Bouilles hebdo du 12 au 18 mai

Garde la rage contre le barrage. Pour s’inscrire à Infos-Bouilles (mails d’info et d’alerte, SMS d’alertes) : utilisez le formulaire de contact. Info-line de la ZAD : 0789 666 434.

Besoins urgents pour les chantiers de cette semaine :

  • farine de blé panifiable pour l’atelier pain,
  • chaux pour l’atelier enduits/peinture.
  • lieux de vie

Dimanche 18 mai

L’AG s’est déroulé sous surveillance !

2014-05-18_AG-sous-escorte

On a ouvert une page pour rassembler les témoignages et les traces écrites : 16 mai 2014 : expulsion massive et destruction des lieux de vie sur la ZAD du Testet.

Pour le journal « Gaillac Info », Stéphane Roland s’est contenté de ré-écrire le communiqué de la Préfecture (ici), puis de demander son avis à EELV en tant qu’opposant au projet (ici). On va éviter de réagir sur les déclarations d’EELV qui utilise le futur pour parler du barrage (« le barrage détruira ») tandis que nous utilisons le conditionnel (« le barrage détruirait »), significatif de tout le reste.

Samedi 17 mai

Le communiqué de la préfecture de hier est particulièrement significatif de la mafia qui croît représenter l’intérêt général par sa fonction administrative. Ce texte est un pauvre plaidoyer pour le barrage, avec tous les arguments lénifiant, répondus un à un par les collectifs du Testet et des bouilles, au lieu d’être un communiqué sur l’expulsion en elle-même, qui aurait pu détailler les moyens mis en oeuvre par exemple. Préfecture, CG81, CACG, FNSEA, SAFER, mêmes pyramides hiérarchiques unies pour accroître l’emprise de leur conception mécaniste et industrielle sur la société et le monde naturel, accroître l’emprise de leurs autoritarisme arbitraire qui fait la négation de la diversité comme seul moyen de gouvernance à grande échelle permettant de préserver l’intérêt général.

Exemplaire leur projet ? Tellement « exemplaire » que la cour d’appel de Toulouse a jugé ILLEGALE l’expulsion du 27 février 2014 sur la parcelle de la Bouillonnante !!! Et c’est pas fini : on reparlera de ce qui s’est passé hier…

Des dizaines de personnes à la rue, peu de choses à perdre, que dalle à prouver. Ce qu’on vaut on le sait. Leur monde n’est pas le notre.

Vendredi 16 mai

EXPULSION massive de la vallée, destruction des lieux de vie. 42 voitures de gendarmerie, 20 fourgons de CRS, un hélicoptère, une pelleteuse et trois camions, un huissier, du personnel de la bourgeoisie PS du conseil général, la presse en règle avec leur papier. Au total, bien 350 personnes pour expulser. Face à cela, une cinquantaine de gens. 2014-05-16_expulsion22014-05-16_expulsionL’article de la dépêche du midi qui passe la pomade à la préfète.

Jeudi 15 mai

2014-05-17_Urgence-17A Toulouse, le 21 avril dernier, des policiers utilisent des armes pour mutiler les personnes en pleine rue, en plein jour. Voir https://iaata.info/Y-militant-veganarchiste-shoote-au.html. A Nantes, le 22 février, trois personnes ont perdu un oeil. Rendez-vous le 17 mai 2014 14h au square Charles de Gaulle à Toulouse en solidarité avec les victimes mutilées.

Mercredi 14 mai

Les bouilles communiquent sur l’expulsion qui serait prévue vendredi 16 mai.

Mardi 13 mai

affiche

On signale ce film « la ligne de partage des eaux ». Extrait d’un entretien avec le réalisateur dans le journal La Montagne le 18 avril :

Le bassin-versant, c’est vraiment, pour moi, l’échelle territoriale très logique, celle qui met en évidence l’interconnexion des lieux et leur nécessaire solidarité.

Ben on verrait bien la mise en place d’une réflexion de ce genre pour le Tescou : réfléchir à une solidarité entre celles et ceux qui ont des lacs collinaires et celles et ceux qui n’en n’ont pas. Plutôt que s’entêter à faire un barrage destructeur. Que ce soit la population qui y réfléchisse, qu’on lui dégage du temps pour le faire, au lieu de donner des milliards aux entreprises qui en gagnent déjà des tonnes. Autre entretien avec le réalisateur sur reporterre : Comment retisser le territoire français sans être inféodé à la croissance ?

Lundi 12 mai

En réponse à Monsieur Jean-Claude HUC, qui occupe le lit le plus haut à la chambre d’agriculture, et qui est visiblement un grand spécialiste du dossier de barrage à Sivens, l’AG des Bouilles publie une lettre ouverte.

Il y a une nouvelle page Chantiers / partage de savoirs sur la ZAD.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s