Bouilles hebdo du 31 mars au 6 avril 2014

La date du 31 mars figurant dans l’arrêté préfectoral est passée, la CACG n’a donc plus le droit d’entreprendre un déboisement. Cependant, la vigilance est de rigueur car le projet n’est pas abandonné, la menace d’expulsion est repoussée au 11 avril, il n’y a pas que des gens en uniforme qui circulent dans la zone…

  • Inscription à Infos-Bouilles (mails d’info et d’alerte) : utilisez le formulaire de contact.

Samedi 5 avril

– INVITATION : il fait beau ce week-end, ne vous garez pas dans la vallée mais aux alentours ; nous sommes là pour préserver la zone humide. Voir le plan d’accès piétons sur le site du collectif Testet. Merci par avance.

– Aujourd’hui 17h sur la ZAD : réunion de préparation du Printemps de Sivens, les 26-27 avril prochain.

– Encore un article de la Dépêche du Midi aujourd’hui : « Lisle-sur-Tarn. «Les occupants de Sivens partiront dans les deux mois»« . A part les paysans de la Confédération Paysanne qui ont installé une banderole à la Bouillonnante, c’est la première fois qu’un paysan ose dire publiquement qu’il est contre le barrage, à cause des menaces de représailles de la part de la mafia de la FNSEA, de la SAFER et de la Chambre d’Agriculture. Mais c’est pas fini, il y en aura d’autres des révoltés contre ce système destructeur !

Vendredi 4 avril

– On repense aux condamnations très lourdes infligées à quelques personnes suite à la manifestation de Nantes, à lire notamment un communiqué du comité de soutien à Enguerrand pour lui apporter du soutien, et des informations préventives suite à neuf interpellations cette semaine par la Préfecture de Loire-Atlantique.

– Message des avocats des habitants de la ZAD :

« l’audience de ce matin a été renvoyée à vendredi prochain 11 avril 9 heures, à la demande de l’avocat de la préfecture et nous avons accepté le renvoi sous condition d’un écrit officiel engageant la préfecture à ne pas exécuter tant que le juge n’aura pas pris sa décision.

La préfecture s’est engagée à ne pas exécuter l’expulsion tant que le juge de l’exécution n’aura pas rendu sa décision, soit pas avant vendredi prochain 11 avril« .

– Nouvel article dans la Dépêche du Midi. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, on vous présente Laurent Viatje, un grand communicant qui a réuni quelques riverains devant son usine de zooproduction : « Lisle-sur-Tarn. Les riverains de Sivens excédés« . Adepte des jeudis cagoulés, cet industriel de la volaille n’aime pas qu’on conteste les décisions de ses amis cadres de la FNSEA qui siègent au conseil d’administration de la CACG. C’est pour cela que la Préfète appelle au calme : elle sait à qui elle a à faire ; nous aussi.

Jeudi 3 avril

Euh pardon, c’est le « juge des référés » et non pas le « juge d’application des peines » qui est saisi et qui donnera son avis demain, sur le rendu du tribunal et l’ordonnance de la Préfecture de mercredi. Désolé pour la transcription approximative !

L’article d’aujourd’hui sur la Dépêche du Midi (Lisle-sur-Tarn. Sivens : l’expulsion menace mais le projet reste reporté) confirme ce que nous craignions : la Préfète n’a pas la même interprétation que les avocats des habitants de la ZAD sur le rendu du tribunal : elle pense qu’elle peut expulser sans délai. Cependant, ce matin, on ne l’a pas vue sur la ZAD.

Mercredi 2 avril

La Préfète semble pressée d’expulser toute la zone ! On l’a appris parce que ce matin, un huissier s’est présenté avec une ordonnance de quitter les lieux « sans délais ». Sauf que la Préfète s’est emmêlé les pinceaux en interprétant le rendu du tribunal : c’est la Dépêche du Midi qui a interprété correctement en annonçant que les habitants ont un délai d’au moins deux mois devant eux, « sans délai supplémentaire » après ces deux mois. Y paraît que la Préfète est particulièrement véner à cause de cela…

L’avocate des habitants de la ZAD a saisi le juge d’application des peines et a obtenu un rendez-vous pour vendredi pour faire reconnaître que cette ordonnance de quitter les lieux sans délai est illégale. En attendant, on est dans l’incertitude : est-ce que demain jeudi 3 avril la Préfète va envoyer ses flics sur la zone alors qu’elle a mal lu le rendu du tribunal ?

On a une pensée pour les personnes qui ont été raflé-e-s ce lundi 31 mars par la préfecture de Loire-Atlantique et placé-e-s en comparutions immédiates préparées à l’avance. Voir l’article Arrestations suite à la manif du 22 fév. contre l’aéroport #NDDL : procès du 1er avril.

Une affiche pour le week-end festif des 26-27 avril est disponible. Le temps passe à toute vitesse. Nous nous organisons pour recevoir beaucoup de monde les 26-27 dans cette belle vallée préservée. Parce qu’une chicane/barricade, c’est quand même plus joli qu’un champ de boue !

Aujourd’hui, la Dépêche du Midi annonce « Un peu de répit pour les opposants au barrage de Sivens« . Merci La Dépêche du Midi ! Enfin, merci surtout à toutes celles et ceux qui ont permis de stimuler et de construire ici aussi la résistance contre ce monde poubelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s