[Vendredi 16 Mai] Expulsion massive et destruction des lieux de vie sur la ZAD du Testet

Pour ajouter des photos ou témoignages, utilisez l’adresse de contact.

42 voitures de gendarmerie, 20 fourgons de CRS, un panier à salade, un hélicoptère, deux pelleteuses, cinq camions-bennes, un huissier, du personnel de la bourgeoisie PS du conseil général et de la Préfecture, la presse en règle avec leur papier. Au total, bien 350 personnes pour expulser. Face à cela, une cinquantaine de gens.

lever-soleil-luneAu petit matin du 16 mai 2014 à la Métairie Neuve, la lune encore pleine dans le ciel bleuissant, nous avions du mal à nous mettre debout, à sortir de nos couvertures. La veille, nous avions passé la nuit à nous agiter. Les uns avaient regardé une projection de court-métrages, avaient discuté. Les autres avaient fait cuire du pain dans le four vieux de 250 ans, rénové et remis en service par les habitants de passage. A 1h du mat’, une tournée de pizzas au feu de bois fut distribuée. Puis dormir que d’un oeil.

Ils sont arrivés à 8h, ils venaient de loin car il ne fallait pas qu’on se connaisse les uns les autres. Ils venaient nous mettre à la rue, voler et détruire nos affaires. C’est ce qu’ils ont fait. Ils ont exécuté les ordres sans rien comprendre de ce qu’ils faisaient. Sans avoir aucune idée de qui porte ce projet de barrage et pourquoi et qui s’y oppose et pourquoi. Un abruti, c’est le contraire d’un émancipé, il a besoin qu’on lui dise quoi faire de sa vie. Ils ont agi comme des abrutis. Alors ils se sont fait copieusement insultés. Quel respect peut-on avoir pour des personnes qui ne comprennent rien à ce qu’ils font ?

panneau-non-au-barrage

 

17/05 : Le communiqué de la préfecture de hier est particulièrement significatif de la mafia qui croît représenter l’intérêt général par sa fonction administrative. Ce texte est un pauvre plaidoyer pour le barrage, avec tous les arguments lénifiant, répondus un à un par les collectifs du Testet et des bouilles, au lieu d’être un communiqué sur l’expulsion en elle-même, qui aurait pu détailler les moyens mis en oeuvre par exemple. Préfecture, CG81, CACG, FNSEA, SAFER, mêmes pyramides hiérarchiques unies pour accroître l’emprise de leur conception mécaniste et industrielle sur la société et le monde naturel, accroître l’emprise de leurs autoritarisme arbitraire qui fait la négation de la diversité comme seul moyen de gouvernance à grande échelle permettant de préserver l’intérêt général.

Exemplaire leur projet ? Tellement « exemplaire » que la cour d’appel de Toulouse a jugé ILLEGALE l’expulsion du 27 février 2014 sur la parcelle de la Bouillonnante !!! Et c’est pas fini : on reparlera de ce qui s’est passé hier…

Des dizaines de personnes à la rue, peu de choses à perdre, que dalle à prouver. Ce qu’on vaut on le sait. Leur monde n’est pas le notre.

 

Advertisements

3 réflexions au sujet de « [Vendredi 16 Mai] Expulsion massive et destruction des lieux de vie sur la ZAD du Testet »

  1. Je voulais vous dire mes amis que depuis l’andalousie je pense tellement fort a vous que j’en ai les larmes aux yeux!
    Il ne detruiront rien de nos reves, la logique est a la repression, nous leur montrerons que notre patience est sans faille pour attendre la liberte.
    Je m’escuse de ne pas etre la pour vous aider a recontrsuire mais je sais que ce que nous avons construit ensemble est plus fort que ce qu’ils veulent detruire.
    A bientot
    Elsa

  2. Ping : Déploiement policier au Testet – Occitània | Action Antifasciste - Pau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s