le « fraisse » est un arbre : le frêne. C’est le nom de Rémy.

    Dans la forêt de Sivens comme dans la forêt des humains, les arbres sont coupés sans état d’âme par les détenants du capitalisme sauvage et leurs pauvres laquais formatés. N’acceptez pas leurs condoléances hypocrites !

    Hommage à notre petit frère le frêne, Rémi Fraysse .
    Mes plus sincères condoléances à ses proches.

  8. Pourrait on mettre en place un « signe » de soutient …?
    accrocher par exemple un ruban vert (pour le soutient au testet) et un noir (pour le soutient à Rémi) à nos voitures …?

  9. Puisse la vie humaine, autant que la Vie en général, avoir une valeur aux yeux de tous. Puisse la lutte être respectée pour ce qu’elle peut être, pour moi, une manière de montrer sa détermination à défendre ce qui réel.
    Puisse la mort rester silencieuse sans être muette et invisible. Qu’elle soit la paix, sans être une logorrhée.
    Après le rapport de la préfecture qui, malgré les données rendues par les experts des ponts et mines, permettrait le maintien des travaux, je suis clairement prêt à montrer ma détermination à défendre cette zone. Quitte à me planter comme un arbre, à m’enraciner comme il faut, au sens propre. Je vais revenir, aussi humblement que samedi, je suis dispensable, autant que je suis indigné.
    Vous avez raison ceux qui admettent des alternatives à la construction du barrage. Vous avez raison.
    Je suis arrivé samedi et j’ai presque chialé devant le paysage désolé de derrière la digue. J’ai marché, de long en large, pendant deux jours… A un moment, je me suis posé, et j’ai regardé la friche : j’y ai vu quelques repousses, des brins d’herbes, ça et là… Bien sûr, quand je suis arrivé dans le bassin là où Rémi et bien d’autres ont montré leur détermination, je me suis dit « comment cela pourrait repousser ici? »…
    Et puis j’ai vu la forêt, je l’ai traversé un peu et je me suis dit « cela prendra le temps qu’il faut, mais cela repoussera aussi ». Le coup de l’engrais vert pour rebooster le sol était « symbolique » et sans doute pourrait-il être effectif si nous pouvions en mettre partout… Je crois que pour le moment, notre lutte est déterminante, je crois que pour le moment, ce qui reste, même en friche, désolé, fracassé, au pied du nouveau mirador jusqu’aux grilles des forces de l’ordre de la préfecture, toute cette zone est plus que jamais à défendre. Parce que c’est encore la forêt qui peut décider, elle est là, sans être un simple spectre décharné.
    Que la lumière qui peut être faite sur cet évènement marquant, choquant, mette un terme à l’ombre qui s’est étendue sur cette zone.
    Merci à tous d’avoir pu venir dire OUI au rythme naturel des choses, NON à ce qui peut l’entraver gravement.
    Merci aux marcheurs et marcheuses de Gaillac, à ceux qui se lèvent partout en France pour en dire davantage, pour votre décence et votre révolte, pour votre respect.
    Merci pour votre imagination, votre créativité, votre organisation. Merci à M et les autres pour la marche des arbres. Merci à ceux qui ont testé, à ceux qui ont osé, à ceux qui ont acté.
    Puissiez-vous tous cheminer dans la lumière. L’histoire retient les guerres, les morts, les gagnants. Je voudrais qu’elle retienne ce qui vit, même si tout finit un jour. Je suis ptet’ un poil bizounours avec mes mots, mais je voudrais transmettre un truc positif quand même… Merci d’avoir tenu jusqu’ici les zadistes, qu’ils soient de longue date, intermittents, à la journée, au mois, à la semaine… Je salue votre courage et votre détermination. Je vous ai vu fatigués… et prêt à tenir jusqu’à votre limite.

    « L’histoire s’écrit-elle avec la sève et le sang ou bien s’écrit-elle dans le vent et la célébration? »
    « De l’amour, du sang, des rires, des larmes… Jusqu’ici tout est normal. »

  10. Quelle désolation …
    Vengeance… j’entend déjà ce mot résonner comme des couteaux…
    Soyez sages mes Frères, vous qui défendez la Terre, soyez comme le vent mes Frères, qui glisse sur la vie, soyez comme les Arbres mes Frères , la Nature ne connais pas la vengeance qui n’engendre que la destruction, la Nature ne se venge pas , elle Vie…
    Comme elle mes Frères soyez sages…
    Merci a vous d’être là pour elle, pour nous.
    Courage à Chacun.

    • salut
      Pour ma part ce n est pas une histoire de vengeance c est une histoire que face au meurtre nous resterons soudes et determines nous ne lacherons rien et utiliserons tous les moyens qui nous semblent opportuns pour continuer la lutte
      pour que la mort de Remi ne soit pas inutile
      NI OUBLI NI PARDON
      RESISTANCE

  11. Qu’est ce que c’est que cette histoire du sac à dos de Rémi qui serait encore détenu par les zadistes et qui devrait être donné aux légistes pour l’enquête ???? Info ou Intox ?

  12. Je ne peux que soutenir toutes les causes justes dont le refus d’atteinte à la vie des arbres c’est tout ce qui nous reste.
    Hollande et sa tribu criminelle ça suffit.

  13. Vingt et un ans, goutte d’eau sur la Terre
    À peine quelques printemps pour cerner les travers
    Pas assez de rides
    pour comprendre l’inutile
    Pas assez de cernes
    pour envisager le pire.

    Vingt et un ans, feuille morte de l’automne
    Tout juste ce qu’il faut de passion et de rêves
    Beaucoup trop de cheveux
    pour filer sans encombres
    Beaucoup trop d’énergie
    pour craindre l’inconnu.

    Vingt et un ans, souffle de vie qui s’envole
    Tellement d’ignorance dans ce Monde de fous
    Que ne t’es-tu gardé pour les tiens, pour toi-même ?
    Pourquoi t’être donné à une cause perdue ?

    À Rémi, décédé le 26 octobre 2014
    sur le site du barrage du Testet.

    Léo MORE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s