Une mission sans moratoire n’instaure pas un dialogue…

Collectif Tant qu’il y aura des bouilles

Lisle-sur-Tarn, 09 septembre 2014

 Une mission sans moratoire n’instaure pas un dialogue…

Hier lundi 8 septembre, quinze minutes après que les journalistes soient partis de l’entrée de la vallée du Testet, les soldats ont sauvagement chargé les militants en sit-in pacifique autour de 4 autres volontairement entérrés. Volontairement démunis, pour empêcher de leur corps l’avancée des machines. Les opposants au projet ont été gazés et piétinés dont une militante « enterrée » menée d’urgence à l’hôpital. Militaires et déboiseurs ont alors repris leur sombre besogne pendant deux heures.

Hier soir, la Ministre ne répondait pas favorablement à la demande de moratoire. Elle nommait des experts rémunérés pour pondre un rapport(*). Tandis que M. Carcenac assurait que le projet « répond pleinement aux objectifs évoqués par Ségolène Royal »(**), il déclarait par ailleurs que « même si aucun agriculteur ne pompait dedans, je le ferais quand même pour améliorer la qualité de l’eau »(***). Détruire la zone humide du Testet pour « améliorer la qualité de l’eau », on se demande si l’eau dont il parle n’est pas celle mélangée à quelques boissons anisées qu’il aurait prises…

Alors Madame Royale pense pouvoir « favoriser le dialogue » tandis que les machines détruisent la zone humide du Testet aujourd’hui ? Nous la remercions pour ce divertissement ponctuel.

Nous invitons Madame la Ministre à lire le dossier d’enquête publique dans lequel il est écrit en toutes lettres : « la commission d’enquête considère que la déclaration d’utilité publique doit rester subordonnée à l’avis favorable de la commission nationale saisie de la demande de dérogation relative à la destruction d’espèces faunistiques et floristiques protégées« . Or, la-dite commission nationale a catégoriquement, et par deux fois, refusé la destruction de la zone humide.

Nous sommes la rage et la colère que le Conseil Général et la Préfecture engendrent, à agir comme si les écologistes étaient des benêts. Les promoteurs-décideurs-bénéficiaires peuvent toujours faire leurs affaires et Monsieur Quevremont peut toujours constater que les experts des espèces protégées jugent complètement bidon le principe même de mesures de compensation. Ce matin, nous savons ce que nous avons à faire. Nous ne nous contenterons pas de décisions favorables en justice après le massacre. Que Madame la Ministre sache que ces affaires douteuses seront livrées à la publicité, ainsi que sa participation – en ne voulant pas suspendre les travaux.

(*) Barrage de Sivens : Ségolène ROYAL nomme une mission d’expertise pour favoriser le dialogue et vérifier les garanties d’une gestion durable de la ressource en eau
8 septembre 2014 – Énergie, Air et Climat
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Barrage-de-Sivens-Segolene-ROYAL.html

(**) http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/08/1947377-barrage-de-sivens-la-situation-se-tend.html
(***) http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/09/08/tensions-dans-le-tarn-ou-le-barrage-de-sivens-attise-la-guerre-de-l-eau_4483492_3244.html

Advertisements

3 réflexions au sujet de « Une mission sans moratoire n’instaure pas un dialogue… »

  1. Ségolène Royale fait diversion bien entendu…. Les dés sont bien évidemment pipés….ces fanatiques de la croissance dont Royale et consorts font partis, ces khmers de la croissance à tout prix font semblants de se préoccuper de ce barrage.
    Mais sont favorables par défaut à tout type de barrages et autres bétonnages productivistes.

    La seule façon de les faire changer est de les forcer à obéir… puisqu’ils sont au service du peuple. Et qu’ils ne sont pas au dessus des lois (bien qu’elles soient faites par eux et donc pour leurs intérêts). Au service du peuple… celui qui est éveillé.
    Quant à la masse inerte…. eh bien… elle est inerte.

    Néanmoins quand j’observe la façon dont les événements sont présentés à la masse inerte par la presse et autre TV de masse, c’est au minimum un travail d’amateur « divertissant » et orienté contre les opposants (pas un travail de journaliste donc), au maximum à gerber. Pas moins. Mais cette propagande « douce » et l’air de rien permet de mettre dans sa poche une partie de la masse inerte (le phénomène est bien connu et à bien été analysé… et est donc bien utilisé par les pouvoirs).

    Courage face aux petits hommes en noir casqués et « armurés » qui ont besoin de s’affirmer en mettant des coups de matraques…. et « qui ne sont pas là pour penser » (c’est une citation de plusieurs d’entres eux) et encouragements !

  2. On soutient comme on peut, souvent censurés évidemment !

    Réactions des lecteurs sur le site du journal DDM 8 sept 2014.
    ——————————————————————————-

    – « etlapollution, il y a 22 minutes

    Les experts du ministère de l’écologie capitaliste socialiste de droite ,régenté par S. royal, sont-ils des gens neutres et honnêtes ?

    Il en faut du léchage de bottes pour arriver à ces postes de missions , quand on s’imagine que son EGO en est flatté !

    POUAH !
    CLOAQUE nauséabond! »

    *************************************************

    – « flyv01, il y a 26 minutes

    Malgré les recommandations de Ségolène Royale, qui a nommé ce lundi 08/09 une commission d’expertise pour étudier si ce projet vérifiait bien les conditions environnementales que le ministère met sur les retenues de substitution, la violence a repris sur le site de Sivens. Hier lundi après le départ des médias à 15h , les forces de l’ordre ont chargé violemment, 1 personne blessée, des dizaines d’opposants non violents gazés dont un gréviste de la faim.

    Ce passage en force malgré des recours * en justice qui n’ont pas été rendus, malgré des avis scientifiques ** défavorables, met les citoyens devant le fait accompli.
    Un tiers du site en une semaine déjà déboisé dans une merveilleuse zone humide forestière de 13 hectares dotée d’une riche biodiversité hébergeant des espèces protégées !
    Ceci financé par de l’argent public Conseil Général et Europe pour financer quelques intérets privés liés à la maïsiculture, et au bétonnage. Ce détournement de l’argent public nous coûte plus de 8 Millions d’euros et un entretien annuel de plus de 200 000 € par an. Ce projet est soutenu à bout de bras par le Conseil Général qui est responsable de cette violence policière et de ce déni démocratique.
    http://www.objectifnews.com/Economie/barrage-sivens-tarn-opposition-eelv-fnsea-08092014
    Et ceci malgré quelques députés courageux, Gérard Onesta et José Bové dénonçant ce barrage privé lors d’une manifestation de soutien sur le site dimanche dernier réunissant plus de mille personnes.
    http://www.letarnlibre.com/2014/09/07/1293-faut-arreter-projet-declare-jose-bove-devant-500-personnes-rassemblees-sivens-pour-pique-nique-solidarite-avec-opposants-barrage.html
    * Un recours au fond contre l’arrêté dit « Loi sur l’eau » du 3 octobre 2013 ;
    Un recours au fond contre la déclaration d’utilité publique (DUP) du 2 octobre 2013 ;
    Un recours au fond et en référé suspension contre l’arrêté de dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées du 16 octobre 2013. La demande de suspension du projet devrait être appelée devant le tribunal administratif dans les 15 jours à venir.

    **Avis scientifiques du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) et ceux des experts du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN), nommés par l’Etat. Ceux-ci ont rendu des avis défavorables à la destruction de la zone humide du Testet (le CSRPN en décembre 2012 et le CNPN en avril et en septembre 201) en raison de nombreuses insuffisances du dossier, notamment sur les inventaires faunistiques et les mesures d’évitement, de réduction ou de compensation, qualifiées d’« irréalisables, inadéquates ou très hypothétiques » « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s