Non à la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens !

Collectif Tant qu’il y aura des bouilles

Lisle-sur-Tarn, Dimanche 12 octobre 2014

Non à la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens !

Depuis quelques semaines l’extrême-droite et ses vecteurs essaient de récupérer et d’infiltrer la lutte contre le barrage de Sivens.

On a commencé à le percevoir avec l’infiltration de Farthur du site d’information conspirationniste « Inform’action » sur la ZAD du Testet au moment de la tournée de GROZAD.

Sous prétexte de ne véhiculer que « 3.6% des articles relayés par Inform’Action sur 5 000 contenus présents » qui sont complaisant avec les idéologies nationalistes, Inform’Action tente de rendre acceptable ces articles et leur démarche malhonnête : celle du nationalisme et de ses bouc-émissaires. Nous ne nous connaissons qu’un ennemi : notre propre lâcheté à laisser faire les mauvaises solutions.

Grâce à la vigilance de nos camarades, Farthur a pu être dégagé. Dans le même temps, on a été attentifs aux tentatives d’Agora Vox de s’approprier la diffusion de nos informations.

Aujourd’hui, Dimanche 12 octobre 2014, les antifascistes tarnais.e.s qui sont présent.e.s dans le collectif Tant qu’il y aura des bouilles et qui luttent contre le barrage de Sivens depuis octobre 2013 ont décollé à Gaillac les affiches et autocollants d’un nauséabond groupuscule national-socialiste : le MAS, Mouvement d’Action Sociale.

L’affiche signée Rébellion collée par les nazis du MAS

Entre « immigration arme du capital » et « social national radical », la ligne politique est claire : brune comme la peste !

Qu’est-ce que le MAS ? (source : REFLEXes)

« Prenant la suite de Pro Patria, le MAS s’est développé dans l’ombre des mouvements nationalistes en mettant en place des structures comme l’émission Méridien Zéro. Inspiré par les néo-fascistes italiens de Casapound, le MAS a réussi à s’implanter dans quelques villes comme Toulouse ou Lille. Autour du MAS gravitent également deux revues, Réfléchir & Agir et Rébellion, cette dernière jouant à fond la confusion avec l’extrême gauche et l’anticapitalisme. »

Voilà une année qu’au Testet et dans le Tarn, nous luttons, nous occupons, nous résistons, déterminé.e.s face à la corruption des élus, à la violence des forces armées, aux intimidations fascistes de certains « pro-barrages », aux intérêts convergents des politiciens, des entrepreneurs et de l’industrie agro-alimentaire. Nous ne laisserons pas une bande de petit-bourgeois du MAS toulousain ou tout autre fascistoïde moderne s’approprier notre lutte et notre résistance. Les barricades n’ont que deux côtés, celui du pouvoir en place et celui du peuple qui veut le faire tomber. Les fascistes et autres militants nationalistes divisent là où nous réunissons.

Il n’y a aucune place sur nos ZADs, dans nos luttes, dans les espaces de liberté et de dignité que nous arrachons au capitalisme et à l’État, pour l’extrême-droite, et plus généralement pour toute démarche sectaire identitaire.

Pas de fachos dans nos campagnes !

Collectif Tant qu’il y aura des bouilles, Dimanche 12 octobre 2014.

logo

Publicités

18 réflexions au sujet de « Non à la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens ! »

    • Ce que dit Frank Lepage c’est que Chouard serait une espèce de Voltairien à la Chomsky (bon, déjà, comparer Chouard à Chomsky, faut y aller en termes intellectuels mais passons…)
      Le problème est que si l’on s’en tient à la fameuse citation apocryphe de Voltaire:
      « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » et ben:
      -d’une, Voltaire est mort tranquille dans son lit à quatre-vingt balais passé et n’est mort pour rien du tout si ce n’est sa gloire posthume (Chomsky cela dit, pareil, il n’a pas donné sa vie pour quoi que ce soit;..) ;
      -de deux, il faut être franchement demeuré pour ne pas comprendre ce qu’on a en face… Tu crois vraiment que Soral et les petit nazillons du MAS, du Bloc ou d’ailleurs sont des « démocrates » bêlants qui te laisserons parler une fois au pouvoir???
      Suffit de voir la répression en Ukraine (interdiction du PC ukrainien et des dizaines de morts chez les cocos depuis que les fascistes sont au pouvoir…) ou se replonger dans l’histoire pour saisir tout de suite quel types d’individus constituent l’extrême droite… de types qui se délectent de la violence crasse… de ceux qui constituent actuellement les rangs des nazislamistes de Daech; de ceux qui ont massacré des dizaines de milliers de femme et d’enfants aux autre coins de l’Espagne en 36-39 au nom du Christ Roi avant de voler les fils et filles des « républicains » ; de ceux qui pogrommaient les juifs à qui mieux mieux en Russie ; de ceux qui enfermaient, torturaient et balançaient par dessus bord les « subversifs » dans le Rio de la Plata…
      Le fascisme est une plaie qu’il faut refermer quitte à la cautériser au tison ardent.
      Alors, que Chouard arrête d’abord de faire de liens systématiques vers Soral (c’est aussi ce que dit Lepage) et après, les antifas arrêterons de le considérer comme un allié objectif du fascisme français (ce qu’en l’état, il est).

      • Vos fasciste n’existent pas ou plus en France car ceux dont vous donnez les noms défendent le Donbass contre les vrai fascistes qui se trouvent à Kiev donc ???

      • On serait prêt à ne pas qualifier de fascistes plein des gens. Pour nous, le nationalisme n’est pas la bonne solution. Des personnes qui se comportent comme des enfants de Pétain, aujourd’hui, y’en a vraiment plein plein plein. Pas le temps de développer, mais on n’oublie pas que la France a été libérée par des étrangers et des sans-papiers, contrairement ce que à la propagande affirme aux gosses dans les écoles.

      • Je suis très étonné de lire le mot « nazislamistes » dans votre commentaire alors que vous dites lutter contre les fascismes.Vous mélangez la nazisme et l’islamisme alors que ce sont deux idéologies très différentes.C’est aussi absurde que de parler de « judéonazi » ou encore de « nazi-sioniste ».Le terme « nazislamiste » est a bannir du vocabulaire si vous ne voulez pas enrichir l’islamophobie ambiante qui est déjà écoeurante.

  1. Ping : La Horde – ZAD du Testet : Non à la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens !

  2. Ping : ZAD du Testet : Non à la récupération d’extrême-droite de la lutte contre le barrage de Sivens !

  3. A l’attention des camarades et ami-es qui luttent contre le Barrage de Sivens

    Attention les conspis Soraloïdes de l’Agence Info libre de Jonathan Moadab ont réussi à s’incruster et a tourner un de leurs « reportages » sur la manif du Samedi 25 Octobre 2014 contre le barrage. La vigilance contre ce genre de récupérateurs et de provocateurs d’extrême droite reste donc de mise surtout à l’heure de la mort tragique de Rémi.

    agenceinfolibre.fr/rassemblement-contre-barrage-sivens/

    Agence info libre qui comme le Cercle des Volontaires de Raphaël Belrand voient leurs propagandes d’extrême droite régulièrement publiées sur le site inform’ action des funestes Farthur et Renaud Schira que vous avez éjectés il y a peu

    informaction.info/03022014-1731-Actualité-des-Plans-Sociaux-Français-par-LAgence-InfoLibre-problématique-sociale

    Compléments et illustrations de l’article de La Horde Inform’action : le conspirationnisme au prétexte de l’info alternative

    http://www.carnetdebord.antifa-net.fr/informaction-pour-en-finir-avec-renaud-schira-et-ce-qui-tourne-autour/

    http://lahorde.samizdat.net/2014/09/28/informaction-le-conspirationnisme-au-pretexte-de-linfo-alternative/

  4. « Nous ne laisserons pas une bande de petit-bourgeois »
    Ont sait tous qui était le bourgeois entre Méric et Esteban.
    Bien a vous les fils de bourges.

  5. Je suis désolé, mais les écolos, les EELV et même d’autres mouvements résistants sont un peu hypocrites, car le système ne s’est jamais aussi bien porté que depuis 2012 (la finance n’a pas trop eu peur) et ces mouvements sont trop complaisants avec le gouvernement. Je vais même être méchant et dire le fond de ma pensée: ils ont mis de côté leur esprit critique. Une seul exemple: les EELV sont contre les OGM, mais pour la GPA. Expliquez moi, SVP.

  6. Pour me positionner, je ne me considère ni de l’ultra-gauche, ni de l’extrême-droite, le seul critère simple qui m’aille est l’absence d’état, de sensibilité anar, donc.
    Ceci étant dit, je me désole de l’éternelle rengaine « pas de facho par ci, pas de facho par là », Cet épouvantail mal défini qu’est le « facho » ne fait pas peur à grand monde et ne fait que s’exciter certains perdus en manque de combat. Il suffit de voir où sont les ficheurs systématiques, appelant sans arrêt à la vigilance et, à la limite, au tabassage pour trouver les nerveux aveuglés par leur rage. Ceux qui parlent sans arrêt de tolérance et qui reprochent principalement aux « fachos » leur intolérance (c’est de ça qu’il s’agit finalement) en les vomissant constamment, obsédés qu’il sont par l’intolérance de l’intolérance gagneraient à mettre un peu d’eau dans leur vin s’ils veulent un jour aller quelque part.
    Avant d’aller plus loin, oui, il y a, dans ces mouvements dits d’extrême-droite aussi, des gens aveuglés par une conception du monde simpliste. Des crânes rasés bien propres qui ne veulent pas entendre parler d’anticapitalisme car (en miroir parfait de l’antifa qui voit un SS dès qu’il entend le mot nation) lui saute à l’esprit l’image du hippie altermondialiste, drogué et à l’hygiène douteuse. D’un côté comme de l’autre, ce genre de comportement devrait être politiquement éduqués et non pas encouragés dans leur névrose respective. Tout autre chemin mène à un échec politique donc à une victoire d’un système qui dégoute tout le monde pour un nombre infini de raisons. Les gens qui viennent soutenir les flics pour « casser du gauchos » sont manipulés et ne servent pas la cause, c’est sûr.
    Mais je citerai l’article ci-dessus au mot :  » Les barricades n’ont que deux côtés, celui du pouvoir en place et celui du peuple qui veut le faire tomber ». Alors, les travailleurs smicards, même s’ils sont nationalistes, qui parlent d’anticapitalisme radical, de révolution sociale, de relocalisation et de décroissance serait donc du côté du pouvoir en place et non pas du « peuple qui veut le faire tomber » ? Cette schizophrénie est douteuse et contre-productive. Ne mélangeons pas tout.
    « Les fascistes et autres militants nationalistes divisent là où nous réunissons ». Qui divise ? Qui vient soutenir, discrètement car se sachant en territoire défavorable, le combat puis se fait chasser (par qui ?) ? Je passerai sur WantedPedo et la « Ligue de Défense Goy » dont je ne vois pas trop ce qu’ils font là, leur combat n’étant, en effet, pas le même.
    Mais quand je lis cet article de rejet pur et simple et quand je lis ensuite celui-là (Reporterre a le mérite de relayer les deux) http://cerclenonconforme.hautetfort.com/archive/2014/10/19/vers-une-necessaire-convergence-de-luttes-5471949.html
    Je me pose sérieusement la question de l’endroit où se trouve la cohérence et l’intelligence. Rien que le titre des articles annonce la couleur… Et le contenu :
    « Il faut le reconnaître. C’est au cœur de « la gauche radicale » et des organisations libertaires que la critique capitaliste et celle de la société de croissance sont les plus fécondes. »
    « Nous sommes nombreux chez les radicaux identitaires à trouver insuffisant et réducteur le projet de société proposé par la mouvance nationale. »
    « Pensons librement ! Ne refusons pas le débat, entrons y ! Discutons, rencontrons. »
    La main est tendue par ces mouvements, la mordre serait une erreur considérable. Et au nom de quoi ? De l’antifascisme et de l’antiracisme ? Dans l’article, le rédacteur se désole qu’après l’Europe, ce soit au tour de l’Afrique de se faire éventrer (ce qui est déjà en cours mais encore en essor). Qui sont les fascistes ? Ceux qui parlent de démocratie directes ancestrales et de traditions de liens charnels à la terre ou les violeurs de Terre avec des tractopelles et des hordes de CRS pour les protéger ? Les défenseurs des traditions paysannes locales ou les vomisseurs de pesticides, adeptes du tripatouillage génétique et de la déforestation ? Si les brésiliens avaient été éco-nationalistes, certains porcs américains ne seraient pas en train de planter du soja dans les terres les plus denses du monde.
    Je m’était félicité de la réaction de certains lecteurs d’articles à caractère « pro-gendarmes et anti-militants » dans des organes de la mouvance « dissidente » après la mort de Rémi Fraisse qui faisaient remarquer que le militantisme écologiste et le « mouvement des ZAD » (si on peut dire) était un vrai mouvement de résistance au système que ces organes disent combattre et s’étonnaient donc de cette complaisance avec la police (qui se comprend dans une certaine logique mais qui, personnellement, me déplait terriblement). Je suis un peu désolé de voir que ce n’est pas le cas par ici.
    On sait tous où sont les « méchant » en ce moment, pas la peine de se tirer dans les pattes et de se diviser là où il y a une collaboration possible.

  7. Ping : Moissac au Coeur En exclusivité sur Moissac au Coeur

  8. Ping : Dossier : la FNSEA et la FDSEA du Tarn | Revolution et Libertes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s